La 25ème flotte d’escorte de la marine chinoise a accosté le 12 mai au port de Tamatave, à 360 km au nord d’Antananarivo, pour une visite amicale de cinq jours jusqu’au 16 mai.

La flotte d’escorte de la marine est composée d’un navire d’approvisionnement et de deux frégates lance-missiles, a indiqué l’agence de presse Xinhua. Elle compte environ 700 marins, dont 200 officiers venant d’achever environ quatre mois de mission d’escorte dans les eaux du golfe d’Aden et de mission anti-pirate entamée en décembre dernier dans les eaux au large des côtes somaliennes.

Accueilli par la communauté chinoise à Madagascar, dont l’ambassadrice de Chine, Yang Xiaorong, les autorités portuaires et militaires malgaches, et les membres du personnel du port. Une cérémonie d’accueil a eu lieu, par des danses du dragon et du lion, des démonstrations de kung-fu, sur de fortes percussions de tambours.

Tamatave est la deuxième destination, après la Tanzanie, de la flotte. Cette dernière va se rendre en Australie, Nouvelle-Zélande, et dans l’archipel de Vanuatu pour échanger avec les marins de ces pays avant le retour en Chine.