Sélectionner une page

Amériques,MONDE

Beijing s’agace des « discours ou actes » aggravant les tensions

Le gouvernement a appelé jeudi 5 juillet à éviter « les discours et actes » susceptibles d’aggraver les tensions dans la péninsule coréenne.

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Geng Shuang, a réagit à l’appel des Etats-Unis et de la France à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

« Nous appelons toutes les parties à faire preuve de retenue en évitant les discours et actes susceptibles d’aggraver les tensions et à travailler de concert pour diminuer les tensions », a indiqué Geng Shuang.

Moscou et Beijing veulent la fin des essais nord-coréens

Le gouvernement « est clairement opposé » au lancement d’un missile intercontinental réalisé mardi 4 juillet par Pyongyang et « enjoint fermement la Corée du Nord à respecter les résolutions de l’ONU », d’après ce dernier.

Pour autant, « le maintien de la paix et de la stabilité dans la péninsule sert les intérêts communs de toutes les parties », a-t-il indiqué.

De son côté, Nikki Haley, l’ambassadrice américaine à l’ONU, a annoncé mercredi 5 juillet devant le Conseil de sécurité que les Etats-Unis allaient proposer de nouvelles sanctions contre Pyongyang afin de répondre à « l’escalade militaire ».

Alors que l’ambassadeur chinois aux Nations unies, Liu Jieyi, a de son côté estimé qu’une action militaire n’était « pas une option ». 

La situation en Corée du Nord peut devenir « hors de contrôle »

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :