L’intégration régionale au cœur des échanges entre la Chine et Singapour

par | Sep 15, 2021 | Asie/Pacifique, MONDE

Le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite à Singapour, a déclaré que la Chine et Singapour avaient convenu de concentrer leurs efforts de coordination et de coopération sur cinq domaines, dont les efforts anti-épidémiques, la construction de la Ceinture et la Route et l’intégration économique régionale.

Les ministres des affaires étrangères, Wang Yi et Vivian Balakrishnan

Au cours d’une conférence de presse conjointe avec le ministre singapourien des Affaires étrangères Vivian Balakrishnan, Wang Yi a déclaré que la Chine et Singapour «avaient combattu conjointement la COVID-19 tout en promouvant le développement économique, et avaient renforcé et élargi leur coopération bilatérale dans le contexte de la pandémie».

Le chef de la diplomatie chinoise a souligné que la Chine et Singapour avaient convenu d’approfondir leur dialogue et leurs échanges. Selon l’agence de presse, Xinhua, les deux hommes se sont engagés à concentrer leurs efforts de coordination et de coopération sur cinq domaines :

  1. la coopération anti-épidémique. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la Chine et Singapour ont étroitement coopéré en matière de contrôle de l’épidémie, de partage d’informations et d’achat de vaccins et de fournitures médicales. La Chine et Singapour vont renforcer leur coopération en matière de recherche sur le coronavirus, ainsi que dans la recherche et le développement de vaccins et de médicaments
  2. la construction conjointe de l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR), et plus particulièrement du Nouveau couloir terre-mer. Ce couloir commercial a déjà permis de garantir le maintien des chaînes d’approvisionnement régionales au cours de la pandémie. La Chine et Singapour ont convenu de consolider pour lui permettre de jouer un rôle encore plus important dans la promotion de la connectivité régionale
  3. la coopération en matière de développement durable. La pandémie de COVID-19 a en effet offert des opportunités majeures au développement de l’économie numérique, tandis que la lutte contre le changement climatique est devenue un défi urgent pour l’humanité. La coopération entre la Chine et Singapour «est dotée de nombreux atouts technologiques et financiers, ce qui lui permettra de guider le développement des industries concernées dans ces deux domaines et d’insuffler un nouvel élan à la reprise économique mondiale», selon Wang Yi.
  4. la coopération régionale en Asie de l’Est. Cette année marque le 30e anniversaire de l’établissement des relations de dialogue Chine-ASEAN. La Chine et Singapour travailleront de concert avec les autres pays de l’ASEAN pour organiser une série d’événements de célébration, dont des sommets entre dirigeants visant à renforcer les relations Chine-ASEAN et à promouvoir une entrée en vigueur rapide du Partenariat économique régional global (RCEP). La Chine et Singapour mettront pleinement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale, accélèreront les consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale, et préserveront conjointement la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale.
  5. la coopération multilatérale. La Chine et Singapour s’accordent sur le fait que le monde a besoin d’unité et de coopération, et non de divisions et de confrontations. La Chine et Singapour doivent pleinement mettre en oeuvre l’idée selon laquelle « nous sommes tous dans le même bateau », et abandonner la mentalité de jeu à somme nulle, selon Wang Yi. La Chine est prête à travailler de concert avec Singapour pour soutenir le système international avec l’ONU en son centre et promouvoir un multilatéralisme basé sur une coopération mutuellement profitable afin de faire advenir une nouvelle ère de développement commun, a-t-il déclaré.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :