samedi, mai 18

BeiGene présente de nouvelles données sur l’ensemble de son portefeuille en hématologie et en tumeurs solides

Plusieurs présentations visant à démontrer l’efficacité et l’innocuité de BRUKINSA® dans une gamme de tumeurs malignes à cellules B

La société présentera les données à trois ans de l’étude RATIONALE-306 sur TEVIMBRA® dans le carcinome épidermoïde de l’œsophage (ESCC) avancé ou métastatique

BÂLE, Suisse et PÉKIN et CAMBRIDGE, Massachusetts--(BUSINESS WIRE)--BeiGene, Ltd. (NASDAQ : BGNE ; HKEX : 06160 ; SSE : 688235), une société mondiale d’oncologie, a annoncé aujourd’hui qu’elle partagerait les résultats de recherche de son vaste portefeuille d’hématologie et de tumeurs solides lors de la réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago, du 31 mai au 4 juin 2024. « Nos présentations à l’ASCO de cette année soulignent la force de notre portefeuille d’oncologie en pleine croissance et notre engagement à développer des traitements qui répondent aux besoins non satisfaits des patients atteints de tumeurs malignes à cellules B et de tumeurs solides », déclare Mehrdad Mobasher, médecin-chef chargé de l’hématologie chez BeiGene. « Les données fascinantes que nous partagerons lors de l’ASCO mettent en évidence le profil clinique unique et différencié de BRUKINSA et s’ajoutent au nombre croissant de preuves soutenant son rôle dans le paradigme du traitement du cancer du sang. » BeiGene partagera de nouvelles données sur BRUKINSA (zanubrutinib), qui s’ajoutent aux solides preuves d’efficacité et de sécurité qui le différencient au sein de la classe des BTK. Les points clés de ce rapport sont les suivants :
  • Une méta-analyse en réseau comparant l’efficacité de BRUKINSA à celle de l’acalabrutinib chez des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) en rechute ou réfractaire ; et
  • Une analyse post-hoc de l’étude ALPINE de phase 3 entre BRUKINSA et l’ibrutinib évaluant le risque de développer une hypertension en fonction de l’initiation et de l’ajustement des médicaments antihypertenseurs.
Reflétant le programme croissant de développement de tumeurs solides de BeiGene, TEVIMBRA (tislelizumab-jsgr) fera l’objet de multiples présentations : en monothérapie, en association avec des agents chimiothérapeutiques et dans le cadre de régimes d’immunothérapie pour toute une série de types de tumeurs. Points clés :
  • De nouvelles données de l’étude de phase 3 RATIONALE-306 évaluant TEVIMBRA en association avec une chimiothérapie chez des patients atteints d’un carcinome épidermoïde de l’œsophage (ESCC) avancé ou métastatique ; et
  • Les données initiales d’une première étude chez l’homme évaluant l’inhibiteur de HPK1 BGB-15025 seul et en combinaison avec TEVIMBRA.
« Nos données présentées à l’ASCO témoignent de la polyvalence potentielle de TEVIMBRA dans divers types de tumeurs et nous sommes enthousiasmés par la dynamique de ce pilier essentiel de notre programme de développement sur les tumeurs solides », déclare Mark Lanasa, médecin-chef chargé des tumeurs solides chez BeiGene. « Nous avons hâte de partager lors de cette réunion une nouvelle analyse de notre étude RATIONALE-306, qui donnera un aperçu de l’efficacité et de la sécurité à trois ans de TEVIMBRA en tant que traitement en première ligne de l’ESCC. » Présentations de BeiGene lors de l’ASCO 2024

Titre du résumé

Résumé n°

Détails de la présentation

Auteur principal

Hématologie

Efficacité comparative des inhibiteurs de Bruton de la tyrosine kinase dans le traitement de la leucémie lymphocytaire chronique récidivante/réfractaire : une méta-analyse en réseau (NMA)

7048

Type et titre de la session : Session d’affiches – Hémopathies malignes—Lymphomes et leucémie lymphoïde chronique

Date et heure de la session : 3 juin de 9h00 à 12h00 CDT

M. Shadman

Modèles de traitement et résultats du zanubrutinib dans la leucémie lymphocytaire chronique et le lymphome lymphocytaire de petite taille (LLC/SLL) en situation réelle

11158

Type et titre de la session : Session d’affiches – Qualité des soins/recherche sur les services de santé

Date et heure de la session : 3 juin de 9h00 à 12h00 CDT

M. Krackeler

Risque d’hypertension chez les patients atteints de LLC/SLL ayant participé à l’étude ALPINE : analyse post-hoc

S.O.

En ligne

D. Ramirez

Risque d’hypertension d’apparition récente chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) nouvellement diagnostiquée et traités par des inhibiteurs de Bruton de la tyrosine kinase (BTKi) : étude de données réelles utilisant la base de données Symphony Health Solution

S.O.

En ligne

T. Kou

Changement de traitement et séquençage vers la prochaine ligne de traitement par zanubrutinib, acalabrutinib et ibrutinib dans la LLC/SLL en situation réelle

S.O.

En ligne

J. Pinilla-Ibarz

Adhésion en situation réelle et utilisation de ressources de santé pour les inhibiteurs de la tyrosine kinase de Bruton (BTKi) dans le lymphome à cellules du manteau

S.O.

En ligne

B. Shah

Comparaison du zanubrutinib (zanu) et de l’acalabrutinib (acala) dans les tumeurs malignes à cellules B : analyse basée sur les événements indésirables (EI)

S.O.

En ligne

T. Munir

Charge clinique et financière des problèmes de santé mentale chez les patients atteints d’un lymphome non hodgkinien de bas grade (LG-NHL)

7072

Type et titre de la session : Session d’affiches – Hémopathies malignes—lymphomes et leucémie lymphoïde chronique

Date et heure de la session : 3 juin de 9h00 à 12h00 CDT

K. Yang

Évaluation en situation réelle du schéma de traitement, du délai avant le prochain traitement (TTNT), de l’utilisation de ressources de santé (HCRU) et du coût des soins dans le lymphome folliculaire (FL)

S.O.

En ligne

S. Gaballa

Modèles de traitement en situation réelle par les inhibiteurs de la tyrosine kinase de Bruton (BTKi) et résultats chez les patients atteints de leucémie lymphocytaire chronique ou de lymphome lymphocytaire de petite taille (LLC/SLL) dans les cabinets d’oncologie communautaires aux États-Unis

S.O.

En ligne

J. Hou

BGB-11417-203, étude de phase 2 en cours sur le sonrotoclax (BGB-11417), un inhibiteur de BCL2 de nouvelle génération, chez des patients atteints de macroglobulinémie de Waldenström

TPS7090

Type et titre de la session : Session d’affiches – Hémopathies malignes—lymphomes et leucémie lymphoïde chronique

Date et heure de la session : 3 juin de 9h00 à 12h00 CDT

H. Lee

CELESTIAL-TNCLL : étude de phase 3 ouverte, multirégionale, en cours du sonrotoclax (BGB-11417) + zanubrutinib vs venetoclax + obinutuzumab pour la LLC naïve de traitement (TN)

TPS7087

Type et titre de la session : Session d’affiches – Hémopathies malignes—lymphomes et leucémie lymphoïde chronique

Date et heure de la session : 3 juin de 9h00 à 12h00 CDT

M. Shadman

Tumeur solide/IO

Étude mondiale de phase III, randomisée, du tislelizumab plus chimiothérapie contre placebo plus chimiothérapie en traitement en première intention du carcinome épidermoïde de l’œsophage avancé/métastatique (mise à jour RATIONALE-306) : suivi de la survie à 3 ans au minimum

4032

Type et titre de la session : Session d’affiches – Cancer gastro-intestinal—Gastro-œsophagien, pancréatique et hépatobiliaire

Date et heure de la session : 1er juin de 13h30 à 16h30 CDT

H. Yoon

BGB-A317-212 : étude multicentrique ouverte de phase II visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité du tislelizumab en association avec le lenvatinib chez des patients atteints de tumeurs solides sélectionnées

2610

Type et titre de la session : Session d’affiches – Thérapeutiques en développement—Immunothérapie

Date et heure de la session : 1er juin de 9h00 à 12h00 CDT

L. Yufei

Traitement préopératoire (néoadjuvant) par tislelizumab du cancer colorectal localement avancé présentant une instabilité microsatellitaire élevée ou un défaut de réparation des mésappariements : étude de phase II multicentrique, ouverte et à un seul volet

3599

Type et titre de la session : Session d’affiches – Cancer gastro-intestinal—Colorectal et anal

Date et heure de la session : 1er juin de 13h30 à 16h30 CDT

K. Ding

Efficacité du traitement en première intention (1L) par le tislelizumab contre le cancer de l’estomac et de la jonction gastro-œsophagienne (G/GEJ) sur les critères d’évaluation des symptômes fondés sur les données probantes, après ajustement pour tenir compte du biais informatif lié aux données manquantes : résultats de l’étude RATIONALE 305

2605

Type et titre de la session : Session d’affiches - Thérapeutiques en développement - Immunothérapie

Date et heure de la session : 1er juin de 9h00 à 12h00 CDT

D. Serrano

Première étude humaine de phase 1a à dose croissante du BGB-15025 (inhibiteur de HPK1) en monothérapie et en association avec le tislelizumab (TIS ; anticorps anti-PD-1) chez des patients (pts) atteints de tumeurs solides avancées

2585

Type et titre de la session : Session d’affiches - Thérapeutiques en développement - Immunothérapie

Date et heure de la session : 1er juin de 9h00 à 12h00 CDT

S. Deva

Analyse de sécurité groupée à long terme du tislelizumab en monothérapie ou en association avec la chimiothérapie chez des patients atteints de cancers avancés.

S.O.

En ligne

C. Zhou

À propos de BRUKINSA® (zanubrutinib) BRUKINSA est une petite molécule inhibitrice de la tyrosine kinase de Bruton (BTK) conçue pour inhiber complètement et durablement la protéine BTK en optimisant la biodisponibilité, la demi-vie et la sélectivité. Avec une pharmacocinétique différenciée par rapport aux autres inhibiteurs de BTK approuvés, il a été démontré que BRUKINSA inhibe la prolifération des cellules B malignes dans un certain nombre de tissus pertinents pour la maladie. Veuillez consulter les informations de prescription américaines complètes de BRUKINSA® (zanubrutinib), y compris les informations destinées aux patients américains, ou vous rendre sur www.brukinsa.com. À propos de TEVIMBRA® (tislelizumab-jsgr) Le tislelizumab est un anticorps monoclonal humanisé de type immunoglobuline G4 (IgG4) anti-protéine de mort cellulaire programmée 1 (PD-1), de conception unique, qui présente une grande affinité et une grande spécificité de liaison contre PD-1. Il est conçu pour minimiser la liaison aux récepteurs Fc-gamma (Fcγ) des macrophages, ce qui aide les cellules immunitaires de l’organisme à détecter et à combattre les tumeurs. Veuillez consulter les informations de prescription américaines complètes de TEVIMBRA® (tislelizumab-jsgr), y compris le guide des médicaments. À propos du sonrotoclax (BGB11417) Le sonrotoclax est une petite molécule expérimentale inhibitrice du lymphome à cellules B 2 (BCL2). Il appartient à une classe de mimétiques de l’homologie 3 de BCL2 (BH3), et des études précliniques et d’autorisation de mise sur le marché ont démontré une activité puissante et une grande sélectivité du sonrotoclax contre la protéine antiapoptotique BCL2. Le sonrotoclax est plus puissant et plus sélectif pour le BCL2 par rapport à la BCLxL que le venetoclax et il a le potentiel de surmonter les mutations courantes de résistance au BCL2. À propos de BeiGene BeiGene est une société internationale d’oncologie qui découvre et développe des traitements innovants plus abordables et accessibles aux patients atteints de cancer dans le monde entier. Avec un large portefeuille, nous accélérons le développement de notre pipeline diversifié de nouvelles thérapies grâce à nos capacités internes et à nos collaborations. Nous nous engageons à améliorer radicalement l’accès aux médicaments pour un plus grand nombre de patients qui en ont besoin. Notre équipe mondiale en pleine croissance compte plus de 10 000 collègues répartis sur les cinq continents, avec des bureaux administratifs à Bâle, Pékin et Cambridge, aux États-Unis. Pour en savoir plus sur BeiGene, rendez-vous sur www.beigene.com et suivez-nous sur LinkedIn, X (anciennement Twitter) et Facebook. Déclarations prospectives Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995 et d’autres lois fédérales sur les valeurs mobilières, y compris des déclarations concernant la force et la croissance future du portefeuille d’oncologie de BeiGene ; la capacité de BeiGene à développer des traitements qui répondent aux besoins non satisfaits des patients atteints de tumeurs malignes à cellules B et de tumeurs solides ; la polyvalence du tislelizumab dans tous les types de tumeurs ; et les plans, les engagements, les aspirations et les objectifs de BeiGene sous la rubrique « À propos de BeiGene ». Les résultats réels peuvent différer matériellement de ceux indiqués dans les déclarations prospectives en raison de divers facteurs importants, y compris la capacité de BeiGene à démontrer l’efficacité et la sécurité de ses médicaments candidats ; les résultats cliniques de ses médicaments candidats, qui peuvent ne pas soutenir la poursuite du développement ou l’autorisation de mise sur le marché ; les actions des organismes de réglementation, qui peuvent affecter le lancement, le calendrier et le progrès des essais cliniques et l’autorisation de mise sur le marché ; la capacité de BeiGene à atteindre le succès commercial pour ses médicaments commercialisés et ses médicaments candidats, s’ils sont approuvés ; la capacité de BeiGene à obtenir et à maintenir la protection de la propriété intellectuelle pour ses médicaments et sa technologie ; la dépendance de BeiGene à l’égard de tiers pour le développement, la fabrication et la commercialisation de médicaments et d’autres services ; l’expérience limitée de BeiGene en matière d’obtention d’autorisations réglementaires et de commercialisation de produits pharmaceutiques ; et la capacité de BeiGene à obtenir des fonds supplémentaires pour ses opérations et à achever le développement de ses médicaments candidats et à atteindre et maintenir la rentabilité ; et les risques plus amplement décrits dans la section intitulée « Facteurs de risque » du dernier rapport annuel de BeiGene sur formulaire 10-K, ainsi que les discussions sur les risques potentiels, les incertitudes et d’autres facteurs importants dans les documents déposés ultérieurement par BeiGene auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Toutes les informations contenues dans le présent communiqué de presse sont à jour et BeiGene ne s’engage pas à mettre à jour ces informations, sauf si la loi l’exige. **Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence. Contacts Contact investisseurs : Liza Heapes +1 857-302-5663 [email protected] Contact médias : Kyle Blankenship +1 667-351-5176 [email protected]