Sélectionner une page

Non classé

Le gouvernement rassure sur l’emploi

« L’emploi devrait rester stable même si le marché du travail est confronté à une pression croissante pour stabiliser les embauches » en raison de l’épidémie de pneumonie, a assuré le Conseil des affaires d’État, lors d’un point presse.

Zhang Ying, directrice du département de promotion de l’emploi du ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, a déclaré que « l’épidémie a touché les entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises. Il y a une pénurie de main-d’œuvre en raison de politiques limitant les flux de population (…) Cependant, la situation sera soulagée une fois que l’épidémie sera mieux maîtrisée. La demande de main-d’œuvre des entreprises va encore augmenter ».

Cette dernière a également indiqué que le ministère avait pris des mesures pour aider les entreprises et leurs employés à traverser la difficile période actuelle. «Nous utilisons pleinement les postes vacants actuellement disponibles, par exemple dans les postes de production de fournitures médicales. Les autorités centrales et locales ont également publié des politiques préférentielles pour les petites et moyennes entreprises, telles que la réduction des impôts et l’octroi d’allocations de loyer», a expliqué cette dernière.

De plus, «des allocations financières ont également été accordées aux entreprises et aux unités des ressources humaines qui ont organisé la production et le transport de fournitures médicales pendant les vacances de la Fête du Printemps qui viennent de s’achever».

En outre, les entreprises – qui organisent des cours de formation en ligne ou hors ligne pour les salariés qui ne peuvent pas reprendre leur travail – seront éligibles aux subventions des ministères du gouvernement central.

Fin janvier, le ministère avait publier un avis autorisant les entreprises à ajuster les salaires de leurs employés, modifier les horaires de travail et raccourcir les heures de travail après s’être entretenues avec leurs employés afin d’éviter la réduction des effectifs.

Zhang Ying a indiqué que le ministère s’engageait à préserver l’emploi de certains groupes sociaux clés, comme les travailleurs migrants, les diplômés des collèges et les travailleurs dans les régions durement touchées par l’épidémie.

Plusieurs institutions ont publié le 5 février un avis encourageant les universités et les entreprises à organiser des tests de recrutement et des entretiens en ligne pour aider les étudiants à obtenir des informations sur le marché du travail.

«Nous guidons les travailleurs migrants pour qu’ils retournent à leurs postes dans le bon ordre», a assuré la directrice du département de promotion de l’emploi. Les entreprises et les unités administratives sont encouragées à reporter les tests écrits et les entretiens en personne, mais elles peuvent également mettre ces processus en ligne.

Le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale va publier sur son site « des informations axées sur la reprise du travail, telles que le moment où les entreprises rouvriront et les entreprises qui ont besoin de main d’œuvre. Nous suggérons aux salariés de vérifier avec leurs responsables la date exacte de leur retour au travail avant de se fixer, et nous suggérons aux demandeurs d’emploi d’envoyer leur curriculum vitae en ligne ».

Cependant, Zhaopin, une agence de recrutement en ligne à Beijing, a annoncé le 10 février dans un rapport qu’environ 30% des entreprises interrogées n’étaient pas en mesure de payer les salaires à temps, tandis que 30,4% interrogées ont déclaré qu’elles réduiraient leurs effectifs en raison des pertes économiques dues à l’épidémie.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :