Lors d’une conversation téléphonique avec son homologue américain, Donald Trump, Xi jinping a déploré « des facteurs négatifs », qui ont assombries leurs relations. « Les relations bilatérales ont été affectées par des facteurs négatifs. (…) Nous espérons que les Etats-Unis pourront traiter correctement les questions relatives à Taïwan en conformité avec le principe d’une seule Chine« , a indiqué Xi Jinping, d’après la chaîne CCTV.

En effet, l’administration Trump a autorisé fin juin une vente d’armes pour 1,3 milliard de dollars (1,5 milliards d’euros) à Taïwan, île dépendant du Consensus de 1992. Cet acte a suscité de vive réaction de la part des autorités chinoises. « La Chine est résolument opposée au projet des Etats-Unis de vendre des armes à Taïwan« , a indiqué Ma Xiaoguang, porte-parole du Bureau des affaires de Taïwan du Conseil des Affaires d’Etat.

Ce dernier a indiqué que le gouvernement « s’oppose résolument aux échanges officiels et aux liens militaires entre Taïwan et les Etats-Unis sous quelque forme que ce soit« , ajoutant que « toute action tentant de saper la paix et la stabilité à travers le détroit de Taiwan se heurtera à des conséquences« .

De leurs côtés, les autorités taïwanaises ont indiqué que cette vente concernait 8 contrats. Sur les réseaux sociaux, la présidente Tsai Ing-wen a salué cette notification au Congrès et indiqué que « la fourniture de systèmes défensifs […] augmente la confiance de Taiwan et sa capacité à maintenir le statu quo de la paix et de la stabilité à travers le détroit de Taiwan ».

« Nous continuerons à rechercher un dialogue constructif avec Pékin, et à promouvoir des développement positifs dans les relations entre les deux rives. Nous croyons que de tels efforts seront bien accueillis par la communauté internationale« , a-t-elle ajouté.

Cette dernière souhaite maintenir l’engagement du gouvernement à renforcer les capacités défensives de l’île en augmentant les investissements dans l’industrie nationale de la défense et dans la recherche à des fins militaires.

Pour le ministère taïwanais des affaires étrangères, « la vente souligne l’importance accordée à la défense nationale de Taïwan par l’administration Trump », ajoutant que « cette vente aidera à renforcer la paix entre les deux rives tout en assurant la sécurité en Asie-Pacifique. On peut s’attendre à ce que Taïwan et les Etats-Unis continuent à développer leur partenariat de sécurité et à contribuer à la stabilité régionale« , a ajouté le ministère.