Les prix à la production ont de nouveau décliné en février, alors que les prix à la consommation sont restés élevés. L’épidémie de coronavirus pèse sur l’activité des entreprises et fait grimper les prix des produits alimentaires.

Selon les données officielles publiées ce 10 mars, l’indice des prix à la production (PPI) a chuté le mois dernier de 0,4% en rythme annuel, contre un léger rebond de 0,1% en janvier.

Les analystes interrogés par l’agence de presse Reuters anticipaient en moyenne une baisse de 0,3%.

L’indice des prix à la consommation (CPI) a progressé en février de 5,2% en rythme annuel, conforme au consensus et proche de la plus forte hausse en plus de huit ans constatée le mois précédent (+5,4%).

Les prix des produits alimentaires ont augmenté de 21,9% par rapport à février 2019, montrent les données du Bureau national des statistiques.