Du 09 au 15 octobre 2017 à Pékin, les gouvernements chinois et camerounais ont décidé d’organiser des Journées Économiques Camerounaises dans l’Empire du milieu.

L’objectif est de montrer à la Chine les multiples facettes d’un pays riche de sa diversité comme atout majeur de son développement tous azimuts dans l’optique de promouvoir des partenariats d’affaires dans divers secteurs d’activités.

S.E. MPANA Martin, Ambassadeur du Cameroun en Chine, a indiqué dans le dossier de presse sur les JEICAC, que « les Camerounais qui arrivent en chine sont surpris de constater qu’ils sont précédés par une réputation que certains de nos compatriotes ont bâtie. C’est le cas des footballeurs qui ont émerveillé le monde entier, y compris des millions de Chinois… on vous parlera toujours de Roger Milla qu’on appelle … en Chine Milla Chouchou …Chaque fois que vous vous présentez comme Camerounais, l’image qui revient dans la tête du Chinois, c’est celle du football camerounais… »

« Le chinois est toujours curieux de savoir qui vous êtes. Donc, il vous adopte assez facilement. Le miracle chinois est basé sur le travail. Un exemple que les camerounais, réputés travailleurs doivent explorer, expérimenter, copier et pérenniser pour parfaire notre développement, d’où l’intérêt des JEICAC auxquelles tout opérateur économique sérieux doit participer », a assuré l’ambassadeur camerounais.

D’ailleurs, « le Cameroun est un très bon vieil ami de la Chine. Le Cameroun est un partenaire important de la Chine en Afrique », s’est réjouit S.E. M. Wei Wenhua, Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Cameroun.

Pour ce dernier, « le renforcement de la solidarité et de la coopération sino-camerounaise correspond bien aux intérêts fondamentaux de nos deux pays. La Chine entend œuvrer avec le Cameroun pour porter sans cesse nos relations d’amitié et de coopération à un palier plus élevé, afin de contribuer davantage au bien-être de nos deux peuples ».

« Notre coopération économique et commerciale a porté de nouveaux fruits. Le Cameroun est devenu le deuxième plus grand bénéficiaire africain du financement chinois », a souligné l’ambassadeur chinoise.

La Chine a contribué à la construction de nombreuses infrastructures comme le Lycée technique agricole de Yabassi, le Stade de Limbe, le Stade de Bafoussam, … « D’autres projets structurants de coopération se déroulent aujourd’hui dans d’heureuses conditions, tels que la Deuxième Phase du Port en eau profonde de Kribi, l’Autoroute Yaoundé-Douala, le Barrage hydro-électrique de Memve’ele et les logements sociaux« , a précisé Wei Wenhua.