De notre stagiaire Rebecca Auque – Le 21 juillet,  la construction de la dernière ligne ferroviaire partant de Golmud dans la province du Qinghai et arrivant à Korla dans le Xinjiang vient d’être finie. Les deux  tronçons partant chacun d’une des deux villes viennent de se rejoindre à plus de 3000 mètres d’altitude. La ligne devrait être ouverte cette année.

Cette ligne ferroviaire fait partie du projet de construction ferroviaire national principal.  Elle débute sur le plateau tibétain de la province du Qinghai, dans la préfecture mongole et tibétaine de Haixi, dans la ville de Golmud. Elle suit la face nord du pieds de la chaîne de montagnes Kunlun, puis parcours le sud du bassin du Tsaidam pour aller vers l’ouest, elle traverse ensuite la frontière avec le Xinjiang, passe  par la chaîne de montagnes Altyn-Tagh, puis par le désert du Taklamakan et arrive enfin à Korla, la capitale de préfecture autonome mongole Bayingolin, du Xinjiang. La ligne effectue environ 1213,7 kilomètres.

La compagnie ingénierie chinoise China Railway Group Limited est responsable de ce projet pour la portion de 708,2 km traversant le Xinjiang,. Ainsi, elle a construit l’électrification de la ligne suivant les normes nationales. Selon le directeur du projet pour la compagnie, Huang Kejun, la construction a débuté le 3 juin 2017, à Korla. La ligne passe par divers reliefs géographiques comme des oasis, des déserts tel que Gobi, des plateaux et des chaînes de montagnes, le point le plus haut est aux alentours de 2500 mètres. Ainsi, les ouvriers ont dû affronter de nombreuses difficultés climatiques comme le vent, la température élevée, l’absence d’oxygène et le froid pour respecter les délais.

La ligne a été conçu pour atteindre une vitesse de 120km/h, la portion dans le Qinghai a été mise en service le 30 juin et l’ensemble de la ligne sera disponible dans le courant de l’année.