Texte écrit par Liu Yunsheng

Langue
De l’initiative de la langue, à la voie de gagnant-gagnant à travers la coopération ;
Le point de départ nous rappelle l’effet multiplicateur de cette collaboration;
La langue n’est pas une voie de sens unique ;
Elle participe à la construction de la société de façon mathématique;
Elle renforce de forfait l’enseignement de la langue en retour, en facilitant le transfert technologique en cours;
S’engager à la charge sociale au sens responsable ;
Il résulte de se construire de manière inévitable.


Au ciel, le monde est vide,
Inutile de le troubler par attitude ;
Il envois le guide;
À la terre, elle est grande et utile pour soutenir les vivants;
La terre est la maison dotée restaurant;
Quant à l’homme, il est égaré, qui préfère les éléments savourés;
Quand l’homme cherche à son départ;
Il aura devant lui un phare.


Entre la nuit et la journée,
La transformation de l’homme suit le marché;
L’homme s’endormit, en pleine nuit, il attend de se réveiller, fait pailler.
Quand l’homme est fort;
Il est relativement tord, et absolument mort.
Quand la terre se réveille au tonnerre,
Les plantes se procèdent à sortir de la terre;
Quand le soleil se lève au matin, l’homme se réveille pour le pain;
Le passage nourrit l’innovation, laquelle fait la force d’évolution


La subtilité ne cache pas la vérité;
La sincérité reflète la valeur de la société;
Quand la mauvaise graine nous a perturbé;
Il n’y plus de sens de sécurité;
Pour sauvegarder la nature de la propreté;
Vaut mieux que tout le monde le néglige.
Quand elle est abandonné;
Elle n’a plus d’influence restée.


Nouveau marché
L’initiative du projet de la route de la soie,
Ouvre les travaux d’infrastructure comme voie;
L’inter-connexion facilite la circulation,
Le monde dote d’une nouvelle notion;
L’ouverture dynamise l’échange,
L’innovation crée croissance.


La vie s’affronte;
Le déséquilibre prend le soi en compte;
L’entente favorise dans un respect;
La collaboration s’harmonise de la considération;
L’un nourrit l’autre de deux aspects;
Favorable ou défavorable dans un respect.
L’arme et la pensée sont également deux forces;
L’un détruit;
L’autre construit;
Quand la défense fera la paix;
La pensée prend également son effet.


De la source, la Chine est chargée de la culture et développée;
De l’histoire, la Chine est colonisée et sous-développée.
De son parcours, la Chine est passée par le régime du pouvoir divisé,
De sa réalisation, une nouvelle Chine est sous la réforme à la particularité.


Rendre la vie à l’ambiguïté sympathique,
Tout souci se transforme en forme poétique;
Chaque pièce a deux aspects,
Vaut mieux prendre des mesures en paix;
La vie sera en rose, si l’on de distingue la poésie de la prose.


Rendre la vie à l’ambiguïté sympathique,
Tout souci se transforme en forme poétique;
Chaque pièce a deux aspects,
Vaut mieux prendre des mesures en paix;
La vie sera en rose, si l’on de distingue la poésie de la prose.


Plus simple, quand on est humble;
Plus compliqué, si l’on préfère la subtilité.
La vie est court, Son charge semble lourd;
Vaut mieux éloigner des histoires inutiles,
Vivre ensemble à la joie facile.


Quand le succès lèse les intérêts de quelqu’un;
Il faut en retour le récompenser tout certain;
La reconnaissance de l’endroit d’où l’on part;
S’adresse à son image tôt ou tard;
Le rapprochement à son départ qu’il soit bien ou mal,
Procède d’une bonne ambiance fatale.


Liu Yunsheng, auteur

Le thé nourrit l’esprit,
La paix provient du non-réagir;
L’homme semble caché au sein des plantes,
Comme le petit dragon se prépare sous la fente;
L’énergie s’imprègne au corps de manière vivante,
L’homme éprouve la force frappante.


Quand on regarde la vie de manière poétique,
L’ennui n’en peut plus de fatigue;
Chacun a deux visages,
Pourquoi ne pas vivre de son ouvrage;
Si l’on ne manque pas de conscience pacifique,
Il suffit de se contenter de la vie poétique.


La générosité d’esprit fait preuve de coopération de cœur
La lésinerie tient la place de son propre honneur
Une bonne attitude se nourrit par favoriser les gens dû
Une mauvaise attitude se détruit par son propre intention de défavoriser les autre élus
L’homme est physiquement petit
À travers le sens du respect il s’agrandit
L’homme est spirituellement grand en raison de son esprit inclusif et franc
Le petit fait grand


La pluie tombe du foudre sonore de métallique
Il pleut accompagné d’éclairage de forme plante énergétique
La pluie communique mieux le monde
Elle le nourrit en même temps de manière profonde
Elle approche tant le ciel que la terre
Elle fait entente sans recourir à la guerre
La pluie est née du son métallique du tonnerre
Elle est source qui nourrit les plantes de tout cœur
Le dragon


Quand la pluie tombe le dragon monte
Le ciel nourrit par l’eau vitale
La terre élève à travers la plante fatale ainsi
Le Yang seul ne nourrit pas de façon fable
Le Yin unique n’élève pas de manière incapable
Les cinq éléments préfère toujours vivre ensemble


Plus la lune reçu le soleil plus elle s’en réveille
L’ensemble porte à merveille
Quand la terre reçu le soleil la terre est nourrie sans faille
Le soleil semble ainsi en taille
La chaleur revitalise l’eau dormante
L’eau vitale alimente les êtres vivantes
La terre accepte la pousse des plantes et les nourrit
Les plantes élèvent en retour le soleil du feu et lui sourit
La vie est en soleil
L’homme vit à merveille