Alors que les vacances du Nouvel an se prolongent, l’épidémie du nouveau coronavirus continue son avancée en Chine, faisant 259 morts. Depuis plusieurs jours, de nombreux dons sont réalisés chaque jour par la population aux agents de police, de santé, et aux travailleurs sociaux.

Ainsi Mme Zhang Hui et sa famille, craignant que les travailleurs sociaux ne manquent de matériel pendant leurs actions de prévention de l’épidémie, ont décidé d’agir.

La famille, propriétaire du magasin Gaomi dans le district de Daxing à Beijing, a fait don de milliers de yuans, et donné 900 boites de masques chirurgicaux à la communauté, soit un total de 9 000 masques.

La famille a choisi d’exprimer son soutien aux personnes travaillant pour la prévention et le contrôle de la maladie par des actions concrètes. Ce geste de générosité a touché de nombreux travailleurs sociaux qui luttent contre l’épidémie assurant que «ce n’est pas seulement un don matériel, mais un soutien moral !».

Une autre personne a indiqué «avec un soutien aussi chaleureux, nous serons certainement en mesure de stopper très rapidement la transmission du virus, d’empêcher la propagation de l’épidémie, de faire un bon travail dans cette dure bataille et de protéger la vie et la sécurité de la population !»

De son côté, la Société de la Croix-Rouge de Chine (SCRC) et la Fondation de la Croix-Rouge chinoise ont reçu des dons sociaux de plus de 849,72 millions de yuans (plus de 111 millions d’euros) pour la prévention et le contrôle du nouveau coronavirus, a annoncé la SCRC.

Les dons se composent de 656,96 millions de yuans en espèces et de 192,77 millions de yuans en nature. lls seront utilisés conformément aux besoins de lutte contre l’épidémie et à la volonté des donateurs, selon la société.