mardi, juillet 23

Étiquette : OMS

Le monde reste toujours dans le flou quant aux origines de la COVID-19, déclare l’AHF
2019-nCoV, Business News, Santé, SOCIETE

Le monde reste toujours dans le flou quant aux origines de la COVID-19, déclare l’AHF

Validant les préoccupations soulevées pour la première fois début 2021 par l'AIDS Healthcare Foundation (AHF) au sujet des travaux de recherche de l'EcoHealth Alliance et de son président, Dr Peter Daszak, sur les virus dangereux en Chine, l'AHF soutient pleinement la décision du département américain de la Santé et des Services sociaux de suspendre et d'interdire à l'organisation de recevoir un financement fédéral pour ne pas s'être pleinement conformée aux exigences de transparence. L'AHF a publié un communiqué de presse le 9 février 2021, mettant le doigt sur des préoccupations relatives aux conflits d'intérêts au sein d'une équipe de scientifiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dépêchée à Wuhan, en Chine, pour étudier les origines de la COVID-19. Le communiqué indiq...
Les leaders internationaux du secteur de la santé prônent la décarbonation du secteur à l’approche de la COP28
Business News, Environnement, TERRE

Les leaders internationaux du secteur de la santé prônent la décarbonation du secteur à l’approche de la COP28

Premiers en leur genre au sein du secteur, des accords multipartites passés en Chine et en Inde vont permettre de débloquer au moins 70 mégawatts de capacité d’énergie renouvelable pour les chaînes d’approvisionnement mondiales De nouvelles collaborations public-privé sont mises en place pour définir un cadre permettant de mesurer l’impact environnemental des médicaments et de la mise à disposition des soins aux patients Pour accélérer la transition vers des systèmes de santé qui contribuent à la neutralité carbone, des leaders du secteur de la santé membres de la Sustainable Markets Initiative Health Systems Task Force sont actuellement en pourparlers avancés avec des fournisseurs d’énergie en Chine et en Inde dans le but d’augmenter l’utilisation d’énergie renouvelable au sein de leurs...
L’AHF demande à la Chine plus de transparence à propos de l’augmentation des cas de maladies respiratoires
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’AHF demande à la Chine plus de transparence à propos de l’augmentation des cas de maladies respiratoires

LOS ANGELES--(BUSINESS WIRE)--Suite à l'annonce par l' Associated Press que l’Organisation mondiale de la santé a demandé à la Chine de diffuser publiquement plus de données sur « une augmentation potentiellement inquiétante des maladies respiratoires et des foyers de pneumonie chez les enfants », l'AIDS Healthcare Foundation exprime aujourd’hui sa préoccupation et demande instamment à la Chine de faire preuve de transparence et de coopérer de manière non équivoque avec l’OMS. « Depuis le SRAS en 2002 et plus récemment la COVID-19, la Chine a démontré une certaine parcimonie dans la divulgation des données épidémiologiques pertinentes. Le monde ne peut pas risquer une nouvelle épidémie de maladie infectieuse. Nous demandons instamment à la Chine de faire preuve de transparence et de coo...
La Chine fait face à une nouvelle épidémie de pneumonie
Santé, SOCIETE

La Chine fait face à une nouvelle épidémie de pneumonie

Des cas de pneumonie ont fait leur apparition chez des enfants du nord de la Chine. Ces cas seraient "mystérieux" car les causes de la pneumonie sont encore inconnues. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement demandé au gouvernement chinois de lui fournir davantage d’informations sur cette pneumonie. L'OMS a indiqué dans un communiqué qu'il s'agit d'une "augmentation récente des maladies respiratoires et des cas de pneumonie chez les enfants" dans le pays. La Chine connaît déjà une recrudescence des maladies respiratoires en général. Depuis la mi-octobre, le nord de la Chine a connu une augmentation des maladies de type grippal qui a dépassé les chiffres des trois années précédentes. Lors d’une conférence de presse le 13 novembre 2023, la Commission nationale de ...
L’OMS demande un «accès total» à la Chine pour déterminer l’origine du Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS demande un «accès total» à la Chine pour déterminer l’origine du Covid-19

Le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est dit prêt à envoyer une nouvelle mission d'experts en Chine pour percer les origines du Covid-19, réclamant, dans un entretien au Financial Times, «un accès total». «Nous pressons la Chine pour qu'elle donne un accès total et nous demandons aux pays de soulever la question lors de leurs réunions bilatérales (pour inciter Pékin) à coopérer», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus au journal anglais. Il explique que l'OMS a demandé «par écrit» à la Chine «de nous fournir des informations ... et nous sommes prêts à envoyer une équipe si elle nous le permet». La communauté internationale n'est pas parvenue à déterminer avec certitude l'origine du Covid-19. Si, a priori, les premiers cas ont été détectés en décembre 2019 à Wuhan e...
Un nouveau variant du COVID-19 détectée en Chine, mais pas de préoccupation immédiate
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Un nouveau variant du COVID-19 détectée en Chine, mais pas de préoccupation immédiate

Les autorités sanitaires chinoises ont découvert le variant "Arcturus", qui a été détecté pour la première fois en Inde fin janvier et s'est depuis propagé dans plusieurs pays du monde. Le variant a été détecté dans 15 cas en Chine continentale du 7 au 13 avril, selon les données du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies. Bien que le variant se propage plus facilement et provoque une inflammation des yeux chez les enfants, les experts ont noté que sa gravité n'a pas augmenté et que rien ne permet de penser qu'il deviendra une souche dominante à court terme. Arcturus a également été détecté dans plusieurs échantillons à Hong Kong, mais le professeur David Hui Shu-cheong, chercheur sur le système respiratoire à l'Université chinoise de Hong Kong, a rassuré le publi...
Un premier décès lié à la grippe aviaire H3N8 enregistré en Chine
Santé, SOCIETE

Un premier décès lié à la grippe aviaire H3N8 enregistré en Chine

Une femme est décédée en Chine de la grippe aviaire H3N8. Le virus circule dans le pays depuis 2002 qui n'avait fait jusqu'à présent aucune victime humaine connue, a indiqué le 11 avril l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le virus H3N8, apparu pour la première fois sur le continent nord-américain, était considéré comme un virus susceptible de se transmettre aux chevaux, aux chiens et aux otaries. Il n'avait pas été détecté sur des humains avant les deux premiers, non mortels, détectés en Chine en avril et en mai 2022. Lire aussi : Un cas d’infection à la grippe aviaire a été détecté dans la ville de Zhongshan La personne décédée est une habitante de la province de Guandong, dans le sud-est de la Chine, âgée de 56 ans. Elle est tombée malade le 22 février et a été hospitalis...
La Chine de nouveau pointée du doigt par l’OMS
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine de nouveau pointée du doigt par l’OMS

"La Chine dispose de données scientifiques supplémentaires qui permettraient de mieux comprendre l'origine du Covid-19", a assuré le 6 avril l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réitérant ses appels à la transparence. La Chine qualifie ces accusations d’"irréfléchies". "Tout au long du processus de la première phase de recherche conjointe, la Chine a fourni au groupe conjoint d'experts toutes les informations relatives à la recherche de l'origine du virus disponibles à ce moment-là. Nous n'avons dissimulé aucun cas, aucun échantillon ni aucun résultat de test et d'analyse", a assuré Shen Hongbing, Directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d’une conférence de presse. La Chine a fourni toutes les données de traçage pertinentes qu'elle posséd...
Origines du Covid -19 : la Chine s’estime « salie » par de nouvelles accusations américaines
2019-nCoV, Chine-Etats-Unis, MONDE

Origines du Covid -19 : la Chine s’estime « salie » par de nouvelles accusations américaines

Le département américain de l’énergie a déclaré le 26 février qu’il y avait de nouvelles preuves que la cause la plus probable de l’épidémie de COVID-19 était une fuite accidentelle d’un laboratoire chinois. Pour la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, "la recherche des origines du COVID-19 est une affaire de science et ne doit pas être politisée. La Chine a toujours soutenu et participé à la recherche scientifique mondiale des origines". Pékin a estimé être "sali" par ces nouvelles accusations. "Il convient de cesser d'agiter cette théorie d'une fuite de laboratoire, d'arrêter de salir la Chine et d'arrêter de politiser la recherche des origines du virus", a affirmé Mao Ning, lors d'un point de presse régulier. Suivez l'ensemble de l'actualité sur ...
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

12 658 décès dus au coronavirus du 13 au 19 janvier

Le 19 janvier, les hôpitaux comptaient 471 739 patients atteints du coronavirus, dont 51 683 se trouvaient dans un état jugé critique. La Chine a enregistré plus de 12 600 décès dus au coronavirus au cours de la semaine précédant les vacances du Nouvel An lunaire, du 15 au 21 janvier 2022. Selon le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, 12 658 décès liés à la Covid-19 ont été enregistrés dans les hôpitaux entre le 13 et le 19 janvier. La Chine, pays le plus peuplé du monde, a signalé 59 938 décès liés au virus entre le 8 décembre 2022 et le 12 janvier 2023. En décembre 2022, la décision de Pékin de lever les mesures restrictives dites "Zéro-Covid" suite à des manifestations contre cettre stratégie, a poussé des centaines de millions de personnes à rentrer che...
Un rebond de cas de COVID-19 à court terme est peu probable
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Un rebond de cas de COVID-19 à court terme est peu probable

"Un large rebond de l'épidémie de COVID-19 en Chine au cours des deux ou trois prochains mois est peu probable, car 80% de la population a déjà été infectée par le virus SRAS-CoV-2", a déclaré le chef épidémiologiste du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Wu Zunyou. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dit redouter une flambée épidémique en Chine avec les célébrations du Nouvel An, qui a commencé le 22 janvier. Pour la première fois depuis 2020, les Chinois ne sont pas soumis à des mesures sanitaires strictes et des restrictions de mouvements après l'abandon par les autorités chinoises de la politique "zéro COVID". "Les déplacements importants pendant la période du Nouvel An chinois en cours pourraient favoriser la propagation de l'épidémie, augm...
Les vaccins chinois COVID-19 se sont avérés sûrs et efficaces grâce aux essais et aux données
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Les vaccins chinois COVID-19 se sont avérés sûrs et efficaces grâce aux essais et aux données

Source CGTN - Les vaccins COVID-19 produits en Chine ont été prouvés sûrs et efficaces par des essais cliniques et des données du monde réel. Les vaccins ont contribué à sauver des personnes en Chine et dans le monde entier, ce qui constitue un accomplissement irréversible et ne peut être remis en cause par les négationnistes. Diverses options La Chine est le seul pays à disposer de vaccins COVID-19 développés par des voies techniques multiples qui fonctionnent de différentes manières. Outre les vaccins à ARNm qui font appel à une nouvelle technologie, comme le produit de Pfizer Inc., les gens peuvent également choisir les vaccins inactivés traditionnels, qui ont fait leurs preuves et sont devenus la norme en Chine. Les entreprises chinoises ont également fabriqué des vaccins à ...
L’OMS pense que les décès sont sous-déclarés mais la pandémie ne touchera pas l’Europe
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS pense que les décès sont sous-déclarés mais la pandémie ne touchera pas l’Europe

Le 11 janvier 2023, le Dr Michael Ryan, chargé de la gestion des situations d'urgence sanitaire à l'OMS, a déclaré que «les décès sont fortement sous-déclarés en Chine» en ce qui concerne le Covid-19. La Chine a levé rapidement début décembre l'essentiel de ses strictes mesures contre le Covid-19, qui avaient permis à sa population d'être largement protégée du virus depuis 2020. Cependant, l’organisation onusienne a annoncé qu'elle ne voyait pas de "menace directe" pour l'Europe, du fait de l'augmentation des infections au coronavirus en Chine. Hans Kluge, en charge des pays européens au sein de l'OMS, a déclaré que sur la base des informations reçues de la part de la Chine, il n'y avait pas de menace. Des informations plus détaillées et régulières restent nécessaires pour surveil...
Mises en garde de l’OMS avant le Nouvel An lunaire
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Mises en garde de l’OMS avant le Nouvel An lunaire

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) craint de voir les mouvements de population attendus à l'occasion du Nouvel An lunaire propager l'épidémie de COVID-19 en Chine, dont le nombre de cas reste élevé. L'OMS a estimé qu'ils pourraient provoquer une flambée épidémique. Pour la première fois depuis 2020, le Nouvel An lunaire, qui commence officiellement le 21 janvier, ne sera pas assorti de mesures sanitaires et restrictions de mouvements après l'abandon par les autorités chinoises de la politique "zéro COVID". Ce changement de politique, engagé après des manifestations dans tout le pays, a exposé pour la première fois une grande partie des 1,4 milliard d'habitants du pays au coronavirus. Cette situation a notamment déclenché une vague d'infections qui submerge des hôpitaux, con...
La Nouvelle-Zélande et la Pologne refusent d’imposer des restrictions aux voyageurs venus de Chine
2019-nCoV, MONDE, Santé

La Nouvelle-Zélande et la Pologne refusent d’imposer des restrictions aux voyageurs venus de Chine

Les ministres de la santé polonais et néo-zélandais ont décidé de ne pas imposer de mesures de restrictions sanitaires envers les voyageurs en provenance de Chine. La ministre de la Santé, , Ayesha Verall, a affirmé que l'imposition de mesures de santé publique strictes n'est actuellement pas nécessaire pour protéger les Néo-Zélandais. La Nouvelle-Zélande a annoncé sont intention de ne pas imposer de restriction liée au coronavirus aux voyageurs en provenance de la Chine, décrivant cette décision comme "ni requise, ni justifiée". Dans un communiqué, la ministre de la Santé, Ayesha Verall, a déclaré qu'il y a un risque minimal pour la santé publique en Nouvelle-Zélande. "L'imposition de mesures de santé publique strictes n'est actuellement pas nécessaire pour protéger les Néo-Zélan...
La Chine publie de nouveau des données hospitalières-OMS
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine publie de nouveau des données hospitalières-OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reçu de la Chine des données sur les nouvelles hospitalisations relatives au COVID-19 après une période au cours de laquelle Pékin n'avait rien transmis, les chiffres publiés jeudi montrant une augmentation de près de 50% la semaine dernière. L'OMS n'avait reçu aucune donnée de la part de la Chine au cours des dernières semaines, après l'abandon par la Chine de sa politique "zéro COVID" début décembre, amenant certains experts à soupçonner les autorités chinoises de dissimuler l'ampleur de l'épidémie dans le pays. L'OMS a fait état de 22.416 nouvelles hospitalisations dues au COVID-19 en Chine continentale au cours de la semaine au 1er janvier, contre 15.161 la semaine précédente. Ce niveau reste toutefois inférieur au pic de près de 29.000...
La Chine espère une position « juste » et « impartiale » de l’OMS face au Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine espère une position « juste » et « impartiale » de l’OMS face au Covid-19

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que la Chine devrait fournir des données plus détaillées et plus précises sur le COVID-19. De plus, l'OMS a critiqué la nouvelle méthodologie "trop étroite" d’un décès attribué au Covid-19 par la Chine, affirmant que les données de Pékin "sous-représentent" l’ampleur de la flambée épidémique. Pour la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, "depuis le déclenchement du COVID-19, la Chine partage des informations et des données avec la communauté internationale de manière ouverte et transparente". Cette dernière a attesté que le gouvernement "a gardé des canaux ouverts pour une communication étroite à trois niveaux avec le siège de l’OMS, le Bureau régional du Pacifique occidental et le Bureau de représe...
L’OMS demande à la Chine de revoir la définition des décès attribués au Covid 19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS demande à la Chine de revoir la définition des décès attribués au Covid 19

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a critiqué la nouvelle méthodologie "trop étroite" d’un décès attribué au Covid-19 par la Chine, et a affirmé que les données de la Chine "sous-représentent" l’ampleur de la flambée épidémique. "Les chiffres actuels publiés par la Chine sous-représentent l’impact réel de la maladie en termes d’admissions hospitalières, d’admissions dans les soins intensifs et surtout en termes de décès", a déclaré Michael Ryan, chargé de la gestion des situations d’urgence sanitaire à l’OMS, en conférence de presse. La Chine fait face à son pire pic épidémique – essentiellement due au variant Omicron du coronavirus – suite à l’abandon, le 7 décembre 2022, de sa politique dite du "zéro Covid". La Chine ne rapporte que très peu de décès liés au Covid-19, apr...
Deux hauts responsables limogés à Xi’an après l’apparition d’un foyer de Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Deux hauts responsables limogés à Xi’an après l’apparition d’un foyer de Covid-19

Deux responsables ont été limogés le 1er janvier par les autorités de la ville de Xi'an (nord), où le nombre de cas de coronavirus est en baisse après douze jours de confinement, selon les chiffres officiels dévoilés le 2 janvier. Le 1er janvier, les autorités locales ont annoncé que deux hauts représentants du Parti communiste du district de Yanta étaient démis de leurs fonctions afin, selon les médias officiels locaux, de "renforcer le travail de prévention et de contrôle de l'épidémie" dans la région. Le mois dernier, plusieurs dizaines de fonctionnaires avaient déjà été sanctionnés pour "rigueur insuffisante dans la prévention et le contrôle de l'épidémie". Le 1er janvier, Xi'an a annoncé 90 nouveaux cas de coronavirus, contre 122 la veille, ce qui porte à plus de 1.600 le nom...
L’OMS appelle la Chine à fournir plus d’informations sur l’épidémie
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS appelle la Chine à fournir plus d’informations sur l’épidémie

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a réitéré son appel aux autorités sanitaires chinoise à fournir des informations détaillées sur l'épidémie de COVID-19 en Chine. L'agence a demandé le 30 décembre à la Chine de fournir des données relatives au séquençage, aux hospitalisations, aux décès et aux vaccins. L'OMS avait déjà évoqué la possibilité que la Chine ait des difficultés à tenir le compte des infections au COVID-19. Elle a également invité les scientifiques chinois à présenter des informations détaillées relatives à l'épidémie lors de la réunion d'un groupe consultatif technique prévue le 3 janvier. La Chine connaît une flambée épidémique depuis l'abandon de la politique "zéro COVID-19" début décembre, ce qui fait craindre l'émergence de nouveaux variants. L'OMS a jugé ...
L’OMS «très préoccupée» par la vague Omicron en Chine
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS «très préoccupée» par la vague Omicron en Chine

La Chine a décidé de mettre de côté sa stratégie zéro covid, après des manifestations record dans tout le pays et une baisse de sa croissance. Depuis la levée des restrictions, l'épidémie de Covid-19 a explosé en Chine. Selon les autorités, l'ampleur de l'épidémie est «impossible» à déterminer, car les tests de dépistage ne sont plus obligatoires. Les autorités tentent de rassurer sur le caractère bénin du virus en dépit de sa contagiosité. D'ailleurs, dans plusieurs provinces du pays, les Chinois sont autorisés à retourner au travail, même avec des symptômes. L'OMS s'est dite «très préoccupée» par l'explosion du nombre des cas de Covid-19 en Chine le 21 décembre. D'ailleurs, ce même jour, la Commission nationale de la santé a signalé le 20 décembre 3.049 cas confirmés de COVID-19 tr...
L’OMS félicite l’allègement des règles sanitaires par la Chine
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS félicite l’allègement des règles sanitaires par la Chine

Plusieurs villes chinoises ont encore allégé le 2 décembre les règles draconiennes anti-Covid, à la grande satisfaction de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le président Xi Jinping faisant valoir que le variant Omicron du virus, moins mortel, permet d'opter pour "plus de souplesse". Les manifestations exigeant la fin des restrictions de la politique zero covid du gouvernement s'expliquent par le fait que "les gens étaient frustrés" après trois ans d'épidémie, a également expliqué Xi Jinping au président du Conseil européen Charles Michel, en visite à Pékin, selon un responsable européen s'exprimant sous couvert de l'anonymat. Lire aussi : Xi Jinping poursuit sa politique du « zéro Covid » en Chine Xi Jinping a défendu l'assouplissement de la politique suivie face au Covid...
35 personnes contaminées par un nouveau virus en Chine
Santé, SOCIETE

35 personnes contaminées par un nouveau virus en Chine

Un nouveau virus a récemment été détecté en Chine. Selon la revue médicale "The New England Journal of Medicine", une nouvelle zoonose, une maladie infectieuse se transmettant de l'animal à l'homme, a été observée dans les provinces chinoises de Shandong et Henan. Selon les scientifiques, il s'agit d'un nouveau henipavirus, dont les formes les plus connues sont le Nipahvirus et le Hendravirus. Le premier est particulièrement létal, avec un taux de mortalité oscillant entre 40 et 75%, a précisé l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). 35 cas de ce nouveau virus, dénommé "Langya" par les experts, ont pour l'heure été enregistrés. Les patients atteints de Langya ont développé différentes sortes de symptômes, dont la fièvre (100% des patients), la fatigue (54%), la toux (50%), la perte...
Le traçage des origines du Covid-19 est une tâche difficile et longue
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Le traçage des origines du Covid-19 est une tâche difficile et longue

Deux études publiées en juillet dans la revue Science montre que les premiers cas détectés en décembre 2019 se concentraient autour du marché de Wuhan en Chine. Elles sont un élément à ajouter «à l'enquête scientifique» sur les origines de la pandémie mais pas une preuve définitive, a souligné l'Organisation mondiale de la santé. «Toutes les hypothèses restent sur la table», a expliqué le docteur Michael Ryan, en charge des situations d'urgence à l'OMS lors d'un point de presse à Genève. «C'est une histoire de détective scientifique (...) chaque nouvelle pièce d'information ajoute au tableau d'ensemble et chaque nouvelle information, nouvelle science ou nouvelle étude peut faire avancer une hypothèse ou une autre», a reconnu le docteur Ryan. Lire aussi : La pandémie a commencé sur le...
La pandémie a commencé sur le marché de Wuhan selon deux études
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La pandémie a commencé sur le marché de Wuhan selon deux études

Depuis plus de deux ans, le débat fait rage entre les experts, qui cherchent à élucider l'origine du coronavirus (Covid-19). Plusieurs hypothèses ont été présenté, allant de la fuite d'un laboratoire à un animal qui aurait servi d'intermédiaire entre les chauves-souris, porteuses de coronavirus, et l'humain. Aucune de ces hypothèses n'a réellement été élucidé. Toutefois, deux études publiées dans la revue Science concluent que la pandémie de Covid-19 a commencé sur le marché de la ville de Wuhan, en Chine, mettant l'accent sur une origine animale du virus. La première étude est une analyse géographique. Elle montre que les premiers cas détectés en décembre 2019 se concentraient autour du marché de Wuhan. La seconde est une analyse génomique du virus des premiers cas. Elle explique qu...
Pour l’OMS, la thèse d’une fuite d’un laboratoire chinois mérite d’être approfondie
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Pour l’OMS, la thèse d’une fuite d’un laboratoire chinois mérite d’être approfondie

L’origine du Covid-19 est largement attribuée depuis plus de deux ans au pangolin, ou du moins à une transmission de la chauve-souris à l’homme par le biais d’un animal intermédiaire. Cependant, la thèse d’une fuite de laboratoire en Chine a été mise en avant par les autorités américaines, durant la mandature de Donald Trump. Cette théorie n’a pas été totalement exclue par l’OMS, le 9 juin. Elle effet, l'Organisation Mondiale de la Santé a demandé que des expertises supplémentaires soient menées, avec la coopération de la Chine, qui est essentielle à ces recherches. Lire aussi : L'OMS souhaite une enquête sur l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire en Chine MANQUE DE DONNÉES La thèse du virus du Covid-19 échappé d’un laboratoire en Chine mérite de "plus amples recherches", ont ...
Pékin réagit sur la variole du singe
Santé, SOCIETE

Pékin réagit sur la variole du singe

La Chine a publié le 15 juin 2022 ses premières directives de diagnostic et de traitement pour la variole du singe. Le gouvernement chinois a indiqué que le virus peut se propager via contact étroit et via gouttelettes, précisant que la plupart des patients peuvent récupérer sans traitement spécial. La directive a été publiée par la Commission nationale de la santé, alors que le décompte mondial de cette maladie contagieuse augmente et que les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se demandent s'il convient ou pas de déclarer le déclenchement d'une urgence de santé publique de portée internationale. D'après l'Organisation mondiale de la santé, la variole du singe est une maladie infectieuse émergente causée par un virus transmis par des animaux infectés, le plus souven...
Le G7 apporte son soutien à Taiwan
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Le G7 apporte son soutien à Taiwan

Dans un communiqué conjoint publié le 14 mai par les ministres des Affaires étrangères des pays du G7, ont indiqué "Nous soulignons l'importance de la paix et de la stabilité à travers le détroit de Taïwan et encourageons la résolution pacifique des problèmes à travers le détroit. Nous soutenons également la participation significative de Taïwan aux réunions techniques de l'Assemblée mondiale de la santé et de l'OMS. La communauté internationale doit pouvoir bénéficier de l'expérience de tous les partenaires". Le ministère taiwanais des Affaires étrangères a salué le 15 mai le soutien à Taiwan apporté par le communiqué publié la veille par les ministres des Affaires étrangères des pays du Groupe des Sept (G7), ainsi que par le haut représentant de l’Union européenne (UE). Ceux-ci étaient...
La politique zéro Covid de la Chine « n’est pas soutenable » dit Tedros
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La politique zéro Covid de la Chine « n’est pas soutenable » dit Tedros

La politique zéro Covid instaurée en Chine pour tenter de combattre la pandémie "n'est pas soutenable", a affirmé le directeur de l'Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, affirmant en avoir discuté avec des experts chinois. "Quand nous parlons de stratégie zéro Covid, nous ne pensons pas que c'est soutenable, considérant le comportement du virus à l'heure actuelle et celui que nous prévoyons dans le futur (...) passer à une stratégie différente est très important", a-t-il déclaré lors d'un point de presse de l'Organisation mondiale de la santé à Genève. "Comme l'a dit le docteur Tedros, il faut avoir cette capacité de s'adapter aux circonstances, à ce que l'on voit dans les données (...) et il en a parlé en détail avec les collègues chinois", a renchéri son di...
La ministre adjointe de la Santé va à Genève pour pousser la participation de Taiwan
TAIWAN

La ministre adjointe de la Santé va à Genève pour pousser la participation de Taiwan

La ministre adjointe de la Santé et des Affaires sociales, Lee Li-feng, va prendre la tête de la délégation taïwanaise qui se rendra à Genève pour appuyer la demande de participation de Taiwan à l’AMS. Elle va demander la participation de Taiwan à l’Assemblée mondiale de la santé (AMS), l’organe décisionnel de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce déplacement fait partie de la campagne menée début 2022 par Taipeu pour montrer que Taiwan "est un membre responsable de la communauté internationale, résolu à contribuer à l’objectif de 'Santé pour tous' de l’OMS", selon le communiqué publié que le site du gouvernement taiwanais. La 75ème AMS se tiendra du 22 au 28 mai et sera la première depuis le début de la pandémie de Covid-19, car les délégations des Etats membres de l’OMS y a...