Le jour de Mao

par | Sep 9, 2016 | CULTURE, Histoire

Le 9 septembre 1976 décède le Grand Timonier, Mao Zedong, des suites d’un infarctus du myocarde. 40 ans plus tard, des milliers de personnes se rendent dans son mausolée, place Tian an’men, pour lui rendre hommage.

Fondateur de la République populaire de Chine, Mao est né le 26 décembre 1893 à Shaoshan (Hunan) dans une famille de paysans, il amène le Parti communiste chinois à la victoire en 1949 (Image de UNE: discours de Mao lors de la proclamation de la République Populaire).

Interrogé par l’Agence France Presse, devant le mausolée, une femme venant de Shenzhen pour cette journée a expliqué : « j’ai cru que le monde entier s’effondrait ».

Toutefois, son souvenir est entaché par ses politiques désastreuses, comme le Grand Bond en avant en 1957, qui a conduit à la famine et la mort de millions de personnes, et la Révolution Culturelle de 1966 à 1976, un événement encore douloureux pour des millions de chinois.

D’ailleurs, le PCC a mis fin à tout débat et polémique, en assurant à la fin des années 1970 que la politique menée par Mao Zedong est bonne à 70% et mauvaise à 30%. Malgré ce verdict définitif, le gouvernement actuel n’a pas organisé de commémoration officielle, comme elle sait le faire.

Pourtant, Xi Jinping lui-même est comparé à Mao Zedong. En avril 2015, Xi Jinping, s’impose comme le seul homme au pouvoir, « décidant de tout, dirigeant tout, éliminant la moindre critique dans son entourage et bien au-delà », a expliqué La Croix.

Seul successeur possible de Mao Zedong, Xi Jinping avait étouffé le courant néo-maoïste représenté par son principal rival Bo Xilai, déchu et condamné à la prison à vie en 2014.

Toutefois, en dépit de l’absence de cérémonie, le Global Times a estimé que « le gouvernement chinois préserve son héritage positif et son rôle indélébile dans l’histoire du Parti communiste chinois ». Le quotidien conservateur avertit ceux « qui le révèrent comme un dieu et tentent d’effacer tous ses torts ».

Malgré tout Mao Zedong est encore très présent dans la pensée des chinois, qu’ils soient plus ou âgés. D’ailleurs, l’image du Grand Timonier rapporte énormément d’argent, avec  notamment le développement du tourisme rouge, mettant en avant des périodes de l’Histoire de Chine et dont l’ère maoïste.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :