Select Page

Séoul veut rassurer Beijing en réorientant le THAAD

Séoul veut rassurer Beijing en réorientant le THAAD

La Corée du Sud veut persuader les États-Unis de réorienter leur bouclier antimissile THAAD vers le nord afin de rassurer la Chine.

Lee Hae-chan, émissaire spécial du président Moon Jae-in pour la Chine, a pris ce jeudi 18 mai la direction de Beijing, afin d’organiser un sommet entre les chefs d’Etat des deux pays et de chercher des moyens pour faire face à la Corée du Nord.

Lee Hae-chan va présenter un plan d’action visant à dissiper ses inquiétudes face à l’installation du bouclier antimissile américain THAAD en Corée du Sud.

Les tensions entre Séoul et Beijing provoquées par le déploiement du THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) en Corée du Sud ont prit des proportions considérables.

Les mesures de représailles de la Chine ont eu un impact sur l’économie sud-coréenne, dont le secteur du tourisme qui dépend en grande partie des arrivées de touristes chinois.

En effet, le nouveau président Moon Jae-in a dit comprendre la position chinoise avant de noter que de nombreuses entreprises sud-coréennes présentes en Chine souffrent de mesures de représailles économiques et de demander à Xi Jinping d’examiner les moyens pour résoudre cette question.

Selon une source contactée par Sputnik News, Séoul proposera de réorienter les radars THAAD, afin qu’ils ne soient pas capables de surveiller le territoire chinois, et de garantir sa non-adhésion au système global de défense antimissile américain.

Destiné à contrecarrer les menaces venues du Nord, le THAAD suscite l’irritation de la Chine, qui le considère comme une menace contre ses propres capacités de dissuasion et pour la sécurité régionale.

Début mai, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Geng Shuang, a appelé la Corée du sud et les Etats-Unis à arrêter le déploiement du système THAAD. Pour sa part, Moon Jae-in a promis d’engager un dialogue avec Washington et Beijing au sujet du déploiement du bouclier antimissile dans son pays.

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-Nous

Newsletter

PARTENAIRES