Select Page

Trois ans de prison pour des manifestants

Trois ans de prison pour des manifestants

A Hong Kong, trois jeunes manifestants ont été condamnés pour « émeute » à trois ans de prison, suite aux  violentes manifestations anti-chinoises survenues le 9 février, lors du Nouvel an.

Ces condamnations interviennent moins d’une semaine avant l’élection du prochain chef du gouvernement hongkongais par un comité de 1 194 personnes, issues pour la plupart de groupements socioprofessionnels acquis à Beijing.

Suite à ce procès, les militants pro-démocratie ont annoncé l’organisation d’une manifestation le 26 mars, jour de l’élection du chef de l’exécutif

Les trois manifestants condamnés vendredi 17 mars avaient pris part aux échauffourées survenues en 2016, à Soy Street à Mong Kok, à l’occasion d’une manifestation de soutien à des marchands ambulants que les autorités voulaient délogeait.

Celle-ci avait dégénéré en violents affrontements entre la police et les manifestants, dont la majorité était des jeunes de la mouvance dite « localiste« . Ces derniers veulent plus d’autonomie face à Beijing, et militent pour le respect de l’identité et de la culture hongkongaise.

Les trois condamnés sont deux étudiants, Hui Ka-ki, 23 ans et Mak Tsz-hei, 20 ans ; et un cuisinier Sit Tat-wing, âgé de 33 ans. Ils ne sont pas connus de la police pour leur militantisme.

D’ailleurs, leurs avocats ont expliqué qu’ils voulaient protester contre le gouvernement de Hong Kong, considéré comme la marionnette de Beijing. Un argument réfuté par le juge Sham Siu-man que a estimé que « la violence, c’est la violence ».

De leurs côtés, les leaders présumés, également membres du parti Hong Kong Indigenous, seront jugés l’an prochain.

90 personnes avaient été arrêté lors de l’émeute, provoquant une centaine de blessée, parmi lesquelles des policiers, des journalistes et des manifestants. Cette manifestation avait été baptisé « Révolte des boulettes de poisson« , en référence à un mets qu’affectionnent les hongkongais.

Le ton se durcit à Hong Kong

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-Nous

Newsletter

PARTENAIRES