La Chine profite des Jeux olympiques d’hiver de Beijing pour promouvoir les sports d’hier

par | Jan 27, 2021 | JOBeijing, SOCIETE

Alors que le monde est toujours aux prises avec la pandémie de COVID-19 et que la Chine s’attaque aux foyers épidémiques, les préparatifs pour les Jeux olympiques d’hiver de Beijing de 2022 sont entrés dans une phase critique.

Mascotte JO2022

Le président chinois Xi Jinping a assuré que la Chine, avec l’appui solide de diverses parties, terminera tous les travaux de préparation prévus pour assurer le succès des Jeux olympiques d’hiver de Beijing.

Ce dernier a émis ces commentaires lors de sa conversation téléphonique avec Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO).

Selon Xi Jinping, la Chine a mis en place des mesures de confinement de façon rigoureuse, a surmonté les répercussions de la pandémie et a soutenu activement les progrès constants de tous les travaux de préparation, ajoutant qu’à l’heure actuelle, les progrès réalisés dans la construction de sites et d’infrastructures pour les Jeux olympiques d’hiver de Beijing sont graduels.

Lorsque Beijing a remporté la candidature en 2015, Thomas Bach avait déclaré que les Jeux olympiques d’hiver de 2022 étaient «entre bonnes mains».

Moins de 400 jours avant l’ouverture des Jeux d’hiver de 2022 de Beijing, le 4 février 2022, la construction (ou la reconstruction) des 12 sites de compétition a été achevée, malgré les incertitudes et les défis posés par la pandémie de Covid-19.

Un train à grande vitesse reliant Beijing à Zhangjiakou, ville co-hôte des Jeux, est désormais en service, près d’un million de candidatures de bénévoles ont été reçues et les pictogrammes des Jeux ont été dévoilés.

Selon Xi Jinping, la Chine considère la préparation des Jeux olympiques d’hiver de Beijing comme une occasion de promouvoir la popularisation et le développement des sports de glace et de neige.

Ce dernier a ajouté que Beijing, qui deviendra la seule ville au monde à avoir accueilli à la fois les Jeux olympiques d’été et d’hiver, apportera une contribution unique au Mouvement olympique international.

Selon un rapport de l’Université Renmin de Chine en décembre 2020, bien que la pandémie de Covid-19 ait obligé une bonne partie des adeptes de sport d’hiver à annuler leurs projets sportifs au cours de la dernière saison, 150 millions de chinois ont pratiqué des sports d’hiver au moins une fois de 2019 à 2020, soit la moitié de l’objectif de la Chine d’avoir 300 millions de participants.

Le rapport a également montré que le nombre de personnes qui suivent de près les dernières nouvelles relatives aux Jeux olympiques d’hiver de Beijing de 2022 a augmenté de manière croissance, passant de 6,2 % en 2018 à 10,4 % en 2020. Près 70% des participants avaient porté attention aux Jeux au cours des trois dernières années grâce à différents médias.

D’après CGTN, le président Xi Jinping a accordé une grande importance aux travaux de préparation des Jeux olympiques d’hiver de 2022. Ce dernier a d’ailleurs inspecté les lieux et fait état de l’évolution des travaux de préparation à Beijing et dans la ville de Zhangjiakou, située dans la province de Hebei.

Lors de sa visite d’inspection du parc Shougang dans le district de Shijingshan, siège du Comité d’organisation des Jeux olympiques d’hiver de 2022 de Beijing, en février 2019, le président Xi Jinping avait mit en avant la nécessité de rester engagé à accueillir les Jeux de manière écologique, partagée, ouverte et propre, et d’effectuer toutes les tâches de préparation selon des normes élevées.

Thomas Bach a indiqué que le CIO appuie le concept écologique de la Chine d’accueillir des Jeux olympiques d’hiver écologiques, inclusifs, ouverts et propres. Il s’est dit prêt à travailler avec la Chine pour assurer la réussite et la sécurité des Jeux, qui non seulement permettront de réaliser la vision de promouvoir les sports d’hiver parmi les 300 millions de chinois, mais aussi de faire progresser fortement le développement du Mouvement olympique international.

Thomas Bach a également indiqué que le CIO reste déterminé à maintenir l’esprit olympique et à s’opposer à la politisation des sports, ajoutant que l’organisation continuera de renforcer la coopération stratégique à long terme avec la Chine.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :