Communiqué CGTN – Le 4 novembre, la Chine a reçu en visite officielle, le chancelier allemand Olaf Scholz, premier dirigeant de l’UE à se rendre à Pékin après la convocation réussie du XXème Congrès national du Parti communiste chinois.

Notant le paysage international complexe et fluide, le président chinois Xi Jinping a déclaré à Olaf Scholz que les deux grands pays à forte influence, devraient travailler ensemble «en période de changement et d’instabilité» et contribuer davantage à la paix et au développement mondiaux.

Olaf Scholz a souligné que son pays espère maintenir la communication et la coordination avec la Chine pour mieux sauvegarder la paix et la sécurité régionales et mondiales.

La coopération sino-allemande profite à l’UE et au monde

Étant donné que l’Allemagne est un pays charnière de l’UE, la prospérité du continent est étroitement associée à ce pays et l’approfondissement de la coopération sino-allemande et Chine-UE servira les intérêts des deux parties et au-delà.

Au cours de leur réunion, Xi Jinping a souligné que la Chine est prête à travailler avec l’Allemagne pour construire un partenariat stratégique global tourné vers l’avenir et à promouvoir de nouveaux changements dans le cadre des relations Chine-Allemagne et Chine-UE.

Selon la déclaration de Xi Jinping, la Chine et l’Allemagne devraient se respecter mutuellement, tenir compte des intérêts fondamentaux de l’autre, adhérer au dialogue et à la consultation, et résister conjointement à l’ingérence de la confrontation des camps.

La Chine est prête à renforcer la coordination et la coopération avec l’Allemagne et l’UE en matière d’affaires internationales et à trouver conjointement des solutions aux problèmes mondiaux tels que le changement climatique, la protection de la biodiversité et la sécurité alimentaire, a déclaré le président.

Le monde a besoin d’un modèle multipolaire et, le rôle et l’influence des pays émergents devraient être pris au sérieux, a déclaré Olaf Scholz. « L’Allemagne est opposé à la confrontation des camps », a-t-il souligné.

Dans le même ordre d’idées, les deux dirigeants ont également échangé leurs points de vue sur la crise en Ukraine. La Chine soutient l’Allemagne et l’UE dans leur rôle important de promotion des pourparlers de paix et de construction d’un cadre de sécurité européen équilibré, efficace et durable, a déclaré Xi Jinping.

«C’est un moment critique pour l’Allemagne et la Chine. Leur relation peut ne pas être fondée sur des valeurs politiques partagées, mais sur des intérêts réciproques, sur la lutte commune contre le changement climatique et la forte volonté de bâtir un monde multilatéral», a déclaré Song Xin, ancien conseiller politique au Parlement européen, dans un article publié sur CGTN.

Liu Lirong, professeur associé à l’Institut d’études internationales de l’Université Fudan, a également déclaré au CGTN que la coopération sino-allemande profite non seulement à l’UE, mais aussi au monde.

«La Chine est la deuxième économie mondiale et l’Allemagne est la plus grande économie de l’UE. La coopération sino-allemande est d’une grande importance pour relever de nombreux défis mondiaux comme les changements climatiques, la pandémie de la COVID-19 et la sécurité alimentaire mondiale», a déclaré ce dernier.

La coopération sino-allemande constitue un énorme potentiel

La visite de la chancelière allemande coïncide avec le 50e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre la Chine et l’Allemagne.

Au cours des 50 dernières années, la coopération concrète entre la Chine et l’Allemagne s’est approfondie, et le commerce bilatéral s’est multiplié par près de mille, a déclaré Xi Jinping, ajoutant que les deux parties devraient continuer à élargir le «gâteau» des intérêts communs.

À cet égard, il a souligné la revitalisation de la coopération dans de nouveaux domaines tels que les nouvelles énergies, l’intelligence artificielle et la numérisation, tout en élargissant le potentiel de la coopération dans les domaines traditionnels.

Olaf Scholz a déclaré que la Chine est un partenaire économique et commercial important de l’Allemagne et de l’Europe, et son pays est prêt à approfondir la coopération économique et commerciale avec la Chine.

L’Allemagne soutient fermement la libéralisation des échanges et la mondialisation économique et s’oppose au «découplage», a-t-il souligné.

La Chine a été le plus important partenaire commercial de l’Allemagne en 2021 pour la sixième année consécutive. Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a explosé, passant de moins de 300 millions de dollars au tout début des relations diplomatiques à plus de 250 milliards de dollars en 2021.

Au cours des neuf premiers mois de cette année, les investissements directs étrangers dans le continent chinois ont augmenté de 15,6 pour cent par rapport à l’année précédente pour atteindre 1,00376 billion de yuans. En dollars américains, les entrées ont augmenté de 18,9 pour cent par rapport à l’année précédente pour atteindre 155,3 milliards de dollars, selon les données du ministère du Commerce de la Chine.