«Le développement du commerce extérieur devrait continuer à se stabiliser et s’améliorer durant les quatre premiers mois de l’année et cette tendance se poursuivra toute l’année», a déclaré Gao Feng, porte-parole du ministère du commerce.

Les exportations de marchandises ont augmenté de 6,4% en base annuelle pour atteindre 4’810 milliards de yuans (635 milliards d’euros) de janvier à avril, alors que les importations ont progressé de 11,7%, à 4’300 milliards de yuans (567 mds €).

L’excédent commercial se situe désormais à 506,24 milliards de yuans (66,8 mds €), soit une baisse de 24,1%, selon les données de l’Administration générale des Douanes. «La demande mondiale en hausse sur fond de reprise de l’économie mondiale, les fondements économiques sains de la Chine et ses réformes structurelles du côté de l’offre ont soutenu le commerce extérieur», a expliqué Gao Feng lors d’un point presse.

En avril 2018, l’excédent du commerce des marchandises a chuté de 27% à 182,8 milliards de yuans (24,2 mds  €). Les exportations ont progressé de 3,7% sur un an, pour se situer à 1’270 milliards de yuans (167,6 mds €) alors que les importations ont diminué de 11,6%, à 1’090 milliards de yuans (144 mds €), selon l’administration.

Le porte-parole du ministère a souligné que «l’excédent commercial n’est pas notre objectif». Une remarque en rapport aux reproches de Donald Trump contre la Chine, vis-à-vis de l’excédent commercial de la Chine aux Etats-Unis.

Ce dernier a expliqué que «l’excédent commercial actuel était intégralement le fruit des forces de marché et que les conditions de la balance commerciale varieraient avec les fluctuations du marché».