Sélectionner une page

2019-nCoV,Santé

Beijing veut préserver son personnel médical

A bout de force et parfois infecté, le personnel médical est le premier touché par le nouveau coronavirus, qui sévit en Chine et dans le monde. Afin de protéger les travailleurs de la santé, le gouvernement a mit en place des mesures « plus strictes » dans les hôpitaux.

Outre des mesures de sécurité et d’hygiène, la formation du personne sera renforcée à l’échelle nationale dans le cadre de cette épidémie. Selon Jiao Yahui, directrice adjointe du département d’administration médicale et de supervision de la commission, « la Commission nationale de la santé a révisé les normes et spécifications de protection des travailleurs médicaux et renforcé les mesures de prévention et de contrôle contre la maladie dans les hôpitaux ».

Ainsi, la commission fournit une formation supplémentaire sur le protocole de contrôle des infections auprès du personne qui traite les personnes infectées, a déclaré Jiao Yahui. En effet, les autorités ont prit conscience que le personnel était en première ligne dans la prévention et le contrôle de l’épidémie.

« Comme des preuves de la transmission interhumaine ont déjà été observées, y compris parmi les professionnels de la santé, cela montre qu’il existe des lacunes dans les méthodes de traitement », a expliqué la directrice.

D’après une information diffusée sur CCTV, le 21 janvier, Wang Guangfa, directeur du département de médecine pulmonaire du premier hôpital de la Peking University, est soupçonné d’avoir contracté la maladie après avoir visité Wuhan, le 31 décembre.

Le 20 janvier, 15 travailleurs médicaux à Wuhan ont été confirmés atteints et un autre suspecté d’avoir contracté une pneumonie causée par le nouveau coronavirus. L’un de ces 16 patients est dans un état critique et les autres sont dans un état stable. Selon la commission de la santé municipale de Wuhan, tous sont traités isolément.

La contamination a incité les services et départements hospitaliers indépendants à se montrer beaucoup plus vigilants dans les mesures de prévention. De plus, tout membre du personnel hospitalier présentant des symptômes de la maladie doit demander un diagnostic et un traitement médicaux immédiats, a indiqué Jiao Yahui.

Les hôpitaux de Wuhan ont quant à eux intensifié leurs efforts pour contrôler les infections survenant dans les hôpitaux, afin de mieux protéger le personnel médical et les professionnels et de renforcer la surveillance de routine pour détecter les cas suspects le plus tôt possible, a expliqué cette dernière.

Le personnel travaillant à proximité des patients a un risque élevé d’infection. Lors de l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) de 2003, le personnel médical avait représenté 19% des 4 948 cas signalés sur la partie continentale de la Chine.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :