Le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en France, Brian Aggeler, a invité le 30 avril l’ambassadeur François Wu, le représentant de Taiwan en France, à déjeuner à sa résidence.

Les deux hommes ont échangé sur la sécurité dans la zone indopacifique, le succès du modèle de Taiwan, l’élargissement de la participation de Taiwan au sein des instances internationales, la puissance économique de Taiwan ainsi que les valeurs universelles partagées par les deux pays.

Cette rencontre est la première organisée depuis la rupture des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Taiwan en 1979.

Lors de cette rencontre, Brian Aggeler a souligné son soutien à la participation de Taiwan à des organisations internationales telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il a déclaré que les deux parties devraient continuer à travailler ensemble pour maintenir la stabilité et la paix dans la région indo-pacifique, a rapporté la CNA.

De son côté, François Wu a remercié les États-Unis pour leur ferme soutien à Taiwan et a déclaré qu’il espérait que les deux parties renforceraient leur partenariat sur la base des valeurs communes de démocratie, de liberté et de droits de l’homme.

Le diplomate a ajouté que les échanges de Taiwan avec d’autres pays avaient commencé à se normaliser et que la Chine ne pouvait plus empêcher la nation d’Asie de l’Est de tenir des échanges avec des pays du monde entier.

François Wu a noté que depuis la stratégie mise en place par l’ancien secrétaire d’État Mike Pompeo, «les États-Unis avaient refusé d’accepter les tactiques belliqueuses de la Chine. Sous la direction de l’actuel secrétaire d’État, Antony Blinken, Washington s’oriente vers des échanges plus normalisés avec Taipei».

François Wu a ainsi déclaré que «même sans relations diplomatiques, travailler ensemble et regarder vers l’avenir est l’état d’esprit de base que l’humanité devrait avoir pour progresser».

Or lors d’un point presse, le porte-parole de l’Ambassade de Chine en France a rappelé qu’il «n’y a qu’une seule Chine dans le monde. Taiwan fait partie inaliénable du territoire chinois et le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal représentant toute la Chine».

Ce dernier a indiqué qu’il s’agit d’un «fait reconnu par l’ensemble de la communauté internationale et une norme fondamentale des relations internationales. Les actes susmentionnés des Etats-Unis violent gravement le principe d’une seule Chine et les dispositions des trois Communiqués conjoints sino-américains, vont à l’encontre de leurs engagements politiques solennels envers la Chine sur la question de Taiwan et cautionnent les forces indépendantistes de Taiwan».

La Chine s’oppose fermement à cette rencontre et à la nouvelle politique vis-à-vis de Taiwan. «Nous demandons instamment à la partie américaine d’observer scrupuleusement le principe d’une seule Chine et les trois Communiqués conjoints sino-américains, de cesser immédiatement toute forme d’échanges officiels entre les Etats-Unis et Taiwan et d’arrêter d’utiliser la question de Taiwan pour saper les relations sino-américaines ».

Le porte-parole de l’Ambassade de Chine en France a indiqué que «les manœuvres des Etats-Unis ne sauront jamais changer le fait qu’il n’y a qu’une seule Chine dans le monde et encore moins la position ferme du gouvernement chinois sur la question de Taiwan».