lundi, juillet 22

Étiquette : expulsion

Taipei invite les journalistes américains expulsés de Chine continentale
Médias/Net, TAIWAN

Taipei invite les journalistes américains expulsés de Chine continentale

Les journalistes américains expulsés par Beijing sont invités à s'installer à Taïwan, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Joseph Wu, alors que la République de Chine accentue ses références pour devenir un paradis régional de la liberté d'expression. Le gouvernement chinois a ordonné l'expulsion de 13 journalistes du New York Times, du Washington Post et du Wall Street Journal au début du mois de mars, suite à la décision de l'administration Trump de changer le statut des médias chinois travaillant sur le territoire américain. Dans l'acte d'expulsion des journalistes, ces derniers n'ont pas l'autorisation de travailler à Hong Kong. Raison pour laquelle Joseph Wu a indiqué sur Twitter que les journalistes seraient chaleureusement accueillis de l'autre côté du détroit de Taï...
Des journaux demandent l’annulation de l’expulsion des journalistes américains
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Des journaux demandent l’annulation de l’expulsion des journalistes américains

Les éditeurs du New York Times, du Wall Street Journal et du Washington Post ont publié une déclaration, mise en ligne le 24 mars, critiquant la révocation par la Chine des pouvoirs des Américains. "Nous exhortons vivement le gouvernement chinois à revenir sur sa décision de forcer les Américains travaillant pour nos agences de presse à quitter le pays et, plus largement, à atténuer la répression croissante contre des agences de presse indépendantes qui ont précédé cette action", ont écrit les éditeurs. "Les médias sont des dommages collatéraux dans un différend diplomatique entre les gouvernements chinois et américain, menaçant de priver le monde d'informations critiques à un moment périlleux". Le 18 mars, le gouvernement a annoncé que tous les journalistes américains des trois j...
Le gouvernement révoque les accréditations de journalistes américains
Amériques, Chine-Etats-Unis, Médias/Net, MONDE

Le gouvernement révoque les accréditations de journalistes américains

Suite aux restrictions américaines contre les médias chinois aux Etats-Unis, Beijing a ordonné aux journalistes américains travaillant pour les quotidiens New York Times, Washington Post et Wall Street Journal de rendre sous deux semaines leur carte de presse. Cette demande équivaut de facto à une expulsion. Il s'agit là d'une réponse à la décision jugée «scandaleuse» de Washington de réduire fortement le nombre de Chinois autorisés à travailler pour cinq médias de Beijing aux États-Unis, a indiqué dans un communiqué le ministère chinois des affaires étrangères. Les journalistes en question, dont la carte de presse expire cette année, devront en informer le ministère des Affaires étrangères sous quatre jours et rendre leur accréditation sous dix jours, précise le communiqué. «Ils ...
Expulsion de missionnaires sud-coréens travaillant dans le pays
Asie/Pacifique, MONDE

Expulsion de missionnaires sud-coréens travaillant dans le pays

Beijing a expulsé des missionnaires sud-coréens, et des réfugiés nord-coréens dans un contexte de tension entre les deux pays sur le déploiement prévu du THAAD en Corée du sud. Le pasteur Kim Hee-Tae a indiqué à l'Agence France Presse qu'entre le 10 janvier et le 10 février, près de 170 sud-coréens, dont 70 missionnaires et membres de leur famille, qui travaillaient dans le Jilin , ont été renvoyés en Corée du Sud. "Les autorités chinoises se sont rendues dans les maisons des missionnaires en invoquant un problème avec leur visa et leur ont demandé de partir", a indiqué le pasteur. Officiellement, près de 500 missionnaires sud-coréens sont en Chine, mais les militants des droits de l'homme ont souligné que 2 000 chrétiens travaillent actuellement dans l'humanitaire en Chine, notam...
Des étudiants malgaches bientôt expulsés de Chine
Afrique, MONDE

Des étudiants malgaches bientôt expulsés de Chine

273 étudiants malgaches sont menacés d'expulsion de Chine, en raison du non-paiement des bourses par le gouvernement malgache. L'Etat malgache doit plus de 7 millions d'euros aux universités chinoises pour des frais de scolarité et d'hébergement non payés. Ils avaient jusqu'au 31 mai 2015 pour régulariser leur situation, mais depuis le début de cette affaire, le gouvernement malgache n'a pas répondu à l'appel des étudiants et l'ambassadeur malgache a clairement expliqué qu'il ne s'en préoccupais pas. En plein illégalité, les étudiants ne sont pas parvenus à renouveler leur visa leur donnant droit de résider en Chine, en raison également du manque de moyen financier. Depuis 2012, ces étudiants boursiers se trouvent dans une situation délicate, à cause des irrégularités de paiement des bour...