mardi, juillet 16

Jour : 20 juin 2024

La Russie et la Chine trouvent une solution pour contourner les sanctions américaines
Asie/Pacifique, MONDE

La Russie et la Chine trouvent une solution pour contourner les sanctions américaines

La Russie et la Chine trouvent une solution de paiement alors que les sanctions américaines s’élargissent, selon certaines sources. De son côté, Pékin a autorisé les petites banques du nord-est de la Chine à faciliter les paiements avec la Russie. Les possibilités commerciales entre la Russie et la Chine se sont réduites depuis que les États-Unis ont imposé des sanctions à la seule succursale bancaire russe en Chine, mais la visite du président Vladimir Poutine en Chine a permis de garantir que les deux pays disposent pour l'instant d'alternatives de paiement, ont déclaré trois sources à l'agence de presse, Reuters. Lire aussi : « La Chine et la Russie créent un nouveau paradigme de relations » Un système de détournement risqué Depuis la visite de Vladimir Poutine, des banques spéc...
Sanction inévitable pour TikTok aux États-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Sanction inévitable pour TikTok aux États-Unis

TikTok estime que l'interdiction aux États-Unis est inévitable sans une décision de justice bloquant la loi imposant sa fermeture D'autant plus que l'administration Biden a exigé la migration du code source de TikTok de la Chine vers les Etats-Unis, ou un autre pays approuvé par le gouvernement américain. TikTok et sa maison mère chinoise ByteDance ont demandé le 20 juin à un tribunal américain d'annuler une loi qui, selon eux, interdira l'application populaire aux États-Unis à partir du 19 janvier, car le gouvernement américain a refusé d'entamer des négociations sérieuses après 2022. La loi signée en avril 2024 par le président Joe Biden donne à ByteDance jusqu'au 19 janvier 2025 pour céder les actifs américains de TikTok. Dans le cas contraire, l'application utilisée par 170 milli...
Le Congrès américain adopte la loi « Resolve Tibet »
Chine-Etats-Unis, RÉGIONS SPÉCIALES, Tibet

Le Congrès américain adopte la loi « Resolve Tibet »

La Chambre des représentants a voté avec 391 voix pour, le 12 juin 2024, la loi Resolve Tibet à l'initiative du président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre, Michael McCaul, pour qui le texte contribuera à "mettre le peuple tibétain en charge de son propre avenir". Michael McCaul a indiqué que "les États-Unis condamnent fermement toute oppression et toute coercition à l'encontre des Tibétains". De son côté, Jim McGovern, auteur du projet de loi, a déclaré qu’avec ce projet de loi, "nous espérons relancer le dialogue entre le Tibet et la Chine". Le démocrate Bill Keating a affirmé que le projet de loi dénonce les "tactiques oppressives et la campagne de désinformation incessante" de la Chine à propos du Tibet. Pour la présidente Tencho Gyatso, "cette dernière in...
La Chine déclare que le Dalaï Lama doit « complètement corriger » ses opinions politiques
Chine-Etats-Unis, RÉGIONS SPÉCIALES, Tibet

La Chine déclare que le Dalaï Lama doit « complètement corriger » ses opinions politiques

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré le 20 juin que le chef spirituel en exil du bouddhisme tibétain, le Dalaï Lama, devait "corriger complètement" ses opinions politiques comme condition de la reprise des contacts avec le gouvernement chinois. Le ministère a réagit aux déclarations du Premier ministre du gouvernement tibétain en exil qui a fait part de son intention d'utiliser la nouvelle législation américaine pour tenter de forcer la Chine à la table des négociations et qu'il allait également essayer de amener d’autres pays à faire pression sur la Chine pour qu’elle négocie. Les négociations formelles entre la Chine et le Dalaï Lama, qui a fui vers l'Inde en 1959 après l'échec du soulèvement tibétain contre la Chine, et ses représentants sont dans l'impasse depui...
Les Philippines accusent la Chine d’avoir saisi des armes sur des bateaux philippins
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Les Philippines accusent la Chine d’avoir saisi des armes sur des bateaux philippins

Manille a accusé le 19 juin des garde-côtes chinois d'avoir saisi des armes sur certains bateaux philippins en mer de Chine méridionale, lors d'une confrontation ayant fait un blessé grave le 17 juin côté philippin. "Le personnel des garde-côtes chinois a embarqué illégalement sur nos RHIBS (bateaux pneumatiques à coque rigide)" et "ils ont récupéré quelques armes", a déclaré le contre-amiral Alfonso Torres, chef du commandement occidental des Philippines, lors d'une conférence de presse. Ce dernier a attesté que les marins philippins avaient reçu l'ordre de ne pas utiliser ces armes lors de cette confrontation survenue le 17 juin au large de l'atoll Second Thomas Shoal, appelé en Chine, Ren'ai Jiao, récif de l'archipel chinois des Nansha. La Chine accusée de "piraterie" par Manille...
Le Niger suspend les exportations pétrolières vers la Chine
Afrique, MONDE

Le Niger suspend les exportations pétrolières vers la Chine

Le Niger a arrêté ses exportations pétrolières vers la Chine via le Bénin, tendant un peu plus les relations diplomatiques avec son voisin ouest-africain. Le ministre nigérien du Pétrole, Mahamane Moustapha Barke Bako, a annoncé l'interruption du pétrole vers la Chine, acheminées via un pipeline traversant le Bénin. Cette situation va intensifier les tensions diplomatiques entre les deux pays africains. Les exportations de pétrole du Niger devaient transiter par le port béninois vers la Chine, et étaient régies par un protocole d’accord avec la China National Petroleum Corp (CNPC), d’une valeur de 400 millions de dollars. Cependant, ces flux ont été interrompus lorsque le ministre a ordonné la fermeture d’une section du pipeline de 2 000 km reliant les champs pétrolifères d’Agadem...