Sélectionner une page

Hong Kong,RÉGIONS SPÉCIALES

Un haut responsable chargé des affaires de Hong Kong limogé

Le gouvernement a démis de ses fonctions le directeur du Bureau des affaires de Hong Kong et Macao, sans donner les raisons précises de son remplacement.

Zhang Xiaoming est l’un des plus hauts responsables à être limogés depuis le début de la vague de protestation en juin dans l’ex-colonie britannique.

Le fonctionnaire de 56 ans a été rétrogradé au poste de directeur adjoint, et est remplacé par Xia Baolong, 67 ans, un vice-président de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), une chambre législative chargée de conseiller le régime communiste.

Le Bureau des affaires de Hong Kong et Macao est l’équivalent d’un ministère et fait partie du gouvernement. Cette institution est chargée des questions relatives à ces deux territoires chinois semi-autonomes.

Hong Kong est depuis juin 2019 le théâtre d’une crise politique sans précédent depuis sa rétrocession par le Royaume-Uni à la Chine en 1997. Les tensions sont récemment retombées en raison de l’épidémie de coronavirus.

Le mouvement de contestation était parti du rejet d’un projet de loi qui devait autoriser les extraditions vers la Chine continentale. Ce texte a depuis été enterré, mais trop tard pour les contestataires. Car entre temps, ils ont élargi leurs revendications et exigent des réformes démocratiques, tout en dénonçant les ingérences supposées de Pékin à Hong Kong.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement central annonce un remaniement de fonctionnaires à Hong Kong. Beijing avait déjà remplacé début janvier son représentant dans le territoire semi-autonome. Lors de sa nomination comme directeur du « Bureau de liaison », Luo Huining avait dit espérer que Hong Kong revienne « dans le droit chemin ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :