Les autorités chinoises sont sur la bonne voie de leurs engagements agricoles dans la phase 1 de l’accord sino-américain, signé en janvier, ont déclaré deux agences gouvernementales américaines, alors même que les tensions se sont intensifiées entre les deux pays dans d’autres domaines.

Lire aussi : Washington place 28 organisations chinoises sur liste noire

Plusieurs produits agricoles américains, notamment des bleuets et de l’orge et d’autres produits dérivés du fourrage, ainsi que des avocats California Hass, peuvent désormais être exportés vers la Chine, ont annoncé conjointement le bureau américain du ministère de l’Agriculture (USDA) et du représentant américain au commerce (USTR).

Ces dernières semaines, la Chine a également élargi ses listes d’établissements américains éligibles pour exporter du bœuf, du porc, de la volaille, des fruits de mer, des produits laitiers et des préparations pour nourrissons en Chine, selon le communiqué.

Lire aussi : Les détails de l’accord commercial sino-américain

« La Chine est un marché au potentiel énorme pour l’agriculture américaine et ces actions aideront les exportateurs américains à accroître leurs ventes là-bas », a déclaré le secrétaire américain à l’Agriculture, Sonny Perdue.

« Nous attendons avec intérêt la poursuite des travaux de coopération avec la Chine sur la mise en œuvre des engagements de la première phase et l’augmentation immédiate des exportations américaines de toutes sortes de produits agricoles », a indiqué ce dernier.