dimanche, mai 19

La Chine et la Hongrie définissent un nouveau projet de coopération et de développement

Par CGTN – La Chine et la Hongrie ont décidé le 9 mai d’élever leurs relations bilatérales au rang de « partenariat stratégique global de tous les temps pour la nouvelle ère ».

Cette décision a été annoncée lors des entretiens entre le président chinois Xi Jinping, en visite, et le premier ministre hongrois Viktor Orban.

Poussant les relations bilatérales vers de nouveaux sommets, les deux dirigeants ont affirmé que cette décision a tracé la voie pour le développement futur des relations entre la Chine et la Hongrie, qu’elle insufflera un nouvel et puissant élan à la coopération bilatérale et qu’elle créera un avenir meilleur pour les deux peuples.

Notant que cette année marque le 75e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Hongrie, Xi Jinping a appelé les deux pays à continuer d’être de bons amis avec une confiance mutuelle et de bons partenaires pour une coopération mutuellement bénéfique.

« Un partenariat stratégique de tous les temps pour la nouvelle ère »

Avant sa visite en Hongrie, le président chinois a publié un article signé dans le journal hongrois Magyar Nemzet, dans lequel il déclare que les relations bilatérales sont à leur meilleur niveau historique et qu’elles ont entamé un voyage extraordinaire.

Le volume des échanges bilatéraux en 2023 a atteint 14,52 milliards de dollars, soit une augmentation de 73% par rapport à 2013, selon le rapport sur l’investissement et la coopération entre la Chine et la Hongrie. Par ailleurs, les investissements directs de la Chine en Hongrie ont atteint 7,6 milliards d’euros en 2023, soit 58% du total des investissements directs étrangers de la Hongrie.

La Hongrie est le premier pays européen à signer un document de coopération sur la Ceinture et la Route avec la Chine. Ces dernières années, l’initiative de la Ceinture et la Route a créé une synergie plus étroite avec la stratégie d’ouverture à l’Est de la Hongrie, renforçant la coopération pratique bilatérale dans les domaines du commerce, de l’investissement, de la finance et d’autres domaines.

En décembre dernier, le fabricant chinois de véhicules électriques BYD a annoncé la construction de sa première usine européenne de véhicules de tourisme à énergie nouvelle en Hongrie, ce que le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Peter Szijjarto, a décrit comme « l’un des investissements les plus importants de l’histoire économique de la Hongrie».

La modernisation chinoise apportera certainement davantage d’opportunités à la Hongrie et à d’autres pays du monde, a déclaré Xi Jinping à Viktor Orban, ajoutant que la Hongrie était la bienvenue pour accompagner la Chine sur la voie de la modernisation chinoise.

Lors d’une rencontre avec le président hongrois Tamas Sulyok jeudi, Xi Jinping a déclaré que la Chine était prête à travailler avec la Hongrie pour promouvoir une plus grande synergie entre la modernisation chinoise et la stratégie d’ouverture à l’est de la Hongrie, mener continuellement dans la bonne direction la coopération de la Ceinture et la Route ainsi que la coopération entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale, et approfondir et étayer la coopération bilatérale.

Renforcer l’amitié entre la Chine et la Hongrie

La connectivité entre les peuples est une source inépuisable de force pour les relations Chine-Hongrie, a souligné Xi Jinping dans l’article, ajoutant que plus il y aura d’échanges entre les deux peuples, plus les fondements de leur amitié seront solides.

Avant la fête du printemps 2023, deux élèves de l’école bilingue hongro-chinoise de Budapest ont écrit une lettre au président chinois et à son épouse, la professeur Peng Liyuan, pour leur transmettre leurs vœux de bonne année et exprimer leur volonté d’étudier dans des universités chinoises.

Dans sa réponse, Xi Jinping a encouragé les jeunes Hongrois à mieux connaître la Chine et à devenir des ambassadeurs de l’amitié sino-hongroise.

Des cours de hongrois sont inclus dans le programme d’études de nombreuses universités chinoises. Parallèlement, les instituts et salles de classe Confucius, où les étudiants peuvent apprendre le chinois, gagnent en popularité et en participation en Hongrie.

Les échanges et les visites mutuelles au niveau infranational se développent également. Les vols directs de passagers atteignent un nombre à deux chiffres par semaine et des mesures visant à faciliter les voyages dans les deux sens sont en place et donnent des résultats substantiels.

Xi Jinping a appelé les deux parties à continuer à soutenir l’enseignement de leurs langues respectives et à encourager davantage de communication et d’interactions entre les peuples et les institutions des deux pays.

Soulignant que le développement de la Chine est une opportunité plutôt qu’un risque pour l’Europe, Viktor Orban a déclaré au président chinois que la Hongrie ne s’identifiait pas à la rhétorique de la «surcapacité» ou de la «réduction des risques».

«La détermination de la Hongrie à approfondir la coopération avec la Chine est inébranlable et ne sera perturbée par aucune force», a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *