vendredi, juillet 12

Étiquette : Wechat

Comment S’Young International révolutionne le modèle de distribution de beauté en Chine
Business News, ECONOMIE

Comment S’Young International révolutionne le modèle de distribution de beauté en Chine

S'Young International, premier partenaire de Chine pour les marques de beauté internationales faisant leur entrée sur le marché chinois, lance un écosystème de vente au détail de pointe véritablement interactif en ajoutant à son offre omnicanale un nouvel espace de vente au détail de 10 millions de dollars. SHUIYANGTANG, premier magasin hors ligne de l'entreprise, ouvrira ses portes le 1er octobre 2022, selon le communiqué de S'Young Group Co., Ltd. Situé dans la capitale médiatique Changsha (le centre chinois des médias et des arts), au sein de l'International Finance Square (IFS), une destination de shopping haut de gamme qui attire chaque jour 1,2 million de clients en moyenne, SHUIYANGTANG offre une expérience de shopping à guichet unique de premier ordre. SHUIYANGTANG intègre un...
Les bénéfices de Tencent impactés par les restrictions sur les jeux vidéos et la crise sanitaire
Business News, ECONOMIE

Les bénéfices de Tencent impactés par les restrictions sur les jeux vidéos et la crise sanitaire

Tencent Holdings a fait état le 18 août d'un bénéfice trimestriel en dessous des attentes et, pour la première fois, d'une baisse de son chiffre d'affaires sur un an. Ces résultats découlent des mesures gouvernementales prises sur les jeux vidéos, la crise sanitaire de Covid-19, et la baisse de la croissance économique. Cette contraction est un revers pour le géant chinois des jeux vidéos et des réseaux sociaux, Tencent, qui est propriétaire de la plateforme de messagerie WeChat. Le groupe a enregistré une croissance à deux chiffres presque chaque trimestre depuis son entrée en bourse en 2004. Cependant, le durcissement de la réglementation sur le secteur technologique, qui a débuté fin 2020, a freiné son expansion. Tencent a annoncé que son chiffre d'affaires a diminué de 3% à 134 m...
L’Inde interdit à nouveau des applications chinoises, inquiétant Pékin
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde interdit à nouveau des applications chinoises, inquiétant Pékin

L'Inde a publié une nouvelle liste d'applications chinoises interdites pour des raisons de sécurité. Depuis juin 2020, pas moins de 321 applications chinoises ont été interdites par l'Inde. Certaines des applications concernées avaient été interdites en 2020, mais elles étaient réapparues sur les smartphones. New Dehli accuse toujours Pékin de transférer les données sensibles de leurs utilisateurs. LES TENSIONS ENTRE L'INDE ET LA CHINE PERSISTENT Selon l'agence de presse Bloomberg, lors de sa visite en Australie, le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, a mentionné que l’affrontement entre l’Inde et la Chine à la frontière avait été discuté lors des réunions du Quad. Ce dernier a rejeté sur la Chine la responsabilité du conflit frontalier continu, assura...
WeChat bloqué pour certains chinois
SOCIETE

WeChat bloqué pour certains chinois

A l'approche des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, des dissidents chinois se sont plaints d'avoir été mis à l'écart de l'application WeChat, omniprésente dans le pays. Dans un pays hyperconnecté, être exclu de WeChat équivaut à une sorte de mort sociale et surtout de difficultés pour pouvoir accéder à certains services ou contacter la famille. La personne bannie se retrouve interdit de messagerie et de paiements et ne peut plus télécharger le pass sanitaire qui donne accès à nombre de commerces et de transports publics. Huit intellectuels ou militants des droits de l'Homme ont expliqué l'Agence France Presse que leur compte WeChat avait été bloqué ou bien qu'ils n'avaient plus accès à certaines fonctions, comme les messages de groupe, depuis début décembre. Tencent, le groupe priv...
China Media Group lance la chaîne olympique CCTV et différentes plateformes numériques
Médias/Net, SOCIETE

China Media Group lance la chaîne olympique CCTV et différentes plateformes numériques

Le 25 octobre à 16h, China Media Group (CMG) a lancé la chaîne olympique CCTV et ses plateformes numériques connexes. Celle-ci devient la première chaîne sportive par satellite du monde à diffuser des émissions à ultra-haute définition en 4K 24 h sur 24. La chaîne olympique est le fruit d'une coopération stratégique entre CMG et le Comité international olympique (CIO). Il s'agit de la seule plateforme de diffusion sur le continent chinois autorisée par le CIO à utiliser le mot « olympique » et les anneaux olympiques. Ses plateformes numériques comprennent des terminaux PC, différentes applications et les géants polyvalents chinois des médias sociaux WeChat et Weibo. Shen Haixiong, président du CMG, a déclaré que la chaîne assurera la couverture des Jeux olympiques et paralympiques...
La Chine a vacciné plus d’un milliard d’habitants
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine a vacciné plus d’un milliard d’habitants

Plus d'un milliard de personnes en Chine avaient achevé leur vaccination contre la COVID-19 mercredi, selon les chiffres officiels. «Un total de 2,16 milliards d'injections vaccinales ont été administrées», a indiqué Mi Feng, porte-parole de la Commission nationale de la santé, lors d'une conférence de presse du groupe de travail interdépartemental pour la réponse à la COVID-19 du Conseil des Affaires d'Etat. Le premier pays touché par la pandémie a également été le premier à s'en sortir dès le printemps 2020, après l'adoption de mesures radicales, notamment la détection généralisée et la quasi-fermeture de ses frontières. La Chine fait encore face sporadiquement à des regains épidémiques limités, comme ces derniers jours dans la province du Fujian (est), avec une cinquantaine de ...
43 applications de Chine réprimandées pour transfert illégal de données
SOCIETE

43 applications de Chine réprimandées pour transfert illégal de données

Le Ministère de l'industrie et des technologies de l'information (MIIT) a accusé 43 applications chinoises d’avoir enfreint la réglementation relative aux transferts de données. Parmi ces applications chinoises, il y a la super-application WeChat détenue par Tencent, ainsi qu’une plateforme de lecture électronique d’Alibaba ou encore le service de streaming iQiyi. Ce n’est pas la première fois que ces géants de la tech ont affaire à Pékin : tandis qu’Alibaba a écopé d’une amende de 2,3 milliards d’euros pour pratiques anticoncurrentielles, les activités musicales de Tencent ont été ciblées par le gouvernement. Selon les régulateurs chinois, les 43 applications réprimandées ont transféré illégalement la localisation ainsi que les listes de contacts de leurs utilisateurs. A cela ...
WeChat revitalise le musée Van Gogh
Arts, SCI/TECH

WeChat revitalise le musée Van Gogh

WeChat renforce son partenariat avec le musée Van Gogh pour repenser l'avenir des musées mondiaux. Le musée Van Gogh lance son mini-programme officiel WeChat, une plateforme unique permettant aux utilisateurs de WeChat du monde entier de se lancer dans le monde de Vincent van Gogh. Il y a seulement deux ans, le musée Van Gogh lançait son compte officiel WeChat (en chinois « Weixin ») pour se connecter avec les amateurs d'art en Chine. S'appuyant sur la présence de WeChat, le nouveau mini-programme propose aux utilisateurs de nouvelles sources d'inspiration fondées sur la vie et le travail de Van Gogh, et offre un nouveau moyen pour le musée d'interagir avec les amateurs d'art et les futurs visiteurs. Les musées sont une institution importante facilitant les échanges culturels et e...
Joe Biden annule les mesures prises par Trump contre TikTok et WeChat
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Joe Biden annule les mesures prises par Trump contre TikTok et WeChat

Le président américain Joe Biden a annoncé le 9 juin avoir révoqué et remplacé les décrets pris par son prédécesseur Donald Trump pour interdire les plateformes TikTok, WeChat et huit autres applications. Joe Biden a décidé de temporiser avec la Chine, et notamment dans le dossier TikTok et WeChat en annonçant la révocation des décrets pris par son prédécesseur Donald Trump pour interdire ces plateformes à succès appartenant à des Chinois ainsi que huit autres applications Selon le communiqué de la Maison Blanche, Joe Biden a toutefois pris un nouveau décret demandant à son administration de lancer une enquête «fondé sur des critères et d'une analyse rigoureuse fondée sur des preuves pour traiter les risques posés par les transactions sur la chaîne d'approvisionnement des technologie...
Le marché de l’e-commerce en Chine va atteindre 3000 milliards de dollars
ECONOMIE

Le marché de l’e-commerce en Chine va atteindre 3000 milliards de dollars

Le marché chinois de commerce électronique devrait enregistrer un taux de croissance annuel solide composé (CAG) de 12,4% de la CNY13.8 trillion (1,89 milliards d’euros) en 2021 à la CNY19.6 trillion (27 000 milliards d’euros) en 2024, selon les prévisions de GlobalData, cabinet leader de données et d'analyses. Selon l'analyse du commerce électronique de GlobalData, les ventes de commerce électronique en Chine devraient enregistrer une croissance robuste de 17,2% en 2021, car les consommateurs passent de plus en plus de temps connecté en raison de la pandémie de Covid-19. L’analyse spécialisé dans le secteur du paiement et de la banque, Nikhil Reddy, a expliqué que «le commerce électronique chinois a évolué rapidement au cours des cinq dernières années, soutenu par une forte pénétrat...
Le géant Huawei obtient une licence de paiement mobile
ECONOMIE

Le géant Huawei obtient une licence de paiement mobile

Le géant chinois des télécommunications Huawei a reçu une licence de paiement mobile en Chine via une acquisition, étendant sa présence dans un secteur lucratif. Cette nouvelle action de Huawei pourrait concurrencer la domination d'Ant Group et de Tencent sur le marché, et qui ont récemment attiré l'attention des régulateurs. Selon un article publié par le China Securities Journal, Huawei a acquis cette licence en achetant le fournisseur de paiement numérique Shenzhen Sharelink Network Co. Les données du fournisseur d'informations sur les sociétés Tianyancha ont également montré que Huawei détenait désormais 100% de Sharelink. Huawei est présent dans le domaine du paiement mobile depuis plusieurs années, mais la licence pourra l'aider à éviter de travailler avec Alipay ou WeChat a...
Les plateformes digitales se disputent le trafic Internet
CULTURE, Médias/Net

Les plateformes digitales se disputent le trafic Internet

De notre stagiaire Alima Danfakha - Cette année, à l’occasion du Nouvel An chinois, les utilisateurs de la plateforme Tik Tok ont tourné 130 millions de vidéos courtes, afin de «souhaiter la bonne année à distance». Le nombre d’utilisateurs qui ont envoyé des «enveloppes rouges» via Alipay pour souhaiter la bonne année a augmenté de 270%. Le nombre total d'enveloppes rouges reçues par les utilisateurs de Kuaishou à la veille du Nouvel An a atteint 9,03 milliards. Les différentes plateformes comme Kuaishou, Tik Tok, Tencent, Baidu, Alipay etc., menaient une fois de plus la bataille pour le trafic Internet à travers des moyens variés dont les vidéos de vœux, les enveloppes rouges, les loteries de produits du Nouvel An lors d’émissions en direct… L'industrie souligne que pour les soc...
« Le panda et la fourmi, ou la fourmi qui voulait se faire aussi grosse que le panda »
Tribunes - Analyses

« Le panda et la fourmi, ou la fourmi qui voulait se faire aussi grosse que le panda »

Ant Group, filiale du groupe Alibaba spécialisée dans les services financiers, était sur le point le 3 novembre 2020 de devenir l’une des plus grandes capitalisations boursières du secteur financier au monde. Au lieu de cela, son introduction en bourse a été annulée de manière abrupte. Comme souvent lors d’un événement de cette nature, des forces profondes étaient à l’œuvre. Presque deux mois après le séisme, il est possible de faire une première analyse de ces forces. L’incident du 3 novembre Le 3 novembre 2020, trois jours avant la date prévue pour son introduction en bourse (IPO) sur les marchés de Hong Kong et Shanghai, sa valeur boursière était estimée à 150 milliards de dollars US [1]. L’introduction en bourse elle-même aurait si elle avait eu lieu constitué la plus importante opé...
L’interdiction indienne des applications chinoises désormais permanente
Asie/Pacifique, MONDE

L’interdiction indienne des applications chinoises désormais permanente

Le ministère indien de l'électronique et des technologies de l'information a publié de nouveaux avis visant à rendre permanente l'interdiction imposée à l'application vidéo TikTok et à 58 autres applications chinoises en juin. Lors de la première interdiction, le gouvernement indien a donné aux 59 applications une chance d'expliquer leur position sur le respect des exigences en matière de confidentialité et de sécurité, a rapporté le Times of India. Lire aussi : La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l'Inde des applications mobiles Les entreprises chinoises, qui incluent la populaire application de partage de vidéos de ByteDance TikTok, WeChat de Tencent Holdings et UC Browser d'Alibaba, ont également été invitées à répondre à une liste de questions, a indiqué le journal. ...
La Chine va renforcer la supervision de ses plateformes de paiement non bancaires
ECONOMIE, POLITIQUE

La Chine va renforcer la supervision de ses plateformes de paiement non bancaires

La Banque populaire de Chine a dévoilé une série de nouvelle règles pour les institutions de paiement non bancaires, afin d'enrichir l’éventail d’outils réglementaires avec un durcissement des règles anti-monopolistique dans le secteur des paiements. «La prévention des risques financiers dans le domaine des paiements est une part importante des efforts visant à éviter les risques financiers systémiques», a déclaré la Banque Populaire de Chine dans un communiqué publié sur son site internet. Cette dernière a évoqué "la nécessité et l’urgence d’assujettir les fournisseurs de services de paiement à un contrôle plus strict". Lire aussi : La Chine poursuit sa campagne antitrust visant les monopoles La banque centrale souhaite que les entreprises faisant partie de la même catég...
La Chine s’attaque aux monopoles et à la concurrence déloyale
SCI/TECH

La Chine s’attaque aux monopoles et à la concurrence déloyale

Après avoir interdit la mise en bourse d'une grande entreprise chinoise et d'avoir sanctionné certains géants des télécommunications, la Chine a décidé de renforcer ses mesures afin d'intensifier la surveillance anti-monopole et d'empêcher une expansion désordonnée du capital de l'année 2021. Cette décision a été prise à l'occasion de la Conférence centrale annuelle sur le travail économique qui s'est tenue à Beijing du 16 au 18 décembre 2020, en présence du président Xi Jinping. La lutte contre les monopoles et contre la concurrence déloyale constitue les exigences inhérentes pour l'amélioration du système économique socialiste de marché et la promotion d'un développement de qualité, selon un communiqué publié à l'issue de cette grande réunion visant à définir la voie de l'économie ...
Les interdictions de WeChat et TikTok de Donald Trump vont passer
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les interdictions de WeChat et TikTok de Donald Trump vont passer

Le conseiller américain à la sécurité nationale, Robert O'Brien, a déclaré qu'il voyait les tentatives du président Donald Trump d'interdire les applications WeChat et TikTok réussir «en fin de compte», a rapporté le South China Morning Post. Les mesures prises par l'administration Trump pour restreindre les plates-formes de médias sociaux appartenant à la Chine aux États-Unis, telles que TikTok et WeChat, visent à préserver la sécurité national du sol américain. Les interdictions avaient été suspendues à la suite d'injonctions judiciaires. Mais les utilisateurs de WeChat et de TikTok ont ​​fait valoir que les interdictions étaient motivées par la politique de l'année électorale plutôt que par de véritables problèmes de sécurité. «Nous examinons maintenant - ces affaires judiciair...
Les revenus du géant chinois de l’internet Tencent ont fortement progressé
ECONOMIE

Les revenus du géant chinois de l’internet Tencent ont fortement progressé

Le géant chinois de l'internet Tencent a annoncé que son chiffre d'affaires du 3ème trimestre avait progressé de 29%, soutenu par les recettes publicitaires et l'explosion des jeux en ligne. Le confinement en raison du Covid-19 a profité aux entreprises numériques, notamment dans le secteur de l'e-commerce et des jeux en ligne. Ainsi, le chiffre d'affaires du mastodonte de Shenzhen (sud de la Chine) s'est élevé à 125,4 milliards de yuans (16,1 milliards d'euros) Son bénéfice net a atteint 38,5 milliards de yuans (4,94 milliards d'euros), soit en hausse de 89% sur un an, selon un communiqué du groupe. Tencent se félicite de la croissance de l'activité des jeux pour smartphones, grâce à son populaire League of Legends. Mais la compagnie assure que "partout en Chine, le niveau des re...
Une juge américaine rejette une requête visant à retirer WeChat
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Une juge américaine rejette une requête visant à retirer WeChat

Une juge américaine de San Francisco a rejeté le 23 octobre une demande du ministère de la Justice visant à annuler une décision permettant à Apple et à Google de continuer à proposer WeChat en téléchargement dans les app stores américains. WeChat compte en moyenne 19 millions d’utilisateurs actifs par jour aux États-Unis. Cette application est populaire chez les étudiants chinois, les Américains résidant en Chine et chez certains Américains ayant des relations personnelles ou commerciales avec la Chine. La magistrate juge américaine Laurel Beeler a déclaré que les nouvelles preuves du gouvernement n’avaient pas changé son opinion sur l’application Tencent. Comme avec l'application vidéo chinoise TikTok, le ministère de la Justice a fait valoir que WeChat menaçait la sécurité nationa...
Pour la Chine, l’interdiction de TikTok et WeChat viole les règles de l’OMC
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Pour la Chine, l’interdiction de TikTok et WeChat viole les règles de l’OMC

La Chine a déclaré lors d'une réunion de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) que les restrictions imposées par les États-Unis aux applications mobiles chinoises TikTok et WeChat violaient les règles de l'organisation internationale. L'administration du président américain Donald Trump a ordonné de bloquer les téléchargements de TikTok et WeChat, considérées comme une menace de la Chine pour la sécurité des États-Unis. Donald Trump a également imposé à la société basée en Chine, ByteDance, propriétaire chinois de TikTok, de céder ses activités à une entreprise américaine. Cependant, un juge de Washington a refusé "pour le moment" de bloquer TikTok. D'après une source anonyme citée par l'agence de presse Reuters, un représentant de Chine a affirmé lors d'une réunion à huis clo...
Le blocage des téléchargements de TikTok suspendu par un juge
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Le blocage des téléchargements de TikTok suspendu par un juge

Un juge de Washington a temporairement bloqué le décret du président Donald Trump, qui devait entrer en vigueur le 27 septembre en fin de soirée, interdisant à Apple et Google de proposer l’application TikTok en téléchargement dans leurs boutiques en ligne. Le juge de district Carl Nichols a décidé de cette mesure conservatoire après que ByteDance, le propriétaire chinois de TikTok, a déposé une requête visant à permettre à l’application vidéo de demeurer sur les "app stores". Lire aussi : TikTok veut fait lever son interdiction par la justice américaine Le juge a toutefois refusé "pour le moment" de bloquer les restrictions supplémentaires décidées par le département américain du Commerce qui doivent être instaurées à compter du 12 novembre. Ces mesures sont considérés par TikTok...
Donald Trump demande l’interdiction de l’application WeChat
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Donald Trump demande l’interdiction de l’application WeChat

Selon le président américain Donald Trump, l'application chinoise WeChat représente un danger pour la sécurité des Etats-Unis, demandant à un tribunal de San Francisco d'interdire l'application du géant des technologies Tencent. Le ministère américain du Commerce avait annoncé que les fournisseurs d'applications d'Apple et de Google devaient interdire WeChat. Mais une juge fédérale américaine a bloqué le 20 septembre le décret par lequel le département du Commerce imposait à Apple AAPL.O et Alphabet, maison mère de Google GOOGL.O , de ne plus proposer au téléchargement l'application chinoise WeChat de la société Tencent Holding La juge Laurel Beeler, qui exerce en Californie, a estimé dans son arrêté que les utilisateurs de WeChat qui ont porté plainte "ont soulevé des questions l...
Hausse des téléchargements de WeChat avant l’interdiction américaine
Chine-Etats-Unis, SCI/TECH

Hausse des téléchargements de WeChat avant l’interdiction américaine

L'application de messagerie WeChat du géant chinois de la technologie Tencent a connu une hausse des téléchargements aux États-Unis depuis le 18 septembre, après l'annonce de Donald Trump d'une interdiction de l'application, le 20 septembre. Le département américain du Commerce a émis une ordonnance obligeant Apple Inc et Google d'Alphabet Inc à supprimer WeChat de leurs plateformes de téléchargement, pour des raisons de sécurité nationale. Mais un juge américain a bloqué la décision le 20 septembre, ce qu'a rapidement contesté le département américain du commerce. En effet, la juge fédérale Laurel Beeler a bloqué le décret par lequel le département du Commerce imposait à Apple AAPL.O et Alphabet, maison mère de Google GOOGL.O , de ne plus proposer au téléchargement l'application chi...
La liste révisée des entreprises étrangères entrée en vigueur
ECONOMIE

La liste révisée des entreprises étrangères entrée en vigueur

La Chine a instauré un mécanisme lui permettant de restreindre les activités d'entreprises étrangères après l'annonce par Washington de l'interdiction de télécharger TikTok et WeChat. Le ministère chinois du Commerce a publié le 19 septembre des règles concernant sa proposition de liste d'"entités peu fiables", précisant que le gouvernement ciblera les entreprises et les individus étrangers mettant en danger la souveraineté et la sécurité de la Chine. "Les entreprises, organisations et individus étrangers qui ne respectent pas les règles du marché, violent l'esprit de contrat, bloquent ou cessent les approvisionnements aux entreprises chinoises à des fins non commerciales et portent gravement atteinte aux droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises seront ajoutés à la list...
Washington bloque WeChat et TikToke, les chinois dénoncent
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington bloque WeChat et TikToke, les chinois dénoncent

Le ministère chinois du Commerce a fait part de son opposition résolument à la décision des Etats-Unis de bloquer les téléchargements des applications chinoises WeChat et TikTok, à partir de ce 20 septembre. La Chine dénonce cette décision "En l'absence de toute preuve, les Etats-Unis ont utilisé à plusieurs reprises le pouvoir de l'Etat pour s'en prendre à ces deux entreprises pour des raisons injustifiées, ce qui a gravement perturbé leurs activités commerciales normales", a indiqué le ministère chinois du commerce dans un communiqué en ligne. Ce dernier a souligné que la décision de l'administration Trump a "sapé la confiance des investisseurs internationaux dans l'environnement d'investissement américain et endommagé l'ordre économique et commercial mondial normal". La ministre...
L’Inde interdit une centaine d’applications chinoises
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde interdit une centaine d’applications chinoises

L'Inde a interdit 118 autres applications mobiles appartenant à la Chine dans le but de freiner les entreprises technologiques chinoises dans un contexte de tensions croissantes à la frontière contestée entre la Chine et l'Inde. Certaines des applications les plus populaires de Chine figurent sur la nouvelle liste restreinte publiée par le ministère indien de l'électronique et des technologies de l'information. Parmi ces applications, Taobao, le service de paiement largement utilisé de Ant Group, Alipay, le jeu populaire PlayerUnknown's Battlegrounds de Tencent Holding ou PUBG, et le service de recherche de Baidu. Les applications interdites sont «préjudiciables à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde» ainsi qu'à «la sécurité et l'ordre public», a déclaré le ministère. Ce der...
Boycott en vue pour Apple en Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Boycott en vue pour Apple en Chine

Les produits Apple pourraient être boycottés en Chine, si l'application chinoise WeChat est interdite aux Etats-Unis, a averti Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. En effet, le président américain Donald Trump a signé au début du mois un décret qui menace d'interdiction sous 45 jours l'application chinoise de partage de vidéos TikTok. La plateforme vidéo, très prisée des jeunes, est accusée par les américains d'espionnage pour le compte de la Chine. Un autre décret du même type vise la plateforme WeChat, incontournable en Chine, qui appartient au géant Tencent. "Si WeChat est interdit (aux Etats-Unis, NDLR), alors il n'y aura aucune raison pour que les Chinois conservent leurs iPhone et produits Apple", a prévenu sur Twitter un porte-parole du minis...
Donald Trump a signé un decret contre TikTok
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Donald Trump a signé un decret contre TikTok

Le président américain Donald Trump a signé un décret interdisant, d'ici 45 jours, toute transaction "des personnes sous juridiction américaine" avec ByteDance, la maison-mère chinoise de TikTok. Donald Trump fait ainsi monter la pression contre le très populaire réseau social TikTok, ainsi que la plateforme chinoise WeChat, avec des décisions jugées radicales, qui vont certainement alimenter les tensions entre la Chine et les Etats-Unis. Le président américain a signé un décret interdisant, d'ici 45 jours, toute transaction "des personnes sous juridiction américaine" avec ByteDance, la maison-mère chinoise de TikTok. Donald Trump a évoqué une "urgence nationale" concernant l'application de vidéos qu'il accuse, sans preuve, d'espionner ses utilisateurs américains pour le compte de la...
La Chine ne veut pas d’escalade des tensions avec Washington
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine ne veut pas d’escalade des tensions avec Washington

L'ambassadeur de Chine aux Etats-Unis a assuré que son gouvernement ne veut pas que les tensions avec Washington s'accentuent encore davantage après les fermetures de consulats respectifs. Les deux plus grandes puissances économiques mondiales devraient œuvrer à coopérer au lieu de s'affronter, a ajouté l'ambassadeur Cui Tiankai, adoptant un ton relativement conciliant lors du forum Aspen sur la sécurité organisé par visioconférence. "Je ne pense pas qu'une nouvelle Guerre froid servirait les intérêts de quiconque", a assuré ce dernier, qui est considéré comme un modéré parmi les hauts diplomates chinois. "Pourquoi devrions-nous laisser l'histoire se répéter (...) alors que nous faisons face à tant de nouveaux défis ?", a-t-il poursuivi, rejetant les accusations américaines selon ...
La Chine dénonce la répression américaine contre les entreprises chinoises
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine dénonce la répression américaine contre les entreprises chinoises

La Chine a dénoncé "la répression et la limitation de l'expansion des entreprises chinoises de haute technologie par les Etats-Unis à travers l'abus du pouvoir de l'Etat". Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin a commenté la récente annonce de Mike Pompeo, secrétaire d'Etat américain, de supprimer les applications chinoises de l'App Store, dans le cadre d'une campagne "Clean Network" (réseau propre). Washington vise de nouveau les sociétés chinoises, en annonçant son intention d'éliminer certaines applications chinoises des plates-formes de téléchargement aux Etats-Unis. "M. Pompeo et ses semblables ont abusé, à maintes reprises, du pouvoir de l'Etat pour faire tomber des entreprises chinoises de haute technologie sous le prétexte de la sécurité nationale, c...