« La promesse de la Chine sur ses émissions pourrait aider le monde à éviter une catastrophe climatique », a assuré l’envoyé britannique à la conférence des Nations Unies (ONU) sur le climat COP26.

John Murton, envoyé spécial britannique à la conférence des Nations Unies (ONU) sur le climat COP26, a déclaré sur la chaîne Sky News que « la promesse de la Chine d’être neutre en carbone d’ici 2060 pourrait aider le monde à éviter une catastrophe climatique ».

Ce dernier a précisé que les détails doivent être examinés, mais il espère que d’autres pays suivront désormais l’exemple de la Chine pour réduire leurs émissions.

« Il est très important que la Chine a formulé cette promesse car il est impossible que le monde parvienne à remplir les objectifs de l’accord de Paris pour une hausse des températures inférieure à 2°C (degrés Celsius), et plus proche de 1,5°C, si la Chine ne prend pas ce type d’engagement », a indiqué John Murton à la chaîne d’information.

La Chine vise à atteindre son niveau maximal d’émissions de CO2 avant 2030 et à parvenir à la neutralité carbone avant 2060, a annoncé le président chinois Xi Jinping, lors d’une visioconférence durant le débat général de la 75e session de l’Assemblée générale de l’ONU.

« La Chine va augmenter ses contributions prévues déterminées au niveau national en adoptant des politiques et des mesures plus vigoureuses », a-t-il affirmé, appelant la communauté internationale à prendre des mesures décisives pour honorer l’accord de Paris sur le changement climatique.

« Donc, dans ce sens, c’est une bonne nouvelle. Nous devons dire aux autres grands émetteurs que ce genre de réduction est possible », a assuré l’envoyé spécial britannique.

John Murton a déclaré que l’engagement de la Chine était une « chose positive » pour la conférence COP26, car elle pourrait persuader d’autres nations de fixer des objectifs similaires.

La 26e Conférence des parties, qui devait initialement se dérouler à Glasgow (Ecosse) en novembre, a été repoussée à l’année prochaine en raison de la pandémie de COVID-19.