Le gouvernement a alloué 35,12 milliards de yuans (environ 4,5 milliards d’euros) de fonds supplémentaires à la réduction de la pauvreté, selon le ministère des Finances.

Le montant a ainsi augmenté à 126,1 milliards de yuans (16,4 mds €) cette année, atteignant l’objectif d’aide fixé par les autorités, a déclaré le ministère. Ce chiffre représente donc une croissance de 18,85% par rapport à 2018 et une hausse annuelle de 20 milliards de yuan (2,6 mds €) pour la quatrième année consécutive.

Ce fonds sert à fournir des aides aux régions souffrant d’une pauvreté extrême et à soutenir le travail de lutte contre la pauvreté dans les bases révolutionnaires, a précisé le ministère.

Les autorités se sont engagées à éradiquer la pauvreté absolue d’ici 2020. Alors que l’échéance approche, le pays se concentre sur les plus démunis, vivant dans les régions montagneuses reculées, faisant face à un environnement naturel défavorable et des infrastructures médiocres. Des zones où les besoins sont spécifiques.

Le budget central de Chine a également augmenter le montant des fonds, destinés à soutenir les secteurs tels que l’éducation, les soins de santé et la sécurité sociale, en accordant la priorité aux zones frappées par la pauvreté.