Les investissements des entreprises chinoises dans le secteur de la construction au Mozambique ont atteint 8,71 milliards de dollars (8,18 milliards d’euros) en 2016.

En 2016, les investissements directs non financiers de la Chine au Mozambique ont atteint 23,13 millions de dollars (21,8 millions d’euros) et l’investissement direct de la Chine vers le pays de l’Afrique australe depuis 2015 s’est établi à 724 millions de dollars (680,5 millions d’euros).

En février, les deux pays ont convenu d’élargir leur coopération dans de multiples domaines, comme le BTP, le logement. En effet, l’agence Macauhub avait indiqué en avril, que plusieurs entreprises chinoises souhaitaient investir dans les districts de Boane et Marracuene, et de Matola, dans la province de Maputo, auprès de l’Agence de commerce et d’investissement du Mozambique (ICA).

D’après le quotidien mozambicain Diário de Moçambique, la société chinoise SC-Square Circle a l’intention d’investir 2 millions de dollars (1,8 millions €) dans le district de Boane, dans le secteur des travaux publics entre autre.

Il est également évoqué la volonté de la société China Road & Bridge Corporation d’allouer 4,2 millions de dollars (3,9M€) dans la construction de bâtiments destinés aux services administratifs, un chantier naval et un parc mécanique, des entrepôts et des logements pour les travailleurs du quartier de Marracuen.

Enfin, la China Jiang International Mozambique Investment a été l’une des trois plus importantes entreprises chinoises dans le pays à faire des propositions d’investissement l’an dernier.

Globalement, les investissements des entreprises chinoises dans le pays sont diversifiés, tant dans la construction que le commerce. D’ailleurs, un projet de construction d’une usine dans la zone industrielle Matola pour la production de bouteilles en plastique est en cour d’étude, dans le cadre d’un investissement chinois de près de 39,7 millions de dollars, (37,3 M€).

la province de Maputo est l’une des plus dynamique en terme d’investissement chinois, selon Diário de Moçambique, en 2016, 400 millions de dollars (376 M€) ont été investit par des entreprises de l’Empire du milieu.

Cette dynamique s’inscrit dans la nouvelle politique africaine de la Chine, dictée en décembre 2015 lors du Forum sur la coopération sino-africaine de Johannesburg, au cours duquel octroyer 60 milliards de dollars de fonds ont été engagé pour les investissements publics en Afrique.

Lors de la rencontre en février entre Yu Zhengsheng, président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), et la présidente du Parlement mozambicain Veronica Macamo, un engagement a été assuré pour la mise en application de ces accords.