Sélectionner une page

Arts,CULTURE

Fong Chung-Ray, « Les sillages du temps »

Vazieux Art Gallery Paris invite le 26 septembre, à partir de 18h, dans son espace d’exposition de la rue du Louvre un nouvel accrochage à l’artiste Fong Chung-Ray.

L’artiste sera présent pour échanger autour de son art, dont l’exposition qui aura lieu du 27 septembre au 31 octobre 2019.

Depuis plusieurs années, la galeriste parisienne Sabine Vazieux met en lumière le travail d’une génération de peintres asiatiques appartenant au mouvement de l’art abstrait d’après-guerre, note le communiqué de presse de la galerie.

À 85 ans, Fong Chung-Ray est considéré comme un précurseur de l’abstraction chinoise, membre du Fifth Moon Group, mouvement avant-gardiste abstrait crée en 1957 à Taipei, pendant le mouvement Gutai, où il participe au renouvellement de la technique ancestrale de l’encre.

L’exposition « Les sillages du temps », révèle l’esthétique vibrante de Fong Chung-Ray à travers une vingtaine d’oeuvres réalisées depuis les années 60 jusqu’à nos jours, écrit la galerie.

En s’affranchissant de la présentation formelle de la nature, Fong Chung-Ray retrouve l’essence spirituelle qui émane de la peinture des grands maitres anciens et nous invite à la méditation.

A travers une vingtaine de compositions réalisées des années 60 à aujourd’hui, l’exposition « Les sillages du temps » nous révèle la sensibilité et la force esthétique de l’œuvre de Fong Chung-Ray.

Ci-dessous retrouvez la biographie proposée par la galeriste parisienne Sabine Vazieux :

Dès l’âge de 14 ans, en raison de la guerre civile, Fong Chung-Ray est contraint de quitter sa famille et de partir en exil. Lors de son périple, il s’engage comme lieutenant dans la marine. Au gré des mouvements de l’armée et des évènements politiques, il s’installe à Taïwan en 1949.

Sa passion pour l’art et sa curiosité naturelle, le conduisent à s’intéresser à l’art occidental abstrait, qu’il découvre au travers de revues et de livres, disponibles dans la bibliothèque américaine de Taipei.

En 1957, il fonde avec son ami Hu Chi-Chung l’association des « Four Seas Artists ». Dès cette période, il expérimente l’abstraction et introduit de nouvelles techniques étrangères à l’Asie, comme l’huile sur toile.

Il devient membre du groupe Wuyue « Fifth Moon » en 1961 et participe de nombreuses expositions. En 1963 sous l’impulsion Liu Guosong, peintre et théoricien du groupe, il abandonne l’huile sur toile pour revenir aux techniques traditionnelles chinoise de l’encre.

Fong Chung-Ray invente alors une brosse faite de fibres de tronc de palmier qui donne une touche très personnelle et un aspect plus brut à ses aplats de couleurs. Les encres abstraites de cette période où se mêlent couleurs subtiles, gestes vigoureux, aplats mouillés et poésie sont dans la ligne de la tradition des maitres du paysage chinois.

En 1971, il obtient une bourse de la fondation Rockefeller et voyage en Europe et Etats-Unis. Lorsqu’il s’installe définitivement à San Francisco en 1975, il commence à peindre à l’acrylique.

Dans un premier temps, son travail reste dans le cheminement du paysage abstrait mais s’en détache progressivement quand il se tourne vers la spiritualité bouddhiste. Cette nouvelle source d’inspiration le porte vers une approche plus abstraite, liée aux notions de temporalité, qu’il étudie dans les textes sacrés.

Les effets du temps sur la matière, les recherches de techniques de collage et d’empreinte se trouvent dès lors au coeur de sa démarche artistique. En dépassant la présentation formelle de la nature, Fong Chung-Ray retrouve l’essence spirituelle qui émane de la peinture des grands maîtres anciens et nous invite à la méditation.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire