Les revenus budgétaires ont progressé de 8,9% sur un an pour atteindre 1’700 milliards de yuans (224,1 milliards d’euros) le mois dernier, contre 3,7% enregistré en mai, selon le ministère des finances.

Cette augmentation rapide des revenus budgétaires en juin intervient alors que l’économie a montré des signes d’amélioration. De janvier à juin, les revenus budgétaires ont connu une hausse relativement rapide de 9,8% sur un an.

« Cela a reflété une stabilité générale et une perspective positive de l’économie« , a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les revenus provenant de la taxe à valeur ajoutée (TVA) ont représenté plus de 30% des revenus budgétaires au 1er semestre. Ces derniers ont grimpé de 2,2% en glissement annuel, avec le soutien de la hausse des prix des produits industriels et de la croissance plus rapide des ventes dans certains secteurs.

Les recettes issues de l’impôt sur le revenu des entreprises ont augmenté de 15,6%, grâce à la hausse des bénéfices des sociétés, tandis que celles provenant de la TVA et de l’impôt à la consommation sur les produits importés ont bondi de 34%, suite à la forte hausse des importations.

En juin, les dépenses budgétaires ont grimpé de 19,1% sur un an pour atteindre 2’700 milliards de yuans (361,8 milliards d’euros), contre une hausse de 9,2% en mai, selon les données du ministère.

Entre janvier et juin 2017, les dépenses budgétaires ont augmenté de 15,8% sur un an. Dans le secteur de l’éducation, les dépenses ont cru de 17,2% et de 24,6% dans les secteurs de la sécurité sociale et de l’emploi.

Le déficit budgétaire du gouvernement a été fixé à 3% du PIB, soit 2’380 milliards de yuans (319 milliards d’euros) pour l’année, représentant une augmentation de 200 milliards de yuans (26,8 milliards d’euros) sur un an.

Une dette toujours trop élevée