Sanou Moussa est président de l’Association Amitié Chine-Burkina Faso, composée de la société civile burkinabaise, créée par des intellectuels engagés qui ont pris conscience de l’importance de la Chine sur  l’échiquier international.

Ce dernier a expliqué à Chine-Magazine.Com que l’association « œuvre sur la base du plaidoyer, de l’information et de la sensibilisation à la reprise de la coopération entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine ».

Moussa Sanou, Sore Jacques, Maurice Bationo, Siaka Sanou et Armand Hema souhaitent développer la coopération à travers plusieurs axes :

  • un plaidoyer pour la reprise de la coopération bilatérale entre la République Populaire de chine et le Burkina Faso :
  • le développement des relations de coopération ;
  • la promotion de la compréhension mutuelle ;
  • la Stimulation de la coopération économique et des investissements
  • le Renforcement de la solidarité et l’amitié, le développement et l’approfondissement  des échanges culturels  entre la Chine Populaire et le Burkina Faso ;
  • le partage des concepts socio-économiques et les expériences de développement
  • la promotion de la richesse du partenariat Sino-burkinabé ;
  • la promotion de la destination Burkina aux Chinois et faire découvrir aux Burkinabés la chine.
  • la Favorisation de l’échange culturel entre Chine Populaire et le Burkina Faso
  • l’apprentissage de la langue chinoise

Taïwan est l’allié traditionnel du Burkina Faso, en demandant l’établissement des relations entre la Chine et le Burkina Faso ne remettez-vous pas en cause cette alliance historique ?

Y a-t-il un intérêt à maintenir des relations avec une entité, dont l’existence du point de vue du droit international reste à prouver ! Les Nations unies reconnaissent aujourd’hui le principe d’une seule Chine. Donc nous ne demandons que le respect de nos engagements internationaux

Quel serait l’intérêt pour le Burkina Faso de s’allier à la Chine, plutôt que de conserver des relations diplomatiques et économiques avec Taipei ?

La Chine représente aujourd’hui plus d’un milliard d’habitants. Elle est la première économie du monde avec une industrie diversifiée qui investit partout sur la planète. Quel homme sensé pourrait se passer de  toutes  ces opportunités qu’offre la Chine

Quel genre d’action allez-vous mener pour faire entendre vos revendications ?

Le plaidoyer auprès des autorités administratives coutumières et religieuses ainsi que les opérateurs économiques, les intellectuels, à travers des conférences de presse  et rencontres avec les autorités administratives et politiques.

Image fournie par Moussa Sanou

Pour plus d’information – cliquez sur l’icône