La Chine assure que le principe d’une seule Chine est « un consensus international établi et une norme fondamentale largement acceptée dans les relations internationales. Il fait partie de l’ordre mondial de l’après-guerre et est affirmé dans la résolution 2758 de l’AGNU. C’est le fondement politique de l’établissement et du développement des relations diplomatiques entre la Chine et les pays du monde ».

Voici la Résolution 2758 (XXVI), rétablissement des droits légitimes de la République populaire de Chine à l’Organisation des Nations Unies :

L’Assemblée générale,

Rappelant les principes de la Charte des Nations Unies,

Considérant que le rétablissement des droits légitimes de la République populaire de Chine est indispensable à la sauvegarde de la Charte des Nations Unies et à la cause que l’Organisation doit servir conformément à la Charte,

Reconnaissant que les représentants du Gouvernement de la République populaire de Chine sont les seuls représentants légitimes de la Chine à l’Organisation des Nations Unies et que la République populaire de Chine est un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité,

Décide le rétablissement de la République populaire de Chine dans tous ses droits et la reconnaissance des représentants de son gouvernement comme les seuls représentants légitimes de la Chine à l’Organisation des Nations Unies, ainsi que l’expulsion immédiate des représentants de Tchang Kaï-chek du siège qu’ils occupent illégalement à l’Organisation des Nations Unies et dans tous les organismes qui s’y rattachent.

Lors de 1976ème séance plénière, le 25 octobre 1971.