jeudi, mai 23

L’économie de Hong Kong a diminué de 4%

Le gouvernement administratif spécial de Hong Kong (HKSAR) a annoncé que sur la base des estimations préalables, l’économie de Hong Kong a diminué de 4% en termes réels au premier trimestre de 2022 par rapport à l’année précédente.

La baisse du produit intérieur brut (PIB) est attribué à la faible demande intérieure et externe, selon un rapport publié par le Département du recensement et des statistiques du gouvernement HKSAR.

Un porte-parole du gouvernement a déclaré que l’économie de Hong Kong faisait face à une immense pression au premier trimestre de 2022.

La croissance mondiale est modérée face à la demande et aux perturbations du transport des limites croisées induites par l’épidémie ont posé des traînées substantielles vers les exportations. Au niveau national, un large éventail d’activités économiques a été durement touché par la cinquième vague de l’épidémie, a déclaré le porte-parole.

Analysée par la composante du PIB majeure, les dépenses de consommation privées ont diminué de 5,4 précentes en termes réels au premier trimestre de 2022 par rapport à l’année précédente, contre l’augmentation de 5,3% au quatrième trimestre de 2021, selon le rapport.

Les dépenses de consommation gouvernementales mesurées en termes de comptes nationaux ont augmenté de 5,9% en termes réels au premier trimestre de 2022 plus d’un an plus tôt, après l’augmentation de 4,1% au quatrième trimestre de 2021.

La formation brute de capital fixe intérieur a diminué de 8,3% en termes réels au premier trimestre de 2022 par rapport à l’année précédente, se détériorant de la diminution de 0,6% au quatrième trimestre de 2021.

Au cours de la même période, les exportations totales de marchandises et d’importations de marchandises mesurées en termes de comptes nationaux ont enregistré une baisse de 4,5% et 5,9% respectivement en termes réels par rapport à l’année précédente, selon le rapport.

Pour l’avenir, l’économie mondiale continuera de faire face à des défis importants à court terme, a déclaré le porte-parole.

Néanmoins, l’amélioration de la situation épidémique ainsi que les diverses mesures de soutien du gouvernement HKSAR devraient être propices à l’atténuation des perturbations transversales du transport et donc à la reprise des activités commerciales, a ajouté le porte-parole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *