vendredi, février 9

Étiquette : réseau ferroviaire

Le Qinghai et Xinjiang se rejoignent grâce à une nouvelle connexion ferroviaire
RÉGIONS SPÉCIALES, Tibet, Xinjiang

Le Qinghai et Xinjiang se rejoignent grâce à une nouvelle connexion ferroviaire

De notre stagiaire Rebecca Auque - Le 21 juillet,  la construction de la dernière ligne ferroviaire partant de Golmud dans la province du Qinghai et arrivant à Korla dans le Xinjiang vient d’être finie. Les deux  tronçons partant chacun d’une des deux villes viennent de se rejoindre à plus de 3000 mètres d’altitude. La ligne devrait être ouverte cette année. Cette ligne ferroviaire fait partie du projet de construction ferroviaire national principal.  Elle débute sur le plateau tibétain de la province du Qinghai, dans la préfecture mongole et tibétaine de Haixi, dans la ville de Golmud. Elle suit la face nord du pieds de la chaîne de montagnes Kunlun, puis parcours le sud du bassin du Tsaidam pour aller vers l’ouest, elle traverse ensuite la frontière avec le Xinjiang, passe  par la...
La nouvelle route de la soie par Tidiane Magassouba
Tribunes - Analyses

La nouvelle route de la soie par Tidiane Magassouba

Abandonnée au XVe siècle à cause de la guerre Turco-byzantines, la route de la soie a été reprit sous une nouvelle forme économique, politique, culturelle et idéologique sous l’égide de Xi jinping qui entend faire de ces routes le centre de gravité économique mondiale. La nouvelle route de la soie ou la ceinture de la route appelée aussi par les anglais (One Bett, One Road) , 一带一路 est à la fois un ensemble de liaison maritimes, routières , aériennes et ferroviaires entre la Chine , l’Asie ,l’Europe , et l’Afrique en passant par la Kazakhstan , la Russie, la Biélorussie, la Pologne, l’Allemagne , la France et le Royaume Unis.   Avec un coute de financement de 3000 milliards de dollars et un délai d’achèvement en 2049 qui correspond à 100 ans [1]d’anniversaire de l’indé...
Les nouvelles infrastructures kenyanes construites par la Chine
Afrique, MONDE

Les nouvelles infrastructures kenyanes construites par la Chine

La nouvelle ambassadrice de Chine au Kenya, Sun Baohong, a annoncé la construction des quatre grands projets du programme kenyan «Big Four», ainsi que l’installation de la télévision par satellite dans tout le pays. La diplomatie chinoise a décidé de soutenir le programme de développement, «Big Four», en contribuant à la réalisation des quatre grands chantiers majeurs, a annoncé Sun Baohong, nouvelle ambassadrice de Chine au Kenya. Permettre aux kenyans d’accéder à la télévision Ce programme se concentre sur quatre thèmes : l’agriculture, l’industrie manufacturière, la santé et la construction de logements. Mais avant cela, les deux pays ont inauguré le lancement du projet de télévision numérique au Kenya. Sun Baohong a indiqué lors de la cérémonie de lancement que «depuis un ...
Le Ningxia lance son monorail autonome
SCI/TECH

Le Ningxia lance son monorail autonome

Un système de transport monorail autonome, le premier développé en Chine, a été testé le 10 janvier 2018 dans la région autonome du Ningxia. Le système appelé "Yungui", signifiant littéralement le rail dans le nuage,  a été développé par le principal constructeur chinois d'automobiles à nouvelles énergies, BYD, et le géant des télécommunications Huawei. Les trains parviennent à maintenir une distance de sécurité avec les autres, à détecter les défaillances, surveiller le flux de passagers et possède la reconnaissance faciale. Le système devrait connaître une phase d'essai commercial au deuxième trimestre de l'année. Ce train monorail avait été mis en service pour la première fois le 31 août 2017 lors de la 9ème Exposition des fleurs de Yinchuan. Consacré spécialement aux visiteurs...
Le Nigéria emprunte 5,85 milliards de dollars à Eximbank
Afrique, MONDE

Le Nigéria emprunte 5,85 milliards de dollars à Eximbank

Le Sénat nigérian a annoncé avoir reçu une demande d’approbation du président Muhammadu Buhari pour des emprunts de plus de 5,85 milliards de dollars à Eximbank, pour moderniser le réseau ferroviaire nigérian. Le gouvernement nigérian a aussi demandé à l’institution parlementaire d'approuver ce prêt de 1,075 milliard de dollars (1 milliard d'euros) en provenance de la Banque mondiale.  Soit un emprunt total de 6,925 milliards de dollars (6,6 mds €). Selon les déclarations de Yakubu Dogara, président de la Chambre des représentants, 575 millions de dollars (540,5 millions d'euros) de ce financement sont destinés à aider à la reconstruction du nord-est du pays ravagé par Boko Haram. Le reste évalué à 500 millions de dollars (470 millions d'euros) devrait servir à améliorer les condi...