China Petroleum & Chemical Corporation (Sinopec) a produit avec succès le premier lot fibres de carbone de haute concentration en Chine à la base de production de l’entreprise à Shanghai. L’entreprise devient donc la première dans le pays et la quatrième dans le monde à posséder la technologie de fibre de carbone de haute concentration.

La ligne de production de Sinopec a adopté les technologies PAN (polyacrylonitrile) de fibre de carbone de haute concentration et de son précurseur développées par l’entreprise. Le projet est mis en œuvre en deux phases et devrait être en pleine production en 2024, avec une capacité de production annuelle de 24 000 tonnes de protofilament et 12 000 tonnes de fibre de carbone de haute concentration.

La fibre de carbone de haute concentration fait référence au stratifil qui contient 48 000 filaments ou plus. Le matériau de haute performance est souvent appelé le «roi des nouveaux matériaux» et «or noir». Développé et fabriqué par Sinopec à Shanghai, le produit est un nouveau type de fibre de carbone à haute résistance avec une teneur en carbone de plus de 95%. Il possède d’excellentes propriétés mécaniques et une densité inférieure au quart de celle de l’acier, avec une résistance de sept à neuf fois supérieure. Il est également résistant à la corrosion.

Comme le matériau peut être largement utilisé dans la production de pièces et de composants, il devrait être utilisé pour un nombre croissant de projets d’infrastructure industrielle en Chine, y compris ceux liés à l’énergie éolienne, l’énergie solaire, le réseau ferroviaire à grande vitesse et l’aviation.

«Sinopec a personnalisé une chaîne de production spéciale pour la fibre de carbone de haute concentration, y compris l’équipement et les techniques de production, ce qui nous a permis de concevoir des fours à oxydation et des fours à carbure qui révolutionnent non seulement la technologie de base du contrôle des champs de température, mais a également une conception révolutionnaire d’économie d’énergie, marquant une étape importante dans le développement de l’industrie chinoise de la fibre de carbone», a déclaré Huang Xiangyu, expert en fibre de carbone et directeur général adjoint de Sinopec Shanghai.

Sinopec détient maintenant 251 brevets liés à la fibre de carbone et 46 brevets pour les matériaux composites en fibre de carbone, soit le plus grand nombre en Chine et le troisième dans le monde. En outre, grâce à des investissements à plus grande échelle et à une implantation industrielle, Sinopec est déterminée à contribuer de façon importante au développement de l’industrie chinoise de la fibre de carbone.