lundi, juillet 22

50 ans après, la Chine et l’Espagne entretiennent « une amitié profonde »

Article CGTN – Le président chinois Xi Jinping et le premier ministre espagnol Pedro Sanchez ont discuté vendredi des principaux sujets concernant la paix mondiale et la coopération économique.

Tous deux ont convenu que la Chine et l’Espagne devraient continuer à soutenir le multilatéralisme, à sauvegarder la paix mondiale et à relever divers défis mondiaux par le dialogue et la coopération.

M. Sanchez s’est rendu en Chine dans le cadre du 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays. Il a également assisté au Forum de Boao pour l’Asie dans la province de Hainan, dans le sud de la Chine, avant cette réunion de haut niveau.

Au cours des 50 dernières années, la Chine et l’Espagne ont bâti une profonde amitié grâce à de fréquentes réunions de haut niveau et à des échanges entre les peuples. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a connu une expansion significative, doublant quasiment entre 2017 et 2022 pour passer de 32 milliards d’euros (environ 34,8 milliards de dollars) à 57,7 milliards d’euros (environ 62,9 milliards de dollars).

Relever les défis mondiaux par le dialogue et la coopération

Le président Xi a exprimé l’espoir que l’Espagne puisse jouer un rôle positif dans la promotion du dialogue et de la coopération entre la Chine et l’UE, et que les deux parties pourraient mener un dialogue et une coopération globaux dans un esprit d’indépendance et de respect et d’intérêt mutuels.

L’Espagne se prépare à prendre la présidence tournante de l’UE en juillet. Elle sera chargée de coordonner les travaux du Conseil européen et de travailler avec les autres États membres pour élaborer une position commune sur les questions diplomatiques.

« Le développement sain des relations entre la Chine et l’Union européenne exige que l’UE adhère à l’indépendance stratégique », a annoncé M. Xi lors de la réunion de vendredi. Il a déclaré que la Chine et l’UE avaient beaucoup de choses en commun : les deux parties défendent les ordres internationaux et plaident en faveur du règlement pacifique des différends internationaux. Ainsi, elles peuvent coopérer pour faire face aux défis mondiaux.

M. Sanchez a convenu que le monde d’aujourd’hui était rempli d’incertitudes et que ce n’était que par la coopération que le monde pourrait relever plus efficacement les différents défis et promouvoir la paix et le développement internationaux.

Les deux présidents ont également échangé leurs points de vue concernant la crise ukrainienne. La Chine n’a cessé de promouvoir les pourparlers de paix et le règlement politique de la crise ukrainienne, espérant que les parties concernées abandonnent leur mentalité de guerre froide et de confrontation des blocs, et renoncent à appliquer des sanctions extrêmes.

« Nous espérons que les parties concernées pourront construire un cadre de sécurité européen équilibré, efficace et durable par le dialogue et la consultation », a déclaré le président Xi.

Le président Sanchez a présenté la position de l’Espagne sur la question et parlé en termes positifs du document en 12 points détaillant la position de la Chine sur l’Ukraine publié en février. Il a déclaré qu’il appréciait le rôle constructif de la Chine dans le règlement politique de la crise ukrainienne.

De larges possibilités de collaboration économique

La Chine s’est engagée à moderniser et à rajeunir la nation chinoise grâce à un développement de haute qualité, qui offrira à l’Espagne et à d’autres pays un plus grand espace de marché et davantage de possibilités de coopération.

M. Xi a souligné l’importance d’une coopération mutuellement bénéfique, affirmant que les deux pays devraient planifier leurs relations bilatérales d’un point de vue stratégique et à long terme, et se soutenir mutuellement sur des questions cruciales concernant leurs intérêts fondamentaux tels que la souveraineté, la sécurité et le développement.

Pour mettre en synergie les stratégies de développement des deux parties, la Chine et l’Espagne doivent exploiter le potentiel de coopération, a déclaré M. Xi. Il a ajouté que la Chine était prête à importer plus de produits de haute qualité en provenance d’Espagne, et qu’il entretenait l’espoir que l’Espagne puisse offrir un environnement d’affaires juste et équitable aux entreprises chinoises.

M. Sanchez a déclaré que l’Espagne était disposée à maintenir une communication franche avec la Chine et à approfondir la coopération mutuellement bénéfique, en particulier dans les domaines des véhicules électriques, de l’énergie verte et de l’économie numérique. Il a également exprimé son espoir que la Chine et l’Espagne puissent renforcer leur communication et leur coordination sur les questions internationales et régionales telles que le changement climatique.

Alors que l’Espagne prendra bientôt la présidence tournante de l’UE, M. Sanchez a déclaré que l’Espagne jouerait un rôle positif dans la promotion du dialogue et de la coopération entre la Chine et l’UE.

Au cours des dernières années, le commerce bilatéral entre la Chine et l’Espagne a maintenu une croissance soutenue, démontrant une résilience et une vitalité fortes. La Chine est maintenant le premier partenaire commercial de l’Espagne en dehors de l’UE tandis que l’Espagne est le sixième partenaire commercial de la Chine au sein de l’UE.

Les données officielles montrent qu’en février 2022, l’investissement total de l’Espagne en Chine a dépassé 3,8 milliards d’euros avec plus de 790 entreprises établies en Chine, tandis que les entreprises chinoises ont investi 16 milliards d’euros en Espagne entre 2016 et 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *