mardi, juillet 23

Étiquette : Ouganda

TotalEnergies et CNOOC s’accordent sur le lac Albert en Ouganda
Afrique, MONDE

TotalEnergies et CNOOC s’accordent sur le lac Albert en Ouganda

La décision finale d'investissement (FID) sera essentielle pour l'Ouganda et la Tanzanie alors que les deux pays s'efforcent d'établir la sécurité énergétique régionale en 2022 et au-delà. TotalEnergies et le partenaire du projet China National Offshore Oil Corporation (CNOOC) ont annoncé la décision finale d'investissement (FID) pour le projet de développement du lac Albert en Ouganda, inaugurant une nouvelle ère de sécurité énergétique renforcée en Afrique de l'Est. Avec un investissement total d'environ 10 milliards de dollars, le FID fait suite à un accord signé avec les gouvernements ougandais et tanzanien. Suite à la découverte de réserves de pétrole brut dans le bassin du lac Albert Rift en 2006 et 2009 par Tullow Oil, ainsi qu'aux efforts considérables déployés par Heritag...
La Chine s’engage à promouvoir ses relations commerciales avec l’Ouganda
Afrique, MONDE

La Chine s’engage à promouvoir ses relations commerciales avec l’Ouganda

Alors que la tension montre chez les dirigeants ougandais et chinois, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, et son homologue Jeje Odongo, se sont rencontrés en marge de la 8e Conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC). "La Chine s'est engagée à promouvoir ses échanges commerciaux avec l'Ouganda, ainsi que ceux avec l'Afrique, à un niveau supérieur", a déclaré Wang Yi. Ce dernier a indiqué que le président chinois Xi Jinping avait annoncé une série d'initiatives et de mesures majeures pour la coopération avec l'Afrique. Lire aussi : Détails : la Chine et les pays africains vont mettre en œuvre les neuf programmes Lors de cet échange, Wang Yi a souligné que "la confiance politique mutuelle entre la Chine et l'Ouganda s'était renforcée...
L’Ouganda dément la saisie de l’aéroport par la Chine
Afrique, MONDE

L’Ouganda dément la saisie de l’aéroport par la Chine

Les autorités ougandaises ont démenti les informations selon lesquelles l'aéroport international de la capitale pourrait être cédé à la Chine. Cette déclaration intervient après la révélation par le journal indépendant The Monitor des possibilités de prise de possession de la banque chinoise, Export-Import Bank from China, en cas de non remboursement d'un prêt signé en 2015. Lire aussi : Les prêts de la Chine pointés du doigt en Ouganda L'information a suscité une vague de réaction de la part des responsables gouvernementaux et de l'Ambassade de Chine en Ouganda, qui ont tous deux nié la véracité de ces allégations. D'ailleurs, la Première ministre, Nabbanja Robinah, a déclaré sur le réseau social, Twitter, "l'aéroport international d'Entebbe n'a pas été hypothéqué ou engagé co...
Les prêts de la Chine pointés du doigt en Ouganda
Afrique, MONDE

Les prêts de la Chine pointés du doigt en Ouganda

D'après le journal indépendant ougandais The Monitor, si l’Ouganda ne parvient pas à rembourser le prêt de la Chine, signé en 2015, avec l’Autorité de l’Aviation civile ougandaise (UCAA), l’aéroport d’Entebbe sera détenu par la banque chinoise, Exim Bank. Le journal a révélé cette information le 25 novembre et a assuré que l'accord signé entre Exim Bank et le gouvernement ougandais contient des "clauses toxiques". L'accord de prêt de 200 millions de dollars (180 millions d'euros), conclut le 31 mars 2015 visait à agrandir l’aéroport d’Entebbe, fréquenté en moyenne par 1,9 million de passagers par an. Après "plusieurs mois d’enquête", The Monitor a découvert le 7 mars 2019, qu'une délégation de onze officiels ougandais s’est rendue à Pékin pour tenter de renégocier les "clauses toxiqu...
Construction d’une nouvelle route pour faciliter le transport du pétrole
Afrique, MONDE

Construction d’une nouvelle route pour faciliter le transport du pétrole

Les autorités chinoises vont construire une nouvelle route à 134 millions de dollars en Ouganda. Cette nouvelle infrastructure de 97 km, sur les axes Masindi-Biso, Kabaale-Kizirafumbi et Hohwa-Nyairongo-Kyarushesha-Butole. La construction devrait durer 3 ans, et être réalisé par la China Railway Seventh Group. La nouvelle route fait partie d’un réseau de plus de 700 km prévu, destiné à mettre en place en Ouganda. Il permettra de desservir les sites pétroliers du pays, qui entreront en production d’ici 2021. Le projet vise aussi à employer la main-d’œuvre locale et valoriser l’expertise des entrepreneurs ougandais. D’après Allen Kagina, directrice de l'Autorité nationale ougandaise des routes (Unra), près de 30% des travaux prévus, devraient être confiés à des entreprises locales....
La Chine prête de 2,2 milliards à l’Ouganda
Afrique, MONDE

La Chine prête de 2,2 milliards à l’Ouganda

Le gouvernement ougandais a annoncé, le 2 novembre, son intention de signer un accord de prêt de 2,2 milliards de dollars (1,9mds €) avec la Banque chinoise d'import-export (Exim Bank of China) d’ici fin 2018. Cet accord vise à financer la construction du tronçon ougandais de la ligne de chemin de fer reliant le port kenyan de Mombasa à Kampala. La construction de la nouvelle ligne Nairobi-Mombasa (472 km) a été confiée à l’entreprise d’Etat chinoise China Road and Bridge Corporation, qui vient également de construire une extension du port de Mombasa sur l’océan Indien. Cette voie ferrée de 3 milliards de dollars est le plus important projet d’infrastructures depuis l’indépendance du pays en 1963. «C’est un projet phare pour le Kenya et l’Afrique de l’Est», a affirmé en 2017 l’ambass...
Petit écran, grand changement en Ouganda
Afrique, MONDE

Petit écran, grand changement en Ouganda

De notre partenaire Chinafrique.Com - Lorsque Janet Museveni, ministre de l’Éducation et des Sports de l’Ouganda, et Zheng Zhuqiang, ambassadeur de Chine en Ouganda, ont appuyé ensemble sur le bouton allumant un téléviseur par satellite, des cris de joie ont éclaté parmi les plus de 200 enfants et adultes réunis là. Pour plusieurs de ces enfants, c’était un rêve devenu réalité. Cette scène s’est produite le 22 juillet à l’école pour enfants SOS du village de Kakiri, dans la région centrale de Wakiso en Ouganda. Accompagnés par le personnel de StarTimes TV, une société chinoise de télévision par satellite présente en Afrique, les deux représentants participaient à une cérémonie de lancement d’un vaste projet financé par le gouvernement chinois visant à promouvoir l’accès à la télévision ...
La diplomatie du chemin de fer porte ses fruits
Afrique, MONDE

La diplomatie du chemin de fer porte ses fruits

Plusieurs ministres est-africains en charge des affaires régionales ont vanté les avantages de la Voie ferrée à écartement standard (SGR) construite au Kenya par la Chine. Un projet parmi d'autre qui ont convaincus les pays d'Afrique de l'ouest de développer leurs voies ferrées. Lors du 14ème Sommet des Projets d'intégration du Couloir Nord, les ministres ont affirmé que cette nouvelle voie ferrée permet de réduire le coût du commerce dans la région, devenant le symbole des transformations économique, sociale et environnementale qu'un investissement de ce type peut apporter. Le Couloir Nord est une route commerciale multimodale, qui relie les pays sans accès à la mer de la région des Grands Lacs au port maritime kényan de Mombasa. Cette nouvelle ligne, œuvre de la China Road and Brid...
L’Ouganda négocie un nouveau financement avec la Chine
Afrique, MONDE

L’Ouganda négocie un nouveau financement avec la Chine

L’Ouganda va négocier un financement de 2,3 milliards de dollars (1,8 mds €) de la part de la Chine, d’après le ministre ougandais des Travaux publics, Katumba Wamala. Ce dernier a indiqué que ce nouvel accord devrait financer l’un des projets majeurs du gouvernement de Yoweri Museveni. Il s’agit de la construction d’un chemin de fer de 273 km, qui devrait relier la ville de Malaba, située à la frontière kényane, à la capitale Kampala. Ce nouvel accord de financement devrait être négocié avec la Banque chinoise d’Export-Import (Eximbank China). Ce projet avait été négocié en 2015, mais n’avait aboutit à rien. Les négociations avaient échoué, en raison d’une divergence concernant les résultats de l’étude de faisabilité du projet. Les autorités ougandaises espèrent conclure l’accord de...
La BAD exclut Chongqing International Construction Corporation
Afrique, MONDE

La BAD exclut Chongqing International Construction Corporation

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé ce mardi 22 août 2017 avoir exclu Chongqing International Construction Corporation (CICO) de toute éligibilité à ses financements pour une période minimale d'un an. Selon le communiqué de presse de la BAD, il ressort d’une enquête menée par le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption de la BAD que CICO s’est engagée dans une pratique frauduleuse dans le cadre d’un appel d’offres en vue de l’attribution d’un marché financé par la BAD en Ouganda. En effet, en 2013, CICO a participé à un appel d'offres pour des marchés de travaux dans le cadre du Projet d'appui au secteur routier. Afin d’être pré-qualifiée pour cet appel d’offres, l’entreprise CICO devait démontrer qu’elle avait exécuté au moins quatre pr...
Sinohydro condamné par la BAD pour fraude
Afrique, MONDE

Sinohydro condamné par la BAD pour fraude

La Banque africaine de développement (BAD) et Sinohydro parviennent à un accord négocié mettant un terme à une enquête sur des pratiques frauduleuses de l'entreprise chinoise en Ouganda. Selon le communiqué du Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption (BILC) de la BAD, le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a conclu le 15 juin un accord négocié avec Sinohydro Corporation. En effet, une enquête menée par le BILC a révélé que Sinohydro Corporation s’est engagée dans des pratiques frauduleuses dans le cadre d’un appel d’offres pour des marchés de travaux dans un Projet d’appui routier financé par la BAD en Ouganda. Il semble qu'en 2013, Sinohydro Corporation a participé à un appel d'offres pour des marchés de travaux dans le cadre du Projet d'appui au...
Kampala sollicite un nouveau prêt à la Chine
Afrique, MONDE

Kampala sollicite un nouveau prêt à la Chine

L'Ouganda vient de solliciter un prêt de 500 millions de dollars de la Chine, afin de construire près de 600 km de routes dans la zone ouest du pays. Cette demande sera la seconde de l'année, après avoir sollicité un prêt auprès de Beijing pour financer des projets d'infrastructures. Mi-janvier, Kampala a initié une négociation d'un prêt de 2,3 milliards de dollars (2,2 mds €) auprès de l'Exim Bank pour la construction d'une ligne ferroviaire de 273 km devant relier Kampala à Malabo. "Nous avons eu des contacts avec l'Exim Bank chinoise pour ce prêt. Actuellement nous recherchons un maître d'œuvre chinois, ce qui est la condition préalable à toute discussion sérieuse avec la banque", a indiqué Mark Ssali, responsable des affaires publiques et des entreprises à l'UNRA, structure d'Eta...
Le riz hybride chinois populaire en Ouganda
Afrique, MONDE

Le riz hybride chinois populaire en Ouganda

Dans le district marécageux de Budaka dans l'est de l'Ouganda, le riz hybride chinois est devenu l'une des cultures les plus importantes pour les agriculteurs, qui convoitent le marché chinois de la nourriture biologique. En septembre 2015, l'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), la Chine et l'Ouganda avaient signé un accord de 2 ans estimé à environ 2,5 millions de dollars (2,2 millions d'euros) pour soutenir les petits agriculteurs. Il s'agissait lors de prolonger le partenariat établi en 2012 pour rendre accessible avec agriculteurs ougandais des formations et les conseils techniques sur l'agriculture biologique, dont le riz hybride. En effet, depuis 2012, 31 experts et techniciens chinois ont été envoyés en Ouganda pour fournir une assistance techni...