mardi, juillet 23

Étiquette : ouïghour

Le Congrès américain enquête sur des investissements qui serviraient les intérêts du PCC
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Le Congrès américain enquête sur des investissements qui serviraient les intérêts du PCC

Des élus du Congrès américain ont lancé une enquête sur les investissements réalisés par des sociétés de capital-risque basés en Californie dans des entreprises chinoises spécialisées dans l'intelligence artificielle (IA), les semi-conducteurs et l'ordinateur quantique. D'après le site latribune.fr, le comité du Congrès américain estime qu'un investissement dans une entreprise chinoise participe aux violations des droits de l'homme du PCC. Le Congrès américain s'inquiète notamment d'investissements d'entreprises qui pourraient servir la cause du Parti communiste chinois (PCC). Les élus américains accusent ces entreprise de participer à la violation des droits de l'homme Des élus ont lancé des enquêtes sur GGV Capital, GSR Ventures, Qualcomm Venture et Walden International, selon un co...
Controverse autour de la disparition d’un Ouïghour
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Controverse autour de la disparition d’un Ouïghour

Abuduwaili Abudureheman, né au Xinjiang, aurait disparu selon Amnesty International, mais des informations venant de Corée du sud, où il fait ses études, attestent du contraire. L'homme de 38 ans est né dans la ville de Karamay, au Xinjiang, et a obtenu une maîtrise après son entrée en Corée en 2009, selon Yonhap. Selon l'agence de presse sud-coréenne, Yonhap, Abuduwaili Abudureheman était "très actif dans la promotion de la culture et des sports ouïghours", ainsi que dans "la défense des droits humains du peuple ouïghour". Il est apparu sur les chaînes YouTube coréennes pour présenter la culture ouïghoure et a partagé des publications sur son compte Instagram sur la nourriture, la musique et la danse ouïghoures. Il n'y a eu aucune publication sur son compte Instagram depuis mai 2021...
Tollé autour du projet de visite du gouverneur du Xinjiang en Europe
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Tollé autour du projet de visite du gouverneur du Xinjiang en Europe

Le gouvernement de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, Erkin Tuniyaz, devrait se rendre au Royaume-Uni pour rencontrer des responsables britanniques afin de discuter du traitement des musulmans ouïghours au Xinjiang. Erkin Tuniyaz est soumis à des sanctions aux États-Unis pour de «sérieuses violations des droits de l’homme». Mais en Europe, il n’est sous le coup d’aucune sanction. Ce dernier envisagerait pourtant d’effectuer une tournée à Londres et à Bruxelles. Sa visite à Paris a été annulé à la dernière minute par la Chine. Le gouvernement britannique de Rishi Sunak a indiqué qu'il ne s'agissait pas d'une invitation officielle de la part de Londres. "Il ne sera en aucune circonstance accueilli avec une rencontre ministérielle", a précisé le sous-secrétaire d'État aux Affaires...
Trois heures d’entretiens entre Xi Jinping et Joe Biden
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Trois heures d’entretiens entre Xi Jinping et Joe Biden

Taïwan, économie, commerce, Corée du Nord et guerre en Ukraine ont été évoqué lors de la rencontre entre les présidents chinois Xi Jinping et américains, Joe Biden. Les deux hommes ont échangé, ce 14 novembre, pendant près de trois heures pour un entretien, qualifié de "sincère" par la Maison Blanche, destiné à aplanir les points de dissensions entre les deux puissances rivales. Les dirigeants des deux puissances économiques mondiales se parlaient pour la première fois depuis que le président JOe Biden est entré à la Maison Blanche, à la veille du sommet du G20 qui se tient les 15 et 16 novembre sur l'île indonésienne de Bali. Lors de ces dernières années, la tension entre la Chine et les Etatst-Unis s'est intensifiée à mesure que la Chine gagnait en puissance et en assurance, rem...
L’ambassadeur de Chine en Suisse convoqué
Europe, MONDE, Xinjiang

L’ambassadeur de Chine en Suisse convoqué

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme a indiqué, dans son rapport, avoir recensé des "incidents crédibles de torture ou de mauvais traitements de détenus" dans la région autonome du Xinjiang. Le Ministère suisse des affaires étrangères a convoqué le 8 septembre l'ambassadeur de Chine, afin de lui faire part de ses préoccupations concernant la situation des droits de l'homme dans la région autonome du Xinjiang. Pas de convocation, mais une réunion de travail Dans une note transmise à Keystone-ATS, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a corrigé sa formulation "convocation de l'ambassadeur de Chine". "Le DFAE a convoqué une réunion avec l'ambassadeur de Chine à Berne suite à la publication du rapport de Mme Bachelet. Cette réunion s'inscrivait d...
Situation au Xinjiang : pas de génocide pour l’ONU
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Situation au Xinjiang : pas de génocide pour l’ONU

Le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies a estimé que certaines des pratiques commises contre la minorité musulmane ouïghoure au Xinjiang pourraient être considérées comme des "crimes contre l'humanité", mais il ne retient pas le génocide. Le crime de génocide repose non seulement sur des actes et sur l'intention d'éliminer. Interrogée par l'Agence France Presse, Nikita White, d'Amnesty International Australie, a expliqué que les conclusions du rapport publié par le Haut-commissariat «sont très solides et très sérieuses» mais «pour porter des accusation de génocide, l'ONU devrait prouver l'intention (...) C'est vraiment difficile à prouver lorsque l'accès au Xinjiang est restreint». Publié le 31 août, dernier jour de mandat de Michelle Bachelet, le rapport de 48 p...
Pékin réagit aux accusations du rapport de l’ONU sur le Xinjiang
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Pékin réagit aux accusations du rapport de l’ONU sur le Xinjiang

Les portes-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin et Zhao Lijian ont répondu aux questions des journalistes sur le rapport du Haut-commissariat aux droits de l'Homme sur les violations des droits des musulmans dans la région chinoise du Xinjiang. Lors d'une conférence de presse, le 1er septembre, le média ITV News a demandé dans "quelles mesures le gouvernement chinois va-t-il prendre pour répondre aux violations des droits de l’homme soulevées par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) dans l’évaluation des droits de l’homme au Xinjiang". Une question à laquelle, le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Wang Wenbin a répondu : Ce soi-disant rapport d’évaluation a été planifié et fabriqué par les États-Unis et certa...
Rapport ONU :  Ottawa et Washington exigent des comptes de la part de la Chine
Chine-Etats-Unis, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Rapport ONU : Ottawa et Washington exigent des comptes de la part de la Chine

A la suite de la publication par l’ONU d’un rapport sur la situation des droits de la personne dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang, Ottawa et Washington ont exhorté Pékin à respecter ses obligations internationales. Le rapport de la Haute-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a estimé que certaines pratiques commises à l'encontre de la minorité musulmane des Ouïghours au Xinjiang s'apparentent à des "crimes contre l'humanité". L'ONU indique avoir relevé des "cas crédibles de torture ou de mauvais traitements infligés à des détenus" dans la région autonome du Xinjiang. En août 2018, un groupe d'experts des droits de l'Homme des Nations unies a indiqué que la Chine détenait environ un million de musulmans Ouïghours dans des camps secrets au Turkestan oriental. ...
La Chine dément les accusations du rapport de l’ONU
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

La Chine dément les accusations du rapport de l’ONU

Dans une réponse détaillée publiée en même temps que le rapport des Nations Unies, le gouvernement chinois a déclaré que les autorités de la région autonome du Xinjiang fonctionnaient selon le principe de l'égalité de tous devant la loi, et que l'accusation selon laquelle sa politique était fondée sur la discrimination était «sans fondement». Selon le communiqué du Haut-commissariat des Droits de l'Homme, la Chine a ajouté que ses efforts de lutte contre le terrorisme et de «déradicalisation» dans la région avaient été menés dans le respect de «l'État de droit» et ne constituaient en aucun cas un effort de «suppression des minorités ethniques». Concernant les camps, Pékin a répondu que ces derniers étaient des «établissements d'enseignement établis conformément à la loi et destinés à...
L’ONU publie le rapport sur le Xinjiang
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

L’ONU publie le rapport sur le Xinjiang

"Des crimes contre l'humanité pourraient avoir été commis dans la région chinoise du Xinjiang", a estimé l'ONU dans un rapport publié dans le 31 août dans la soirée. Ce rapport très attendu sur la région chinoise du Xinjiang a été publié in extremis le 31 août. Il évoque de possibles "crimes contre l'humanité" et fait état de "preuves crédibles" de tortures et de violences sexuelles à l'égard de la minorité ouïghoure et appelle la communauté internationale à agir. L'ancienne présidente chilienne Michelle Bachelet, dont c'était le dernier jour à la tête du Haut-Commissariat après un mandat de quatre ans, tient ainsi sa promesse en laissant publier le document peu avant minuit à Genève. Lire aussi : Le rapport sur le Xinjiang de Michèle Bachelet pas encore publié PAS DE RÉVÉLATIONS...
Un expert de l’ONU par de « travail forcé » au Xinjiang
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Un expert de l’ONU par de « travail forcé » au Xinjiang

Tomoya Obokata a dénoncé dans un rapport les "centres d’éducation et de formation professionnelle" dans la région autonome du Xinjiang, dans lesquels les minorités seraient "détenues et soumises à des placements professionnels". Sur la base du travail de groupes de réflexion, de rapports d’ONG, des témoignages de victimes et des explications du gouvernement chinois, il a fait état d’un programme de réduction de la pauvreté, reposant sur du "transfert de main-d’œuvre" locale. "Ces programmes peuvent créer des opportunités d’emploi pour les minorités et améliorer leurs revenus", a souligné le rapporteur spécial. Mais "l’étendue des pouvoirs exercés sur les travailleurs concernés (…) peut s’apparenter dans certains cas à de l’esclavage", a assuré Tomoya Obokata. Le rapport de cet exp...
Des diplomates de 30 pays   visitent le Xinjiang
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Des diplomates de 30 pays visitent le Xinjiang

Des représentants de 30 pays islamiques se sont rendus du 1er au 5 août dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), à l'invitation du ministère chinois des Affaires étrangères. Originaires de pays tels que l'Algérie, l'Arabie saoudite, l'Irak, le Yémen et le Pakistan, les diplomates ont visité la capitale régionale Urumqi, la préfecture de Kashgar et la préfecture d'Aksu. La délégation s'est rendue à Kashgar, Aksu et Urumqi, et a visité des mosquées, des instituts islamiques, des communautés de base, des champs de coton et les anciens sites de centres d'enseignement professionnel, entre autres. Selon le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, les diplomates ont "rendu visite à des familles ouïghoures, parlé à des personna...
Le chef de la diplomatie turque rencontre son homologue chinois
MONDE, Orient

Le chef de la diplomatie turque rencontre son homologue chinois

En marge de la 4ème réunion de partenariat de dialogue sectoriel entre la Turquie et l'ASEAN, le chef de la diplomatie turque a rencontré son homologue chinois au Cambodge. Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a échangé avec son homologue chinois Wang Yi des relations bilatérales existantes entre les deux pays et des dossiers régionaux et internationaux d'intérêt commun. Lire aussi : Chine-Turquie : renforcement de la coopération C’est ce qui ressort d’une rencontre effectuée par deux ministres en marge de la réunion de partenariat de dialogue sectoriel entre la Turquie et l'ASEAN. Mavlut Cavusoglu a déclaré dans un tweet qu’il avait informé son homologue chinois de la sensibilité de la Turquie à l'égard des conditions des Turcs ouïghours dans la région du T...
Le Xinjiang, une plaque tournante de la coopération Belt and Road (CGTN)
Communiqués, POLITIQUE, Xinjiang

Le Xinjiang, une plaque tournante de la coopération Belt and Road (CGTN)

CGTN - La région autonome ouïgoure du Xinjiang est un pont pour la Chine vers l'Asie centrale, le Moyen-Orient et l'Europe, en raison de sa situation stratégique à la frontière occidentale du pays. Elle joue un rôle essentiel dans l'initiative « Belt and Road » (BRI) proposée par la Chine, un ensemble de réseaux commerciaux et d'infrastructures reliant l'Asie à l'Europe et à l'Afrique le long de et au-delà de l'ancienne route de la soie. Lors de sa visite au Xinjiang, du 12 au 15 juillet 2022, le président chinois Xi Jinping a qualifié cette région multiethnique de « plaque tournante » de la coopération Belt and Road. Lire aussi : Première visite de Xi Jinping en visite au Xinjiang depuis 2014 Le Xinjiang est passé d'un arrière-pays relativement fermé à une région de premier pl...
Première visite de Xi Jinping en visite au Xinjiang depuis 2014
POLITIQUE, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Première visite de Xi Jinping en visite au Xinjiang depuis 2014

Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a inspecté durant plusieurs jours, une université, une zone portuaire terrestre internationale, une communauté résidentielle et un musée dans la ville d'Urumqi, capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine). Ce dernier s'est également rendu dans les villes de Shihezi et de Tourfan. Cette visite, dans cette région longtemps meurtrie par des attentats et cible d'une politique sécuritaire très stricte menée au nom de l'antiterrorisme, est la première depuis 2014. En 2014, lors d'un séjour effectué par la président chinois, la fin de sa visite de la région avait été marqué par un attentat, ce qui annonçait le début d'une vaste campagne antiterroriste. D'autant plus que l'année 2014 avait été partic...
Entrée en vigueur de la loi américaine sur le travail forcé en Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Entrée en vigueur de la loi américaine sur le travail forcé en Chine

L'administration Bien a désormais interdit toutes les importations en provenance de la région autonome ouïgoure du Xinjiang. Les douanes américaines vont systématiquement saisir les importations de marchandises dont des composants ont été produits dans la province chinoise du Xinjiang. Washington justifie que les autorités de Pékin sont accusées de faire travailler, de force, des membres de la minorité ouïghoure. LES ENTREPRISES IMPACTÉES PAR CETTE LOI Cependant, cette nouvelle loi pourrait perturber de nombreuses industries. En effet, les multinationales de la mode, de l'énergie solaire ou encore de sauce tomate ont convoqué ces derniers jours leurs avocats pour évaluer l'impact sur leurs activités de nouvelle loi. Validé en décembre 2021 par le président américain Joe Biden, ce t...
Le Parlement européen adopte une résolution sur le Xinjiang, Pékin dénonce
Europe, MONDE, Xinjiang

Le Parlement européen adopte une résolution sur le Xinjiang, Pékin dénonce

Le 8 juin 2022, le Parlement européen a adopté une résolution sur la situation des droits de l’homme au Xinjiang, y compris les fichiers de la police du Xinjiang, provoquant la colère de Pékin. La publication des « Xinjiang Police Files » a provoqué des réactions vives au Parlement européen. En effet, plus de 100 000 fichiers de la police chinoise piratés ont été examinés par un Consortium international des journalistes d’investigation et plusieurs médias internationaux, dont la BBC, El País en Espagne, Le Monde en France et Der Spiegel en Allemagne. Lire aussi : Xinjiang Police Files : Berlin demande à Pékin des «éclaircissements» LES DÉPUTÉS EUROPÉENS CHARGENT LA CHINE Le Parlement européen a alors adopté sa résolution demandant à la Commission européenne d'interdire l'importatio...
Volkswagen défend ses activités dans le Xinjiang, selon Handelsblatt
Europe, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Volkswagen défend ses activités dans le Xinjiang, selon Handelsblatt

Volkswagen prévoit de poursuivre les activités de son usine dans la région chinoise du Xinjiang, malgré des informations faisant état de violations des droits humains dans cette région, a déclaré le président du directoire,Herbert Diess, dans des commentaires publiés par le journal Handelsblatt. Le constructeur allemand, qui possède une coentreprise avec le plus grand constructeur automobile chinois SAIC Motor, produit depuis 2013 une usine à Urumqi, la capitale de la région du Xinjiang. Les nations occidentales et les groupes de protection des droits humains affirment que les membres de l'ethnie ouïghoure y sont victimes de torture et de détentions massives, malgré le démenti des autorités chinoises. Herbert Diess aurait déclaré : "je pense que la présence de SAIC Volkswagen cond...
Xinjiang Police Files : des milliers de documents sur son programme de rééducation
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Xinjiang Police Files : des milliers de documents sur son programme de rééducation

Quatorze médias internationaux ont révélé le contenu de fichiers de la police du Xinjiang, hackés par un anonyme et transmis au chercheur allemand Adrian Zenz. Les Xinjiang Police Files (fichiers de la police du Xinjiang) sont le fruit de longs mois d’un travail de vérification par quatorze médias internationaux – dont Le Monde –, qui ont exploité une vaste base de données. Depuis des années, la Chine est pointée du doigt pour son traitement des minorités musulmanes au Xinjiang. Les "Xinjiang Police Files" sont des milliers de documents officiels de la police chinoise transmis à un consortium international de journalistes. Ils confirment selon ces médias la violence et l'ampleur du programme de rééducation de Pékin. Ces documents mettent des visages, des identités sur une fraction...
Washington critique la visite de Michelle Bachelet en Chine
Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington critique la visite de Michelle Bachelet en Chine

Le porte-parole du Département d'État américain, Ned Price, a pointé du doigt le silence de la haute Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme face aux violations des droits de l'homme au Xinjiang et dans toute la Chine. NED PRICE CHARGE LA CHINE Il a exprimé de profondes préoccupations concernant sa visite en Chine, ajoutant que "nous ne nous attendons pas à ce que la Chine accordera l'accès nécessaire pour effectuer une évaluation complète et non manipulée de l'environnement des droits de l'homme dans le Xinjiang". Selon lui, c’était une erreur pour le chef des droits de l’homme des Nations Unies d’accepter de visiter la Chine. Toutefois, au cours de son voyage de six jours, Michelle Bachelet visitera la région autonome du Xinjiang. "Nous pensons que c'était une erreur ...
Pékin espère que la visite de l’ONU en Chine « clarifiera la désinformation »
POLITIQUE

Pékin espère que la visite de l’ONU en Chine « clarifiera la désinformation »

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a dit espérer que la visite de la Haute-commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme, Michelle Bachelet, permettrait de "clarifier la désinformation" à propos de son pays. Michelle Bachelet doit se rendre mardi au Xinjiang, où la Chine est accusée de mener une répression féroce à l'encontre de l'ethnie musulmane ouïghoure. Pékin qualifie ces accusations de "mensonge du siècle". Lors d'une rencontre le 23 mai à Canton (sud), Wang Yi "a émis l'espoir que cette visite aiderait à renforcer la compréhension et la coopération et à clarifier la désinformation", selon un compte-rendu de son ministère adressé mardi à l'AFP. Wang Yi a déclaré que "le PCC a dirigé le peuple chinois sur une voie de socialisme à la chinoise adaptée aux c...
La Haute-Commissaire aux droits de l’homme en visite au Xinjiang
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

La Haute-Commissaire aux droits de l’homme en visite au Xinjiang

Michelle Bachelet, la Haute-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, est arrivée ce 23 mai en Chine, a annoncé le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin. "Des dirigeants chinois et chefs des départements concernés rencontreront Mme Bachelet durant sa visite", a indiqué ce dernier lors d'un point de presse quotidien. Il s'agit de hauts fonctionnaires aux niveaux national et local, des organisations de la société civile, des représentants du monde des affaires ainsi que des universitaires. Michelle Bachelet se rendra dans la province méridionale du Guangdong et dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest), et aura des échanges étendus avec les gens de tous les milieux sociaux, a indiqué le porte-parole. La Chine espère que la ...
Le G7 rappelle à l’ordre la Chine
MONDE

Le G7 rappelle à l’ordre la Chine

Le G7 a publié un communiqué des ministres des Affaires étrangères le 14 mai, qui contient divers points relatifs à la Chine, notamment Hong Kong, le Xinjiang, les droits de l’homme, les questions maritimes, la situation en Ukraine, la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan. Ce document a été publié suite de la réunion des ministres des affaires étrangères du G7 à Weissenhaus, en Allemagne, du 12 au 14 mai 2022. Trouvez l'intégralité du texte Nous continuons d'encourager la Chine à respecter ses engagements dans le cadre de l'ordre international fondé sur des règles, à contribuer à la sécurité internationale et à coopérer pour faire progresser la sécurité sanitaire mondiale, ainsi que la fourniture de biens publics mondiaux, notamment en matière de changement climatique, d...
Londres envisage l’interdiction de matériel médical en provenance du Xinjiang
Europe, MONDE, Xinjiang

Londres envisage l’interdiction de matériel médical en provenance du Xinjiang

Les parlementaires britanniques vont examiner un amendement visant à interdire au gouvernement l'achat de matériel médical fabriqué dans la région autonome de Chine, le Xinjiang. De plus, la Chambre basse du Royaume-Uni va étudier une modification d'un projet de loi portant sur la santé que propose la chambre haute du parlement britannique vise à éliminer le travail forcé des chaînes d'approvisionnement des services de santé. L'amendement ne mentionne pas la région du Xinjiang en particulier, mais exige du gouvernement qu'il veille à ce que l'achat de biens et services destinés aux services de santé en Angleterre "évite l'esclavage moderne". Le Xinjiang est devenu un point de tension entre les gouvernements occidentaux et la Chine ces dernières années. Certains pays ont qualifié d...
L’ONU assure que la Chine détient de façon «arbitraire» un militant
POLITIQUE

L’ONU assure que la Chine détient de façon «arbitraire» un militant

Le Groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire a assuré que la Chine détient de «façon arbitraire» le militant anticorruption Zhang Baocheng, arrêté en 2019 pour «promotion du terrorisme». Dans un avis rendu en novembre 2021, rendu public ce 25 avril, le Groupe de travail de l'ONU souligne la détention «arbitraire» de ce défenseur des droits de l'homme. Le Groupe de travail, composé de cinq experts, a publie des avions qui ne sont pas contraignants. Il a demandé aux autorités chinoises de le libérer «immédiatement», de lui accorder une indemnisation et d'enquêter sur les circonstances ayant conduit à sa détention. Le Groupe souligne - qu'au cours de ses 30 ans d'existence constant - que la Chine avait violé ses obligations internationales en matière de droits dans plus ...
Visite de l’ONU en Chine : une équipe préparatoire se rend sur place
MONDE, Xinjiang

Visite de l’ONU en Chine : une équipe préparatoire se rend sur place

Michelle Bachelet avait annoncé avoir trouvé un accord avec le gouvernement chinois «pour une visite» devant la mener dans la région autonome chinoise du  Xinjiang. D'ici son arrivée, une équipe du Haut-Commissariat aux droits de l'homme de l'ONU s'est rendue en Chine lee 24 avril pour préparer la visite attendue de longue date de Michelle Bachelet, a indiqué une porte-parole à Genève. Lire aussi : Michelle Bachelet invitée au Xinjiang par la Chine «L'équipe préparatoire de cinq personnes», après une période de quarantaine pour cause de pandémie de Covid-19, doit «visiter la région autonome ouïghoure du Xinjiang» (Nord-Ouest), a précisé la porte-parole Ravina Shamdasani auprès de l'Agence France Presse. Début mars, la Haute-Commissaire Michelle Bachelet avait annoncé qu'elle avait...
La Chine ratifie les conventions internationales sur le travail forcé
POLITIQUE

La Chine ratifie les conventions internationales sur le travail forcé

Le Parlement chinois a ratifié, le 20 avril, les conventions internationales émises par l'Organisation internationale du travail, interdisant le travail forcé. Selon l'agence Bloomberg, ce sera une obligation faite par l'Union européenne, qui a exigé la ratification par la Chine des conventions internationales, dans le but de ratifier, à son tour, un accord bilatéral sur les investissements, qui a été signé à la fin 2020. L'agence américaine Bloomberg a révélé que le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (remplaçant le Parlement chinois) a ratifié la Convention de 1930 sur le travail forcé et la Convention de 1957 sur l'abolition du travail forcé. Selon l'article 1 de la Convention de 1930 : "Tout Membre de l'Organisation internationale du Travail qui ratifie la pré...
Première visite à Kaboul du ministre chinois des Affaires étrangères à Kaboul
MONDE, Orient

Première visite à Kaboul du ministre chinois des Affaires étrangères à Kaboul

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi est arrivé le 24 mars à Kaboul, pour une première visite en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les talibans, a annoncé un responsable taliban. Wang Yi doit «rencontrer des responsables de l'Émirat islamique» (le nom du régime taliban), a indiqué dans un tweet Ahmad Yasir, un responsable du gouvernement de Kaboul. Accueilli à l'aéroport par son homologue afghan Amir Khan Muttaqi, Wang Yi est arrivé en provenance d'Islamabad où il a assisté à une réunion de l'Organisation de la coopération islamique (OCI). Avant la conquête de Kaboul par les talibans le 15 août dernier, la Chine a engagé des échanges diplomatiques avec les Talibans, alors que les forces américaines et de l'Otan se retiraient d'Afghanistan. Cette visite i...
Washington interdit l’entrée des responsables chinois pour «répression» des minorités
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington interdit l’entrée des responsables chinois pour «répression» des minorités

Les États-Unis ont interdit le 21 mars l'entrée d'un nombre indéterminé de «responsables» chinois pour leur participation à la «répression» visant des minorités ethniques ou religieuses, a annoncé Antony Blinken, chef de la diplomatie américaine. Les minorités ethniques ou religieuses concernant notamment les musulmans ouïghours dont Washington estime qu'ils sont victimes d'un «génocide». Lire aussi : La Chine dénonce l'accusation américaine de « génocide » contre la Chine Dans un communiqué, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a annoncé avoir imposé des «restrictions de visas à des responsables de la Chine soupçonnés d'être responsables ou complices de politiques ou mesures visant à réprimer des responsables religieux ou spirituels, des membres de groupes ethniques...
La Chine répond au rapport de l’OIT
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

La Chine répond au rapport de l’OIT

La Commission d’experts de l’OIT a publié un rapport qui exprime une profonde inquiétude quant au traitement des minorités ethniques et religieuses en Chine, et en particulier au Xinjiang. Le rapport appelle le gouvernement chinois à revoir ou à modifier plusieurs de ses politiques nationales et régionales sur le Xinjiang en ce qui concerne le "travail forcé". Lire aussi : L’Organisation internationale du travail se dit «inquiétude» pour les minorités chinoises Pour le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, "la soi-disant 'base de données des victimes du Xinjiang' citée par la Confédération syndicale internationale dans le rapport est en fait un outil utilisé par les forces anti-chinoises pour attaquer la Chine en salissant le Xinjiang". Selon l...