Le commerce extérieur de marchandises de la Chine a diminué de 11% en glissement annuel au cours des deux premiers mois de l’année pour atteindre 592 milliards de dollars (532,8 mds €).

Cette baisse s’inscrit dans un contexte de perturbations causées par l’épidémie de nouveau coronavirus, selon les données officielles de l’Administration générale des douanes.

Les exportations ont baissé de 17,2% sur un an pour atteindre 292,5 milliards de dollars (263,25 mds €) durant cette période, tandis que les importations ont perdu 4% à 299,5 milliards de dollars (269,55 mds €), selon l’Administration générale des douanes.

Le déficit commercial s’est établi à 7,09 milliards de dollars (6,4 mds €) pendant cette période, tandis qu’un excédent commercial de 41,5 milliards de dollars (37,4 mds €) avait été enregistré durant la même période l’année dernière.

A l’inverse de la tendance à la baisse, le commerce de la Chine avec les pays de l’ASEAN a augmenté de 2%, et le volume combiné de son commerce avec les pays le long de « la Ceinture et la Route » s’est élevé à 1.310 milliards de yuans (environ 170 milliards d’euros), en hausse de 1,8% sur un an.

Durant la période de janvier-février, le commerce de la Chine avec l’Union européenne, les Etats-Unis et le Japon a respectivement diminué de 14,2%, de 19,6% et de 15,3%.