Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a réfuté les déclarations politiques et informations publiées dans certains médias, selon lesquelles la Chine exporte le modèle chinois aux pays étrangers en envoyant des équipes médicales.

En date du 10 avril, la Chine a envoyé douze équipes d’experts médicaux dans dix pays, à savoir l’Italie, la Serbie, le Cambodge, le Pakistan, l’Iran, l’Iraq, le Laos, le Venezuela, les Philippines et le Myanmar, pour les aider à lutter contre le COVID-19, a indiqué Zhao Lijian.

« La Chine fait ces efforts pour rendre la pareille pour la bonne volonté que nous avons reçue précédemment durant la pandémie, pour agir sur l’humanitarisme international et pour appliquer la vision d’une communauté de destin pour l’humanité », a souligné le porte-parole.

« La Chine ne se tiendra jamais à l’écart de ses amis, ni les fuira, lorsqu’ils sont en difficulté. Nous ne sommes jamais sélectifs, ni attachons aucune condition lorsque nous offrons un coup de main », a indiqué le porte-parole.

Ce dernier a souligné qu’en travaillant avec le reste de la communauté internationale dans cette lutte mondiale contre la pandémie, l’objectif de la Chine « n’est rien d’autre que de faire des efforts concertés et d’accorder une assistance mutuelle pour surmonter ensemble les difficultés ».

« La Chine est déterminée à assurer une prévention et un contrôle efficaces de l’épidémie chez elle, à renforcer la coopération internationale contre la pandémie et à jouer un rôle actif dans la gestion sanitaire mondiale », a poursuivi le porte-parole.

« La Chine n’a jamais exporté le modèle chinois à personne, ni n’a demandé à quiconque de copier ses méthodes », a-t-il déclaré. Toutefois, « la Chine est disposée à continuer de défendre la vision d’une communauté de destin pour l’humanité », a souligné Zhao Lijian, lors d’un point presse hebdomadaire.