Une femme a été condamnée à un an de prison par un tribunal chinois pour avoir caché ses symptômes liés au Covid-19 avant d’embarquer à bord d’un avion, ont indiqué des médias.

La femme de 37 ans avait pris des médicaments contre la fièvre avant son embarquement aux Etats-Unis à destination de la Chine, a précisé le Global Times. Cette dernière n’a mentionné ses symptômes qu’après avoir atterri à Beijing, avant d’être testée positive au Covid-19. 73 contacts proches ont dû être placés en quarantaine à la suite de ce cas.

Le comportement de cette femme constitue une violation des règles sanitaires imposées par la Chine et a entraîné un risque élevé de propager le virus, a statué le tribunal en octobre 2020, cité mercredi par le Global Times.

La femme a été condamnée à un an de prison, et un an de mise à l’épreuve pour obstruction à la prévention d’une maladie infectieuse.

La Chine a largement endigué l’épidémie de Covid-19 depuis le printemps 2020 grâce à de strictes restrictions: confinement par quartier voire région, quarantaine obligatoire de minimum deux semaines, dépistages massifs, limitations de voyage, etc. Mais de petits foyers localisés ont éclaté ces dernières semaines.