jeudi, février 8

Étiquette : justice chinoise

Le Livre blanc de la Chine sur le cadre juridique et les mesures contre le terrorisme. Bilan et perspectives
COIN DES IDEES, POLITIQUE, Tribunes - Analyses

Le Livre blanc de la Chine sur le cadre juridique et les mesures contre le terrorisme. Bilan et perspectives

Par Nkolo Foé - Le Bureau d'information du Conseil d'État de la République populaire de Chine a publié un Livre blanc sur le cadre juridique et les mesures antiterroristes de la Chine. Ce document de référence qui comprend cinq parties essentielles est une présentation des efforts chinois pour améliorer le cadre juridique dans la lutte antiterroriste, à la lumière des 13 conventions internationales formulées par l’ONU depuis les années 1960. Quelques rappels historiques nécessaires Dès les années 1970, la Chine avait adhéré et ratifié certaines de ces conventions, en particulier, celle relative aux infractions et à des actes commis à bord des aéronefs, celle portant sur la répression de la saisie illégale d'aéronefs et celle concernant l’unification de certaines règles relatives au trans...
La Chine publie de nouvelles mesures contre la cyberviolence
Police et Justice, SOCIETE

La Chine publie de nouvelles mesures contre la cyberviolence

Les autorités chinoises ont un ensemble de lignes directrices visant à réprimer les actes illégaux et criminels liés à la cyberviolence. Émises par la Cour populaire suprême (CPS), le Parquet populaire suprême et le ministère de la Sécurité publique, ces lignes directrices contiennent 20 éléments qui exposent l'application des lois et politiques liées à la cyber-violence. Ils clarifient certains actes de cyberviolence entrant dans les catégories de criminalité existantes et appellent à des mesures plus strictes contre ceux qui incitent, organisent ou alimentent la cyberviolence de manière malveillante, et contre ceux qui refusent de réparer de tels actes malgré des avertissements répétés. . Les lignes directrices énumèrent également les cas dans lesquels les tribunaux populaires d...
Le patron Evergrande fait l’objet d’une enquête pour crimes des actes illégaux
ECONOMIE

Le patron Evergrande fait l’objet d’une enquête pour crimes des actes illégaux

Le patron Evergrande fait l'objet d'une enquête pour crimes des actes illégaux Le promoteur immobilier chinois Evergrande Group a déclaré que son fondateur et président Hui Ka Yan faisait l'objet d'une enquête pour actes illégaux présumés. Il semblerait qu'il ait été arrêté par les autorités. L'annonce d'Evergrande le 28 septembre intervient après l'annoncé de la bourse de Hong Kong plus tôt dans la journée de la suspension de la négociation des actions du groupe. La société dit s'attendre à ce que la suspension se poursuive pour le moment, car Hui Ka Yan fait l'objet d'une enquête, sans donner plus de détails. Evergrande a sombré dans une crise financière en raison du renforcement des réglementations gouvernementales et d'autres facteurs. Le groupe a déposé une demande de m...
La Chine renforce sa protection judiciaire des mineurs contre les violations sexuelles
Police et Justice, SOCIETE

La Chine renforce sa protection judiciaire des mineurs contre les violations sexuelles

La Cour populaire suprême (CPS) et le Parquet populaire suprême (SPP) ont publié conjointement une interprétation judiciaire le 25 mai, promettant des sanctions sévères pour des crimes tels que le viol, les agressions sexuelles et l'indécence visant des mineurs. Dans le même temps, le CPS, le SPP, le ministère de la Sécurité publique (MPS) et le ministère de la Justice ont publié un autre document sur le traitement des affaires d'agressions sexuelles contre des victimes mineures. Selon l'interprétation judiciaire faite par ces institutions, il sera prévu le renforcement des mesures pour assurer une protection spéciale et préférentielle aux mineurs, y compris en proscrivant les attentats à la pudeur commis via Internet. De plus, des règles détaillées concernant les circonstances po...
Taïwan : vive réaction des éditeurs après les poursuites de la Chine contre un confrère
TAIWAN

Taïwan : vive réaction des éditeurs après les poursuites de la Chine contre un confrère

La Chine a confirmé le 26 avril que Li Yanhe, directeur de la maison d'édition Gusa, fait l'objet d'une enquête pour «des soupçons d'activités mettant en danger la sécurité nationale». Une semaine avant, des militants et des journalistes à Taïwan avaient sonné l'alarme après la disparition de Li Yanhe, parti voir sa famille à Shanghai au cours du mois de mars. Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires taïwanaises de la Chine, affirme que «les droits et les intérêts légitimes de Li Yanhe» seront garantis. Toutefois, l'arrestation sur le territoire chinois fait d'ores et déjà l'objet de nombreuses dénonciations. Né en Chine, Li Yanhe est parti vivre à Taiwan en 2009, l'année de création de Gusa Press, mais il conserve des attaches familiales sur le continent. De nombreux édi...
A Hong Kong, les avocats étrangers ne peuvent plus plaider dans des affaires de sécurité nationale
Hong Kong, Police et Justice, RÉGIONS SPÉCIALES

A Hong Kong, les avocats étrangers ne peuvent plus plaider dans des affaires de sécurité nationale

Les autorités de Hong Kong ont amendé la législation le 10 mai pour interdire aux avocats étrangers de plaider des affaires de sécurité nationale dans la Région Administrative Spéciale de Hong Kong, où Pékin s'efforce d'étouffer la dissidence depuis les manifestations monstres de 2019. Cette réforme est le dernier changement en date dans le paysage juridique et politique de Hong Kong. Elle fait suite aux nombreuses tentatives de l'exécutif hongkongais d'empêcher Tim Owen, éminent avocat britannique spécialisé dans les droits humains, de défendre le magnat de la presse Jimmy Lai, fondateur du quotidien indépendant «Apple Daily». Risque pour la confidentialité des secrets d'État Jimmy Lai, l'un des militants pro-démocratie les plus connus de Hong Kong, est derrière les barreaux depuis f...
L’Australie a appelé à la libération de la journaliste australienne Cheng Lei
MONDE, Océanie

L’Australie a appelé à la libération de la journaliste australienne Cheng Lei

Les amis et la famille de la présentatrice de télévision australienne Cheng Lei ont renouvelé leurs appels à sa libération de détention en Chine, 1 000 jours après son arrestation pour espionnage. Cheng Lei, ancienne présentatrice de la chaîne de télévision publique chinoise CGTN et mère de deux enfants, est accusée d'avoir fourni illégalement des secrets d'État à l'étranger, une accusation passible d'une peine pouvant aller de cinq ans à la prison à vie. Lire aussi : La journaliste australienne Cheng Lei devant la justice Les autorités australiennes ont fait part de leur inquiétude quant à sa détention qui seraient liée selon certains analyses aux tensions entre la Chine et l’Australie, attestant que cela à donner une impulsion à cette affaire jugée opaque pour certains. Les r...
Disparition d’un homme d’affaires chinois, reconnu dans le secteurde la tech
Police et Justice, SOCIETE

Disparition d’un homme d’affaires chinois, reconnu dans le secteurde la tech

L’homme d’affaires chinois Bao Fan, connu dans le monde de la tech en Chine, est porté disparu, a annoncé sans d’autres explications son groupe. Bao Fan, 52 ans, est le cofondateur de China Renaissance, l'une des plus importantes banques d’affaires privée de Chine, spécialisée dans les investissements dans la tech. Le groupe a supervisé notamment l’entrée en Bourse de plusieurs géants du numérique, dont le spécialiste du e-commerce JD. com. Il est aussi à l’origine d’une fusion en 2015 entre le champion local du VTC, Didi, et un concurrent de l’époque, Kuaidi Dache. Fondé en 2005, China Renaissance, qui revendique plus de 700 employés à travers le monde, est présent à Singapour et aux Etats-Unis. China Renaissance "n’est pas en mesure de contacter (son PDG) Bao Fan", a indiqué l’entr...
Le chanteur sino-canadien Kris Wu condamné pour viol à 13 ans de prison
Divertissement, Police et Justice, SOCIETE

Le chanteur sino-canadien Kris Wu condamné pour viol à 13 ans de prison

Immense star dans l'Empire du milieu, le chanteur Wu Yi Fan (Kris Wu) a été condamné pour viol et activités licencieuses, selon un jugement prononcé le 25 novembre. Si le mouvement #MeToo est plutôt modeste en Chine, il a contribué à une plus grande liberté de parole des femmes victimes de violences. L'affaire Wu a d'ailleurs suscité un scandale dans toute la Chine. Un tribunal chinois a condamné Wu Yi Fan, chanteur et acteur de nationalité canadienne, à 13 ans de prison pour viol. Lire aussi : La star Kris Wu arrêté pour soupçon de viol Le tribunal populaire de l'arrondissement de Chaoyang à Beijing a prononcé la première sentence du procès. Ce dernier sera expulsé après avoir purgé sa peine de prison en Chine, selon le verdict. De novembre à décembre 2020, Wu Yi Fan a violé t...
L’ancien ministre de la justice condamné à mort pour corruption
Police et Justice, SOCIETE

L’ancien ministre de la justice condamné à mort pour corruption

Fu Zhenghua a été reconnu coupable d'avoir profité de son poste entre 2005 et 2021, d'avoir notamment accepté des pots-de-vin de plus de 16 millions de dollars, et d'avoir aidé son frère. Le 22 septembre, un tribunal chinois l'a condamné à mort, avec un sursis de deux ans. Fu Zhenghua, 67 ans, a été reconnu coupable par le tribunal populaire intermédiaire de Changchun, dans la province du Jilin, dans le nord-est de la Chine. La peine de mort peut être commuée après deux ans de prison, selon la décision du tribunal. Lire aussi : Fu Zhenghua, ex-chef de la police de Pékin, jugé pour corruption Ministre de la Justice entre mars 2018 et avril 2020, il a été accusé d'avoir "profité" de sa position entre 2005 et 2021, notamment d'avoir accepté des pots-de-vin totalisant plus de 117 mill...
Un magnat canadien d’origine chinois condamné à 13 ans de prison pour corruption
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Un magnat canadien d’origine chinois condamné à 13 ans de prison pour corruption

Le magnat canadien d'origine chinoise Xiao Jianhua, qui avait disparu en 2017 d'un hôtel à Hong Kong, a été condamné à 13 ans de prison, a annoncé la justice chinoise. Avant son arrestation, Xiao Jianhua était l'un des hommes les plus riches de Chine, avec une fortune estimée à 6 milliards de dollars. Il a été reconnu coupable notamment de "détournement de fonds publics" et "utilisation illégale de fonds", a indiqué dans un communiqué le Tribunal intermédiaire numéro 1 de Shanghai, où l'homme d'affaires était jugé. En 2017, il avait disparu subitement, ce qui avait provoqué un vif émoi à Hong Kong. Connu pour être proche des hauts dirigeants communistes chinois, il avait été enlevé par des agents de Pékin, selon certains médias. Depuis, peu d'informations avaient filtré sur l'affaire...
Manolo Blahnik remporte son procés en Chine
Business News, ECONOMIE

Manolo Blahnik remporte son procés en Chine

Le chausseur de luxe, Manolo Blahnik, a remporté une longue et difficile bataille juridique, en Chine, lui permettant de commercialiser ses talons hauts dans tout le pays. La société a gagné son procés contre une marque chinoise devant un tribunal chinois. En l'an 2000, Manolo Blahnik, la marque britannique connue pour ses stilettos chics, a vu son nom i être volé. L'homme d'affaires, Fang Yuzhou, a enregistré le nom Manolo Blahnik avant l'entreprise. Dans une rare décision, la Cour populaire suprême, la plus haute juridiction en Chine, vient de rendre un avis invalidant l'enregistrement précédent de la marque. Une victoire pour Manolo Blahnik qui commercialisait jusqu'ici ses collections dans une trentaine de pays mais pas en Chine. «Cette victoire crée un solide précédent pour d...
Les consommateurs mécontents font appel aux tribunaux virtuels
SOCIETE

Les consommateurs mécontents font appel aux tribunaux virtuels

De plus en plus de plates-formes de vente en ligne se tournent vers les tribunaux virtuels pour régler les litiges avec leurs utilisateurs. Les jurés sont sélectionnés parmi les utilisateurs volontaires et les jugements sont donnés en moins d'une heure et demie. D'après le « Wall Street Journal », les plaintes des clients passent désormais par des tribunaux en ligne. Ainsi, pour gérer le flux des réclamations des clients, les plateformes de vente font appel à des tribunaux en ligne, où les utilisateurs tranchent eux-mêmes les situations de conflit. Mauvais état du produit à la livraison, erreur sur le plat commandé, les exemples sont souvent des incidents mineurs, dont les montants avoisinent les 20 dollars. Deux tiers des jurés sur la plus grande plateforme de livraison chinoi...
Arrestation d’un cardinal : Pékin dénonce les critiques de l’Occident
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES, Religions

Arrestation d’un cardinal : Pékin dénonce les critiques de l’Occident

Le cardinal Joseph Zen, 90 ans, ancien archevêque catholique du diocèse asiatique de 2002 à 2009, a été arrêté le 10 mai par les autorités de Hong Kong. Cette arrestation a été vivement critiqué par la communauté internationale, qui a dénoncé une arrestation arbitraire. De son côté, la Chine a fait part de sa «ferme opposition à l'avalanche de critiques émanant de l'Occident» à la suite de l'arrestation la veille à Hong Kong du cardinal Joseph Zen et de plusieurs militants du mouvement pro-démocratie. Lire aussi : Un cardinal arrêté à Hong Kong par la Chine «Les personnes concernées sont soupçonnées de conspiration de collusion avec des pays étrangers ou des forces étrangères afin de mettre en danger la sécurité nationale – un acte de nature grave», a déclaré le bureau du commissa...
Un cardinal arrêté à Hong Kong par la Chine
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES, Religions

Un cardinal arrêté à Hong Kong par la Chine

Le cardinal Joseph Zen, 90 ans, et des célèbres militants du mouvement pro-démocratie ont été arrêtés à Hong-Kong ces derniers mois, dans le cadre de la loi sur la sécurité nationale, mise en vigueur en juin 2020. Etant l'un des plus éminents ecclésiastiques catholiques d'Asie, le prélat à la retraite Joseph Zen, faisait partie d'un groupe de figures du mouvement pro-démocratie arrêtées pour «collusion avec des forces étrangères». La chanteuse Denise Ho, militante des droits LGBTQ, l'avocate Margaret Ng et l'universitaire Hui Po-keung ont également été interpellés, ce dernier à l'aéroport alors qu'il s'apprêtait à partir pour l'Europe où il avait obtenu un poste universitaire. «Les personnes concernées sont soupçonnées de conspiration de collusion avec des pays étrangers ou des fo...
L’ONU assure que la Chine détient de façon «arbitraire» un militant
POLITIQUE

L’ONU assure que la Chine détient de façon «arbitraire» un militant

Le Groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire a assuré que la Chine détient de «façon arbitraire» le militant anticorruption Zhang Baocheng, arrêté en 2019 pour «promotion du terrorisme». Dans un avis rendu en novembre 2021, rendu public ce 25 avril, le Groupe de travail de l'ONU souligne la détention «arbitraire» de ce défenseur des droits de l'homme. Le Groupe de travail, composé de cinq experts, a publie des avions qui ne sont pas contraignants. Il a demandé aux autorités chinoises de le libérer «immédiatement», de lui accorder une indemnisation et d'enquêter sur les circonstances ayant conduit à sa détention. Le Groupe souligne - qu'au cours de ses 30 ans d'existence constant - que la Chine avait violé ses obligations internationales en matière de droits dans plus ...
La journaliste australienne Cheng Lei devant la justice
Médias/Net, MONDE

La journaliste australienne Cheng Lei devant la justice

Cheng Lei, une journaliste australienne, comparaît ce 31 mars devant la justice chinoise pour "divulgation de secrets d'Etat à l'étranger", elle risque la perpétuité. Après 18 mois de détention, dont les sept premiers au secret, le sort de cette journaliste est liée à l'évolution des relations entre Pékin et Canberra, qui sont au plus mal depuis quelques années. Lire aussi : Une journaliste australienne placée en détention en Chine Son procès pour "activités criminelles mettant en danger la sécurité nationale" a débuté dans la matinée devant le tribunal intermédiaire populaire numéro deux de Pékin. Devant le tribunal, l'ambassadeur d'Australie, Graham Fletcher, a dénoncé devant les journalistes un procès "tenu en secret". "On nous a refusé l'accès à l'audience. C'est profondéme...
Des médias étrangers pourraient être poursuivis en justice en Chine
Médias/Net, MONDE

Des médias étrangers pourraient être poursuivis en justice en Chine

Les autorités chinoises semblent «encourager une vague de poursuites judiciaires», ou de menaces de poursuites, à l'encontre de journalistes étrangers, selon le Club des correspondants étrangers en Chine (FCCC). Les menaces de poursuites judiciaires et le manque d'effectifs lié au Covid-19 font partie des «obstacles sans précédent» rencontrés par les journalistes étrangers en Chine, a dénoncé cette association professionnelle dans un rapport. Un total de «99% des journalistes étrangers ayant répondu» à l'enquête annuelle menée par le Club des correspondants étrangers en Chine (FCCC) ont déclaré que leurs conditions de travail en Chine n'étaient pas conformes aux normes internationales. Les autorités chinoises semblent particulièrement «encourager une vague de poursuites judiciaire...
La Chine enquête sur l’ex-ministre de la Justice pour corruption
Police et Justice, POLITIQUE

La Chine enquête sur l’ex-ministre de la Justice pour corruption

Fu Zhenghua, directeur adjoint de la commission des affaires sociales et juridiques de l'organe consultatif politique suprême de la Chine, fait l'objet d'une enquête disciplinaire et de supervision pour de graves violations présumées des disciplines et des lois du Parti, a annoncé l'organe anti-corruption le plus élevé du pays, lors de la dernière émission, le 2 octobre. De nombreux responsables au sein du PCC, et des patrons des secteurs public et privé sont déjà tombés depuis le lancement en 2013 par le président Xi Jinping d'une opération «mains propres», qui vise l'armée, les entreprises et le milieu politique. Fu Zhenghua, qui a été ministre de la Justice entre mars 2018 et avril 2020 avant d'occuper le poste au Comité national de la Conférence consultative politique du peuple c...
Deux américains, empêchés de quitter la Chine, sont rentrés aux Etats-Unis
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Deux américains, empêchés de quitter la Chine, sont rentrés aux Etats-Unis

Deux ressortissants américains n’ont pas l’autorisation de quitter la Chine depuis 2018 et ne sont rentrés aux Etats-Unis qu’au cours du week-end, a indiqué un représentant américain. Cette libération intervient peu après la fin des poursuites des procureurs américains contre la directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou. Cynthia Liu et Victor Liu sont rentrés aux Etats-Unis,  après plus de trois années pendant lesquelles ils n'ont pas pu quitter la Chine du fait d'une "interdiction de sortie" décidée par la Chine en dépit de l'absence de poursuites judiciaires à leur encontre. Leur père, Liu Changming, ancien cadre bancaire en fuite, est recherché par la Chine pour des accusations de fraude d'un montant de 1,4 million de dollars (1,2 million d'eu...
Affaire classée contre un ancien employé d’Alibaba accusé d’agression sexuelle
Police et Justice, SOCIETE

Affaire classée contre un ancien employé d’Alibaba accusé d’agression sexuelle

Le tribunal de district de la province du Shandong, dans le nord-est, a déclaré que "l'indécence forcée" commise par l'homme, identifié comme étant Wang, n'était pas un crime. L'employé a été arrêtée le mois dernier après qu'une employée d'Alibaba a déclaré avoir été agressée sexuellement lors d'un voyage d'affaires. Lire aussi : Accusations de viol chez Alibaba Ses accusations ont été largement partagées sur les réseaux sociaux chinois, et commenté dans les médias chinois et occidentaux, dans le cadre de la campagne internationale, #MeToo. La police de la ville de Jinan, où s'est produit l'incident, a déclaré que l'enquête était close mais que Wang resterait en détention pendant 15 jours "à titre de punition". Selon la BBC, le Parquet populaire de la ville de Huaiyin à Jinan a...
Washington appelle à la libération « immédiate » du canadien en Chine
Afrique, MONDE

Washington appelle à la libération « immédiate » du canadien en Chine

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a exhorté la Chine à libérer de manière inconditionnelle le canadien Michael Spavor, condamné par un tribunal chinois à 11 ans d'emprisonnement pour espionnage. Le gouvernement canadien va faire appel du verdict de l’homme d’affaires Michael Spavor, que le Premier ministre Justin Trudeau considère «absolument inacceptable et injuste». Sa condamnation à 11 ans de prison survient après le rejet de l’appel d’un autre Canadien, condamné, lui, à mort pour trafic de drogue en Chine. Lire aussi : Un Canadien condamné à mort en appel pour trafic de drogue en Chine Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a appelé la Chine à libérer "immédiatement" et "sans condition" le canadien Michael Spavor condamné par un tribunal chinois à 1...
Révision de la peine de mort en Chine
POLITIQUE

Révision de la peine de mort en Chine

La Chine a décidé de renforcer la protection des droits de l'homme dans l'examen des condamnations à la peine de mort, et resserra les conditions applicables à la peine de mort au cours des dernières années, a annoncé un responsable de la cour de cour. «Les accusés qui rendent des services méritoires significatifs se voient généralement accorder la clémence du tribunal, et à être exemptés de la peine de mort si possible», Li Xiao, un juge principal avec la Cour populaire suprême, a déclaré une conférence de presse. La peine de mort ne doit pas être applicable aux défendeurs de plus de 75 ans à moins qu'ils ne commettent intentionnellement des homicides ou des crimes avec des circonstances particulièrement graves, a ajouté Li Xiao. La grande cour a adhéré aux normes les plus st...
Jimmy Lai a été condamné à 14 mois de prison à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Jimmy Lai a été condamné à 14 mois de prison à Hong Kong

Le magnat de la presse à Hong Kong, Jimmy Lai, a été condamné le 15 avril à de l'emprisonnement pour son rôle dans l'organisation en 2019 de deux grandes manifestations en faveur de la démocratie. Jimmy Lai devrait purger 14 mois de détention. Cet homme de 73 ans avait d’abord été condamné vendredi à 12 mois de prison pour avoir organisé un rassemblement à Hong Kong, puis à 8 mois supplémentaires pour sa participation à une autre manifestation. Mais, une partie des peines seront effectuées simultanément, il ne fera que 14 mois de détention. Jimmy Lai faisait partie des neuf personnalités de l'opposition à Hong Kong reconnues coupables d'avoir organisé et participé à ce rassemblement. Selon les organisateurs, cette manifestation avait réuni 1,7 million de personnes, soit près d'un...
Des responsables condamnés à mort pour séparatisme au Xinjiang
Police et Justice, RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Des responsables condamnés à mort pour séparatisme au Xinjiang

Deux anciens hauts fonctionnaires ouïghours ont été condamnés à mort pour «séparatisme» dans la région autonome du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), ont annoncé les autorités locales. Ces condamnations ont été assorties d'un sursis de deux ans, ce qui signifie que cette peine est commuée en prison à perpétuité. Les deux responsables dirigeaient respectivement les administrations de la justice et de l'éducation dans la région du Xinjiang, qui fait l'objet de tensions entre la majorité musulmane (principalement ouïghoure) et la minorité han (chinois de souche). Pour en savoir plus sur la situation au Xinjiang, cliquez ici Un soutien au Mouvement islamique du Turkestan oriental Shirzat Bawudun, né en 1966 dans le district de Luopu, préfecture de Hotan, était l'ancien directeur du...
Début des procès en Chine des deux canadiens
Amériques, MONDE

Début des procès en Chine des deux canadiens

La Chine a commencé ce 19 mars à juger les deux canadiens accusés d'espionnage, Ottawa disant espérer leur libération immédiate, dans un contexte tendu entre la Chine et les États-Unis. Michael Spavor, l'un des deux hommes détenus en Chine depuis plus de deux ans, a été jugé en moins de trois heures à Dandong (nord-est), selon Jim Nickel, le numéro deux de l'ambassade du Canada à Beijing. Ce dernier a précisé que le verdict serait annoncé ultérieurement. Ni les diplomates ni la presse n'ont été autorisés à assister à l'audience ni à voir l'accusé. Toutefois, des diplomates d'une dizaine de pays occidentaux, dont les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne, accompagnaient leurs collègues canadiens à l'extérieur du tribunal. «Nous apprécions ce soutien international», a déclaré...
Une femme condamnée à un an de prison pour avoir caché ses symptômes du coronavirus
2019-nCoV, SOCIETE

Une femme condamnée à un an de prison pour avoir caché ses symptômes du coronavirus

Une femme a été condamnée à un an de prison par un tribunal chinois pour avoir caché ses symptômes liés au Covid-19 avant d'embarquer à bord d'un avion, ont indiqué des médias. La femme de 37 ans avait pris des médicaments contre la fièvre avant son embarquement aux Etats-Unis à destination de la Chine, a précisé le Global Times. Cette dernière n'a mentionné ses symptômes qu'après avoir atterri à Beijing, avant d'être testée positive au Covid-19. 73 contacts proches ont dû être placés en quarantaine à la suite de ce cas. Le comportement de cette femme constitue une violation des règles sanitaires imposées par la Chine et a entraîné un risque élevé de propager le virus, a statué le tribunal en octobre 2020, cité mercredi par le Global Times. La femme a été condamnée à un an de pris...
La réapparition de Jack Ma pose des questions sur l’avenir d’Alibaba
POLITIQUE

La réapparition de Jack Ma pose des questions sur l’avenir d’Alibaba

Le fondateur d'Alibaba a tenu dans un premier temps à rassurer après plus de deux mois de disparition, mais de nombreux investisseurs s'interrogent sur la situation du milliardaire, notamment vis-à-vis des autorités chinoises. Le 20 janvier, Jack Ma, le milliardaire chinois et fondateur d'Alibaba faisait sa réapparition dans une vidéo. Il avait disparu le 25 octobre, après un discours critique à l'égard de la réglementation du gouvernement chinois sur son système financier. La réapparition de Jack Ma ne semble pas rassuré la communauté des investisseurs, car rien ne dit que les relations entre le milliardaire et le gouvernement soient au beau fixe. D'ailleurs, en novembre 2020, la Chine avait suspendu l'entrée en Bourse de la fintech Ant Group, la banque en ligne d'Alibaba. De plu...
Condamnation à la prison à vie pour corruption pour Hu Huaibang
Police et Justice, SOCIETE

Condamnation à la prison à vie pour corruption pour Hu Huaibang

Quelque jours après la condamnation de Lai Xiamin, ancien grand patron, la justice chinoise vient de condamner à la prison à vie, Hu Huaibang, l'ancien président de la Banque chinoise de développement (BCD), spécialisée dans le financement des infrastructures en Chine et à l'étranger. Hu Huaibang a été reconnu coupable de corruption, pour avoir usé de ses fonctions, afin de recevoir des pots-de-vin d'une valeur totale de 85,5 millions de yuans (10,7 millions d'euros) entre 2009 et 2019, a annoncé la télévision publique CCTV. De plus, Hu Huaibang a profité de ses différents postes pour aider d'autres personnes à obtenir des crédits bancaires, à gérer leurs entreprises et à obtenir des promotions entre 2009 et 2019. Le Tribunal populaire intermédiaire de Chengde, dans la province ch...
Un tribunal déclare invalide le mariage d’une personne malade du sida
SOCIETE

Un tribunal déclare invalide le mariage d’une personne malade du sida

Le tribunal populaire du district de Minhang a déclaré le 4 janvier un mariage invalide selon le Code civil parce que le mari avait dissimulé qu'il avait le sida. Lorsque le couple s'est marié en juin 2020, l'épouse, surnommée Li, était enceinte. Plusieurs jours plus tard, son mari, surnommé Jiang, a avoué qu'il avait le sida depuis de nombreuses années et qu'il avait pris des médicaments pendant longtemps. Jiang a promis qu’il n’était pas contagieux, et Li et le bébé ont été testés négatifs. Mais la jeune femme n'a pas accepté la maladie de son mari. Elle a décidé de mettre fin à la grossesse et d'intenter une action en justice pour révoquer le mariage. Selon le Code civil, entré en vigueur le 1er janvier, un mariage est invalide si un homme ou une femme dissimule une maladie gra...