dimanche, juillet 14

Étiquette : ouïghoure

Des sanctions américaines établies contre des responsables chinois au Xinjiang
Chine-Etats-Unis, MONDE, Xinjiang

Des sanctions américaines établies contre des responsables chinois au Xinjiang

Les États-Unis ont imposé le 10 décembre des sanctions contre deux dirigeants accusés de «violations graves des droits humains» à l'encontre de la minorité musulmane ouïghoure dans la région du Xinjiang (nord-ouest). «Plus d'un million de Ouïghours et de membres d'autres minorités ethniques majoritairement musulmanes ont été détenus au Xinjiang» sous la direction d'Erken Tuniyaz, actuel président de cette région autonome, et de son prédécesseur Shohrat Zakir, a indiqué le ministère américain du Trésor. Le ministère a indiqué dans son communiqué avoir sanctionné la société SenseTime, spécialiste de la reconnaissance faciale et accusée de servir la surveillance policière au Xinjiang. Quelques jours auparavant, la Chambre des représentants a adopté un texte sur les importations du Xi...
Fuite sur le Xinjiang : Beijing évoque des documents « hors contexte »
PCC, POLITIQUE, Xinjiang

Fuite sur le Xinjiang : Beijing évoque des documents « hors contexte »

Le gouvernement chinois a accusé ce 18 novembre le New York Times (NYT) d'avoir utilisé des documents "hors contexte", après la fuite d'archives concernant la politique nationale dans la région du Xinjiang. Le quotidien américain a affirmé avoir découvert plus de 400 pages de documents internes appartenant au pouvoir chinois, dont des discours secrets du président Xi Jinping appelant dès 2014 à lutter "sans aucune pitié" contre le terrorisme et le séparatisme dans la région. D'après des organisations de défense des droits de l'Homme, plus d'un million de musulmans, principalement d'ethnie ouïghoure, sont en détention dans des "camps de rééducation politique" ou "centre de formation proffessionelle" au Xinjiang. Beijing dément ce chiffre et évoque des centres destinés à lutter cont...
Des documents secrets dévoilent la politique menée au Xinjiang
PCC, POLITIQUE, Xinjiang

Des documents secrets dévoilent la politique menée au Xinjiang

Le président chinois Xi Jinping a donné l'ordre dès 2014 d'être "sans aucune pitié" contre le terrorisme et le séparatisme dans la région du Xinjiang, selon des documents internes révélés par le New York Times (NYT). Les plus de 400 pages de documents secrets publiés par le quotidien américain offrent un aperçu des mesures engagées au Xinjiang, suite aux attentats attribués à des indépendantistes ouïghours. Selon le NYT, cette fuite laisse croire que la politique suivie au Xinjiang ne fait pas l'unanimité au sein du pouvoir central. Les documents ont en effet été transmis par un membre du gouvernement, qui souhaite freiner le gouvernement, y compris le président Xi Jinping, "d'échapper à sa culpabilité pour les détentions généralisées" dans cette région. D'après des organisation...
HRW dénonce un « système de surveillance de masse » au Xinjiang
SOCIETE

HRW dénonce un « système de surveillance de masse » au Xinjiang

Le recours par les autorités chinoises à une application mobile pour surveiller la minorité musulmane ouïghoure dans la région du Xinjiang, est dénoncé par l'ONG Human Right Watch (HRW) dans un nouveau rapport. L'organisation de défense des droits de l'Homme a examiné la conception de cette application et identifié les comportements et personnes visés par ce "système de surveillance de masse". L'application est liée à la Plateforme intégrée d'opérations conjointes ("Integrated Joint Operations Platform", IJOP), utilisée par la police du Xinjiang. LE but est de "collecter des données personnelles et signaler les individus jugés potentiellement menaçants", a précisé HRW. Parmi ces données se retrouvent le groupe sanguin, la taille, l'affiliation politique ou religieuse. Mais auss...
Centre de détention : le Kazakhstan soutient Beijing
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Centre de détention : le Kazakhstan soutient Beijing

Le gouvernement chinois a remercié le Kazakhstan pour son "soutien" au programme de déradicalisation mené par les autorités dans la région du Xinjiang, où des milliers de musulmans seraient internés. Ce soutien du gouvernement kazakhest une aubaine pour la Chine, car le pays abrite une population majoritairement musulmane. La région du Xinjiang a été le théâtre de plusieurs attentats, attribués à des membres de l'ethnie ouïghoure. Le pouvoir central accuse depuis des décennies les "islamistes" et les "séparatistes" d'être derrière ces attentats. Raison pour laquelle, le gouvernement a lancé une vaste campagne de sinisation. Ainsi, près d'un million de citoyens chinois, dont des Ouïghours et des membres d'autres ethnies musulmanes comme des Kazakhs, sont - ou ont été - détenus...