Aramco et Sinopec signent un protocole d’accord pour collaborer sur de nouveaux projets entre les entreprises en amont et en aval, les services pétroliers, la capture du carbone, et l’hydrogène.

La compagnie pétrolière saoudienne Aramco a signé un protocole d’accord avec China Petroleum & Chemical Corporation (Sinopec) pour de multiples coopérations potentielles en Arabie saoudite, a annoncé la compagnie saoudienne.

Le protocole d’accord cimente les liens bilatéraux entre les parties et renforce la coopération dans plusieurs domaines : le raffinage et l’intégration pétrochimique ; ingénierie, approvisionnement et gestion de construction; les services pétroliers, les technologies en amont et en aval ainsi que la collaboration entre les procédés de captage du carbone et d’hydrogène.

Les entreprises discuteront également des opportunités d’établissement d’un centre de fabrication local dans le King Salman Energy Park.

Les coentreprises existantes entre les deux sociétés comprennent Fujian Refining and Petrochemical Company (FREP) et Sinopec Senmei Petroleum Company (SSPC) en Chine, et Yanbu Aramco Sinopec Refining Company (YASREF) en Arabie saoudite.

« Cette dernière collaboration contribuera à faire progresser davantage notre relation stratégique avec Sinopec dans des domaines clés d’intérêt mutuel au sein du Royaume », a déclaré le vice-président principal d’Aramco en aval, Mohammed Al-Qahtani.

Le président de Sinopec, Yu Baocai, a pour sa part indiqué que « des collaborations fructueuses et développé une profonde amitié » entre les deux sociétés au fil des ans.

« La signature du protocole d’accord introduit un nouveau chapitre de notre partenariat dans le Royaume. Les deux sociétés s’associeront pour renouveler la vitalité et marquer de nouveaux progrès de l’initiative « la Ceinture et la Route » et de la Vision 2030″, a déclaré Baocai.