Les exportations de la Chine ont nettement ralenti en avril, alors que les importations sont restées stables.  De son côté, le volume commercial a augmenté de plus de 10%. 

Cette situation s’explique par les mesures sanitaires misent en place face au Covid-19. Celles-ci ont provoqué l’interruption de la production dans des usines, perturbé les chaînes d’approvisionnement et entraîné une chute de la demande intérieure.

D’après des données officielles, les exportations ont progressé de 3,9% sur un an en avril, contre une croissance de 14,7% le mois précédent, soit un plus bas depuis juin 2020. Les analystes anticipaient une hausse de 3,2%.

Les importations sont restées stables, affichant un léger mieux après leur recul de 0,1% en mars et battant le consensus qui ressortait à -3,0%.

Les importations et exportations totales de la Chine ont augmenté de 7,9% sur un an pour atteindre 12.580 milliards de yuans au cours des quatre premiers mois de 2022.

En termes de dollar, le volume commercial total s’est élevé à 1.980 milliards de dollars sur la période, en hausse de 10,1% en base annuelle, a précisé l’Administration générale des douanes.

De plus, la balance commerciale de la Chine a affiché un excédent de 51,12 milliards de dollars le mois dernier, alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient un excédent de 50,65 milliards de dollars après 47,38 milliards de dollars en mars.