La présidente de la République de Chine, Tsai Ing-wen, a réitéré l’engagement du gouvernement d’arrêter d’ici 2025 l’utilisation de l’énergie nucléaire pour la production d’électricité dans l’île. (image de Une sans rapport!)

Cette dernière a réitéré son engagement le 11 mars, lors du 6ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon. A cette occasion près de 5 000 personnes ont défilé à Taipei pour demander au gouvernement d’accélérer la sortie du nucléaire.

« En 2025, Taiwan ne dépendra plus de l’énergie nucléaire et aura adopté des énergies propres et renouvelables » a indiqué la cheffe de l’Etat sur sa page Facebook.

Cette dernière a assuré que « des efforts sont accomplis pour développer les énergies renouvelables, a-t-elle ajouté, indiquant que leur production avait augmenté de 21,2% entre 2015 et 2016, totalisant un record de 12,69 milliards de kilowatts-heures« .

Le gouvernement a récemment amendé la loi sur l’électricité pour favoriser le développement des énergies vertes, avec l’objectif qu’elles représentent 20% de la production électrique en 2025.

Selon un communiqué publié sur le site du gouvernement, Tsai Ing-wen a évoqué « la vision d’un pays comptant des centaines d’éoliennes sur ses côtes et au large« , et équipé de « panneaux solaires qui couvriront les toits, les usines, les terres inutilisées et les retenues d’eau ».

Cette dernière a évoqué le développement de sources renouvelables comme la géothermie et le biogaz. Pour sa part, le porte-parole du gouvernement, Hsu Kuo-yung, a indiqué que le gouvernement allait détailler les mesures envisagées en mai.