Le président chinois Xi Jinping a rencontré le 1er septembre le président des Comores, Azali Assoumani, avant la tenue du Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC).

La Chine est le premier pays à établir des relations diplomatiques avec les Comores, a rappelé Xi Jinping, indiquant que les relations bilatérales s’étaient bien développées et qu’elles pouvaient être un modèle de traitement égal, de solidarité et de coopération entre grands et petits pays.

« La Chine est prête à renforcer la coopération avec les Comores dans tous les domaines dans le cadre du FOCAC et du Forum de coopération Chine-Etats arabes, et à promouvoir les relations bilatérales à un niveau plus élevé », a indiqué le président chinois.

La Chine et l’Union des Comores vont continuer à « se comprendre et à se soutenir mutuellement ». La Chine souhaite jumeler l’initiative « la Ceinture et la Route » avec le Plan de développement 2030 pour les économies émergentes des Comores. Le gouvernement chinois compte également continuer à fournir de l’aide aux Comores selon ses capacités, pour que les Comores réalisent leur développement autonome et durable.

De son côté, le président comorien Azali Assoumani a également rappelé que la Chine était le premier pays à reconnaître l’indépendance des Comores et à établir des relations diplomatiques avec ces îles. Il a affirmé que la Chine avait apporté son aide substantielle au développement économique et à la vie du peuple des Comores.

Les Comores respectent fermement la politique d’une seule Chine et soutiennent la Chine dans la réalisation de sa réunification nationale, a déclaré Azali Assoumani, soulignant son soutien à la Chine dans les affaires internationales.

Les Comores saluent et soutiennent l’initiative « la Ceinture et la Route » proposée par le président Xi, et sont persuadées que l’initiative permettra à l’Afrique et à la Chine de réaliser une coopération gagnant-gagnant, a indiqué le président comorien. Ce dernier et son homologue chinois ont assisté à la signature de documents de coopération bilatérale.