Une conférence sur la coopération industrielle entre Madagascar et la Chine a eu lieu le 1er août au Centre de conférences internationales Ivato, en présence d’opérateurs chinois conduits par la vice-présidente de l’Association du Peuple chinois pour l’unité avec les étrangers, d’acteurs économiques et institutionnels malgaches.

Cette conférence vient confirmer la bonne entente entre Madagascar et la Chine, après quelques tensions survenues à Soamahamanina et dans certains village du pays, où des milliers de manifestants ont dénoncé l’exploitation des terres par des entreprises chinoises, avec l’accord jugé flou des autorités malgaches.

Au cours de cette conférence, un mémorandum de coopération a été signé par les deux parties, afin de permettre à Madagascar de devenir « un acteur à part entière de la mise en place de la nouvelle route de la soie, « La Ceinture et la Route ».

Nouvelle Route de la Soie assurée pour Hery Rajaonarimampianina en Chine

« Nous resterons toujours attentifs aux attentes des opérateurs nationaux. Cette conférence se veut ainsi une réponse à vos besoins et une démonstration de notre capacité d’écoute et de notre volonté de promouvoir l’entrepreneuriat », a déclaré Narson Rafidimanana, ministre de l’aménagement du territoire, de l’équipement et des projets présidentiels.

Il s’agit selon de « faire de Madagascar une Nation moderne et prospère, selon la vision de notre Président Hery Rajaonarimampianina, est un défi historique que nous pourrons relever ensemble, en mobilisant nos talents, nos expertises et nos énergies ».