Select Page

La Chine des millions de vestiges culturels immatériels

La Chine des millions de vestiges culturels immatériels

L’Administration d’Etat du patrimoine culturel a réalisé pour la première fois un recensement national des vestiges culturels matériels de l’ensemble pays, révélant que l’Etat possède 108,15 millions d’articles ou d’ensembles d’objets de ce genre.

Coupe en forme de feuille de lotus et à décor de tortues. Dynastie Song du Sud (1127-1279)

Dans un communiqué de presse, l’administration a précisé que 26,61 millions de ces vestiges avaient été correctement enregistrés. D’ailleurs, ce premier recensement a eu lieu d’octobre 2012 à décembre 2016, dans le but de mieux évaluer et protéger ces objets.

A cela s’ajoute la création d’une base de donnée nationale, ayant nécessité des recherches sur divers vestiges anciens, afin de les identifier et les enregistrer. Grâce à cela, 7,08 millions d’objets culturels ont été nouvellement découverts lors du recensement.

La vice-Première ministre Liu Yandong a indiqué que « des efforts doivent être déployés pour mieux concevoir et construire les parcs et musées du patrimoine et améliorer le système d’enregistrement des reliques ».

Vase qizhong hu pour conserver les boissons. Bronze, époque du règne du roi Gong, Zhou occidentaux. Shanghai Museum.

Près de 50 millions de photos de ces biens culturels ont été téléchargées vers la base de données nationale, et chaque relique a été enregistrée via un code unique indiquant son emplacement, son organisation et son numéro de séquence.

« Ces numéros de code devraient aider à repérer et à récupérer les biens culturels perdus du pays« , a indiqué Duan Yong, un responsable de l’administration. Malgré ces avancées, l’enquête a montré « le manque d’installations appropriées et de personnel pour protéger les trésors culturels du pays« .

En effet, selon l’enquête de l’administration, un employé travaillant à la protection des biens culturels est chargé de 2 290 articles en moyenne. D’autant plus que 37,12% de ces biens culturels sont « partiellement endommagés« , et 1,81% sont « gravement endommagés ».  Face à ce manque de moyen de personnel, seule 1,09% des biens ont pu bénéficier d’une restauration appropriée.

De son côté, le musée du Palais impérial, aussi connu sous le nom de Cité interdite, comptait 1 862 690 reliques culturelles enregistrées sur la liste de ses collections fin 2016, a annoncé Shan Jixiang, conservateur du musée.

Parmi lesquels, 1 683 336 objets sont reconnus comme très précieux. D’ailleurs, les seuls reliques culturelles enregistrées sont au nombre de  1 807 558 en 2010, a précisé Shan Jixiang. Ces chiffres ont été récemment fournis sur la base d’une recherche menée par le Musée entre 2004 et 2010.

 

 

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-Nous

Newsletter

PARTENAIRES